Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le samedi 11 avril 2015

le 11 avril 2015 : Conférence sur le thème : « Salman le Perse » par Cheikh El Houssine Oummali

 

 

Conférence à la Mosquée As Sunnah à Pierre Bénite sur le thème : « Salman le Perse »

par Cheikh El Houssine Oummali (Imam et enseignant).

 

 

 

 

 

 Jérémy vient de prononcer El Chahada..
أشهد أن لآ إلَـهَ اِلا الله وأشهد أن محمدا رسول الله /
Ašhadu an lā ilāha illa-llāh, wa-ašhadu anna Muḥammadan rasūlu-llāh,
« J'atteste qu'il n'y a pas de divinité en dehors de Dieu

et que Muḥammad est l'envoyé de Dieu »

 

 Cheikh El Houssine Oummali

(Imam et enseignant)

 

 Cheikh El Houssine Oummali

(Imam et enseignant)

 

 Cheikh El Houssine Oummali

(Imam et enseignant)

 

 

  Iranien mazdéen converti au christianisme puis à l’islam, compagnon du prophète Mohammad et fidèle disciple de l’Imâm ’Alî, Salmân le Perse (Salmân al-Fârisî), qui fut également surnommé Salmân le Pur (Salmân Pâk en persan) est une personnalité centrale de l’histoire de l’islam du fait des liens étroits qu’il entretint avec le Prophète, mais également de par son influence sur de nombreux courants mystiques et soufis, ainsi que sur la gnose d’inspiration chiite jusqu’à aujourd’hui. Au-delà de sa dimension historique, le personnage de Salmân est également l’archétype par excellence de l’expatrié et de l’exilé (gharîb) ayant abandonné toute attache matérielle pour partir en quête de la Vérité. Selon certains récits de la tradition musulmane, il fait partie des "proches de Dieu" (moqarrabûn) et des croyants ayant réussi à conjoindre une connaissance parfaite des réalités divines à une foi profonde et sans faille, ceux que le Coran désigne comme "ashâb al-yamîn" (les compagnons de la droite).  Outre l’insigne honneur d’avoir été considéré comme l’un des membres de la Famille du Prophète (Ahl al-Bayt), il a également été surnommé l’imâm, le juge sage, l’héritier de l’islam, le savant reconnu ; tous ces surnoms évoquant son statut éminent dans l’islam, et plus particulièrement dans le chiisme et certains courants mystiques. Salmân le Perse a également été l’objet d’attention des grands orientalistes français Louis Massignon - il ira même jusqu’à jouer un rôle central dans son parcours spirituel personnel - et Henry Corbin pour qui Salmân est l’archétype même du gnostique achevé, détenteur du sens profond des révélations prophétiques antérieures. Initiateur par excellence, Salmân le Perse reste vivant dans la conscience gnostique jusqu’à aujourd’hui, et son rôle transhistorique n’est pas sans rappeler le motif de Khezr-Elie qui joua un rôle central dans la formation de grands mystiques tels qu’Ibn ’Arabî. Outre sa personnalité exceptionnelle, Salmân le Perse fait donc partie de ces maîtres invisibles au monde (ostâd gheibî) mais présent au cœur de certains fidèles "exilés" (ghorabâ), présence faisant écho à la rencontre en songe du pèlerin mystique avec un adolescent d’une beauté parfaite dans le Récit de l’archange empourpré de Sohrawardî : "O jouvenceau, d’où viens-tu donc ? Et le Maître de répondre : "Enfant ! Tu fais erreur en m’interpellant ainsi. Je suis, moi, l’aîné des enfants du Créateur, et tu m’appelles "jouvenceau" ?"

