Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le mardi 28 avril 2015

le 28 avril 2015 : Conférence-débat sur le thème :"Loi 1905: Religion d'Etat ou libération de l'Eglise?"

 

 

 Qu'est-ce que c'est? A quoi ça sert? Où est-ce qu'on en est aujourd'hui? Faut-il la modifier? Et puis ça autorise des choses, ou ça fait qu'en interdire? C'est bien ou c'est pas bien? Qui l'applique, cette fameuse loi, et comment? Et puis qui doit la respecter? C'est une loi pour les prêtres/imams/rabbins ou ça concerne tout le monde? Dans la même mesure? Ca se passe comment dans les autres pays? Et au niveau européen?

 

 

 

Conférence-débat sur le thème : « Laïcité : religion d'État ou libération des Églises ? » par

Marc Guidoni (chargé d'enseignement en droit public secrétaire de l'Afocal),

à l'initiative de l'association : Les Alternatives Catholiques 48 rue de la Charité à Lyon 2ème

 

 

 

 

 

 

 

  Marc Guidoni
(Secrétaire général de l'AFOCAL - Diplômé de la Faculté de Droit de Toulon)
 

 Marc Guidoni

(Secrétaire général Association de Jeunesse et d'Education Populaire / Chargé d'enseignement en droit public)

 

 Marc Guidoni

(chargé d'enseignement en droit public secrétaire de l'Afocal)

 

  Marc Guidoni
(chargé d'enseignement en droit public secrétaire de l'Afocal)
 
 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 28 avril 2015

le 26 avril 2015 : Table Ronde sur le thème : Valeurs universellement partagées. Quelle sagesse pour un monde plus fraternel.

 

Le chemin qu’a pris le monde moderne nous place face à des problèmes dont les solutions semblent au-delà de nos compétences et de nos capacités. Nous devrons, donc, appliquer toute notre sagesse à réaliser un monde de bonté. Les ambassadeurs de paix développent des forums et des tables-rondes pour mettre en commun leurs efforts de façon à transcender les barrières de cultures, races et religions et apporter des solutions sages et durables.

 L’initiative des Ambassadeurs de paix, lancée en 2001, a permis de former le réseau, le plus grand et le plus varié au monde, d’artisans de paix, qui se consacrent à :

 

  • favoriser la réconciliation, surmonter les barrières et bâtir la paix, sur la base de principes moraux universels communs ;
  • former un réseau mondial des dirigeants qui représente la famille humaine dans sa diversité raciale, religieuse, culturelle et ethnique, aussi bien que tous les domaines d’activités ;
  • participer à des initiatives de paix et des programmes qui encouragent la réconciliation, le dialogue et la coopération au-delà des frontières religieuses, raciales, ethniques ou nationales ;
  • exalter et pratiquer une éthique d’altruisme (« vivre pour les autres ») comme ingrédient essentiel pour bâtir la paix et construire une communauté mondiale unie.

 

1ère table ronde : « Le socle des valeurs universellement partagées par toutes les civilisations : Interdépendance, prospérité mutuelle. »

 

  • Madame Rosalie Gueye , Ambassadrice de Paix, présidente du MIFERVAL, a parlé du rôle de l’éducation des enfants pour l’héritage des valeurs familiales.
  • Madame Brigitte Wada , Présidente de la Fédération des Femmes pour la Paix Mondiale (FFPM) a parlé du rôle des femmes dans la construction de la paix.

 Rosalie Gueye (Ambassdrice de Paix, presidente du MIFERVAL)

 

  Brigitte Wada (Présidente de la Fédération des Femmes pour la Paix Mondiale FFPM)

 

 

 

2ème table ronde : « La sagesse d’un dialogue interreligieux pour comprendre les racines de la violence et proposer des solutions. »

  • Monsieur Abdel Malik Richard Duchaine , membre des Fils d’Abraham, délégué du Conseil Français du Culte Musulman(CFCM) pour le Dialogue Interreligieux en région lyonnaise, a montré la nécessité d’un point commun pour le dialogue, ici ce sera Dieu. La sagesse du dialogue permet d’atténuer tous les conflits.
  • Monsieur Bardia Jebeli, Ambassadeur de Paix, diplômé en droit international, a montré la nécessité d’un dialogue plus large que seulement le religieux, de façon à ne laisser personne sur la touche.
  • Madame Christina Eisenberg, Ambassadrice de Paix, Présidente de Cap Diverses Cités (CDC) a montré la nécessité de valeurs communes fondées sur les Droits de l’homme.
  • Monsieur Jean-Paul Chaudy, président de l’Association lyonnaise des Familles (ALFP) a présenté la valeur des responsables associatif, leur rôle et leur mission pour que la Sagesse devienne la norme dans la gouvernance.

 

 

 Bardia Jebeli (Ambassadeur de Paix),

Abdel Malik Richard Duchaine (Dialogue Inter Religieux),

Christina Eisenberg (Ambassadrice de Paix , Présidente de Cap Diverses Cités) et

Jean Paul Chaudy (Président de l'Association Lyonnaise des Familles)

 

  Abdel Malik Richard Duchaine (Dialogue Inter Religieux)

 

 Bardia Jebeli (Ambassadeur de Paix),

Abdel Malik Richard Duchaine (Dialogue Inter Religieux)

 

 

« Malgré un sincère désir et des efforts soutenus de la part de nombreux savants et universitaires, et bien que nous observions une amélioration extraordinaire de nos conditions de vie sur le plan matériel, l’humanité n’a pas encore trouvé le moyen d’échapper à l’angoisse et au chaos résultant de la criminalité et de la violence. Nous constatons aujourd'hui que nous devons développer une profonde sagesse concernant la vie, beaucoup plus urgemment que nous n’avons besoin d’augmenter encore nos connaissances. Pour aller plus loin dans ce raisonnement, nous sommes aujourd'hui dans cette position où nous devrions appliquer toute notre sagesse à réaliser un monde de bonté. »

(Extrait du Discours du fondateur de la FPU,

le Docteur Sun Myung Moon, en août 1991.)

 

 Colette Roux (poëmes pour la Paix en musique)

 

 Exposition sur le Génocide Arménien

 

 Claude Tchavouch, (Ambassadeur de Paix, peintre arménien)

 

  Peintures de l'Arménie (1915-2015) par Claude Tchavouch

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 28 avril 2015

le 26 avril 2015 : 2ème Messe du Printemps des Artistes à Saint Jacques des Arrêts (Rhône)

 

"2ème