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le vendredi 10 avril 2015

le 09 avril 2015 : Conférence-débat sur le thème : «  Dieu et le politique dans les textes bibliques » au Temple de la Lanterne

 

 

 

Conférence-débat sur le thème : «  Dieu et le politique dans les textes bibliques » au Temple de la Lanterne 10 rue de la Lanterne à Lyon 1er par

 

Patrice Rolin (Pasteur bibliste de l' Église Protestante Unie de France,Né en 1956 à Paris et déjà grand-père. Scoutisme unioniste, architecture, puis théologie, il est pasteur de l’Église Réformée de France depuis 1984 : huit années de ministère dans un Centre protestant en banlieue parisienne, six ans animateur des Équipes de Recherche Biblique de la FPF, avant de partir enseigner l'Ancien et le Nouveau Testament en Nouvelle Calédonie pour quatre ans. Depuis son retour en 2002, il est animateur biblique en région parisienne. Engagé dans l'animation et la formation biblique sous différentes formes, il anime le site biblique.fr.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Patrice Rolin

(Pasteur bibliste de l' Église Protestante Unie de France)

 

 Patrice Rolin

(Pasteur bibliste de l' Église Protestante Unie de France)

 

 Patrice Rolin

(Pasteur bibliste de l' Église Protestante Unie de France)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le vendredi 10 avril 2015

le 09 avril 2015 : Conférence-débat sur le thème : « La crise centrafricaine et les enjeux géopolitiques internationaux »

 

 

Conférence-débat sur le thème :

« La crise centrafricaine et les enjeux géopolitiques internationaux »

à la Faculté Catholique 23 Place Carnot à Lyon 2ème en présence d'

André Svebor Dizdarevic (Maître de conférences en Droit international des droits de l'homme à l'Université Catholique de Lyon),

Roger Koussetogue Koudé, (Maître de conférences, Vice-Doyen de la Faculté de Droit, sciences économiques et sociales de l'Ucly
Enseignant-Chercheur à l'Institut des droits de l'homme de Lyon (Idhl)
Chercheur à la Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et Interculturalité » de l'Ucly) et

le Général Jean-Philippe Ganascia, (Expert militaire, Ancien Commandant de la Force européenne (EUFOR) au Tchad et en République Centrafricaine,Expert auprès de l'Observatoire canadien des crises et de l'aide humanitaire (Occah), Expert international sur les questions civilo-militaires et de sécurité).

 

 

 En 1958, dans la perspective de l’indépendance et conscient que le territoire ne pourrait servir d’assise à un État viable, son représentant politique, Barthélémy Boganda, lui donna son nom actuel. Cette dénomination résumait le programme proposé : une Afrique centrale fédérale, dont la RCA formerait le cœur. Pendant toute la période coloniale elle offrit aux services de renseignement français un observatoire privilégié des autres empires ; durant la Guerre froide, elle servit de plaque tournante au dispositif militaire français en Afrique. Depuis les années 1990, elle a perdu son intérêt militaire et Paris ferma ses bases à la fin de la décennie. La rente stratégique prit fin, ce qui aggrava la situation intérieure. Mais le territoire demeure un carrefour commercial. Toutefois, du fait de l’instabilité économique, politique et militaire dans la sous-région, cet atout reste potentiel. Sauf pour les trafiquants de drogue : du cannabis en provenance d’Afrique du Sud et de République démocratique du Congo-RDC, ainsi que de la cocaïne latino-américaine, transitent par la RCA.

 

 André Svebor Dizdarevic

(Maître de conférences en Droit international des droits de l'homme à l'Université Catholique de Lyon),

 

 André Svebor Dizdarevic

(Maître de conférences en Droit international des droits de l'homme à l'Université Catholique de Lyon),

 

 André Svebor Dizdarevic

(Maître de conférences en Droit international des droits de l'homme à l'Université Catholique de Lyon),

 

 

 

 Roger Koussetogue Koudé,

(Maître de conférences, Vice-Doyen de la Faculté de Droit, sciences économiques et sociales de l'Ucly, Enseignant-Chercheur à l'Institut des droits de l'homme de Lyon (Idhl), Chercheur à la Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et Interculturalité » de l'Ucly)

 

 Roger Koussetogue Koudé,

(Maître de conférences, Vice-Doyen de la Faculté de Droit, sciences économiques et sociales de l'Ucly, Enseignant-Chercheur à l'Institut des droits de l'homme de Lyon (Idhl), Chercheur à la Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et Interculturalité » de l'Ucly)

 

 Roger Koussetogue Koudé,

(Maître de conférences, Vice-Doyen de la Faculté de Droit, sciences économiques et sociales de l'Ucly, Enseignant-Chercheur à l'Institut des droits de l'homme de Lyon (Idhl), Chercheur à la Chaire Unesco « Mémoire, Cultures et Interculturalité » de l'Ucly)

 

 le Général Jean-Philippe Ganascia,

(Expert militaire, Ancien Commandant de la Force européenne (EUFOR) au Tchad et en République Centrafricaine,Expert auprès de l'Observatoire canadien des crises et de l'aide humanitaire (Occah), Expert international sur les questions civilo-militaires et de sécurité)

 

le Général Jean-Philippe Ganascia,

(Expert militaire, Ancien Commandant de la Force européenne (EUFOR) au Tchad et en République Centrafricaine,Expert auprès de l'Observatoire canadien des crises et de l'aide humanitaire (Occah), Expert international sur les questions civilo-militaires et de sécurité)

 

le Général Jean-Philippe Ganascia,

(Expert militaire, Ancien Commandant de la Force européenne (EUFOR) au Tchad et en République Centrafricaine,Expert auprès de l'Observatoire canadien des crises et de l'aide humanitaire (Occah), Expert international sur les questions civilo-militaires et de sécurité)

 

 

Enclavé au cœur de l’Afrique, le pays est entouré par le Tchad, le Soudan, le Sud-Soudan, la République démocratique du Congo, le Congo et le Cameroun. Seuls les deux derniers lui permettent d’accéder à l’océan Atlantique (axes Bangui-Pointe Noire et Bangui-Douala).
Mais les conditions matérielles (vétusté des équipements) et sécuritaires (coupeurs de route, douaniers indélicats) transforment tout transport en odyssée et rendent son coût prohibitif. Seuls une coopération régionale assortie d’un financement extérieur permettraient de briser cet isolement.

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 29 mars 2015

le 29 mars 2015 : Conférence-débat sur le thème : « Le juste milieu dans la vie du croyant » par Farid Slim

 

 

Conférence-débat sur le thème : « Le juste milieu dans la vie du croyant »

à la Maison des Syndicats 17 rue Georges Bizet à Valence,

à l'initiative de l'Association l'Ouverture

avec Farid Slim (Professeur au centre de formation Shatibi, imam à la mosquée de Chambéry, diplômé du CERSI, Enseigant & Directeur Pédagogique du Centre Al Andalous à Chambéry)

et

d'Abdallah Deliouah (Imam de la Mosquée de Valence).

 

 Face à la montée massive des intégrismes qui se réclament de l’islam, les croyants habités par un islam de concorde et de paix ont le souci de clamer que l’islam authentique, celui qui a dominé dans l’histoire de l’humanité, est un islam de l’ouverture, de la tolérance, loin des excès, des outrances des « ultras ».

 

 

 

  Farid Slim

(Professeur au centre de formation Shatibi, imam à la mosquée de Chambéry, diplômé du CERSI, Enseigant & Directeur Pédagogique du Centre Al Andalous à Chambéry)

 

On trouve tout un discours, chez les intellectuels, au sein d’une partie des religieux, dans le monde politique et dans les masses, selon lequel l’islam est « la religion du juste milieu » En référence à un verset du Coran (2-143) lui donne tout son poids :

 

 Abdallah Deliouah

(Imam de la Mosquée de Valence)

 

Farid Slim

(Professeur au centre de formation Shatibi, imam à la mosquée de Chambéry, diplômé du CERSI, Enseigant & Directeur Pédagogique du Centre Al Andalous à Chambéry)

 

 « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. Et Nous n'avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager (Muhammad) et qui s'en retourne sur ses talons. C'était un changement difficile, mais pas pour ceux qu'Allah guide. Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes».

 

 Abdallah Deliouah

(Imam de la Mosquée de Valence)

 

 

 

  Farid Slim

(Professeur au centre de formation Shatibi, imam à la mosquée de Chambéry, diplômé du CERSI, Enseigant & Directeur Pédagogique du Centre Al Andalous à Chambéry)

 

 Abdallah Deliouah

(Imam de la Mosquée de Valence)

 

  Farid Slim

(Professeur au centre de formation Shatibi, imam à la mosquée de Chambéry, diplômé du CERSI, Enseigant & Directeur Pédagogique du Centre Al Andalous à Chambéry)

 

 Abdallah Deliouah

(Imam de la Mosquée de Valence)

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article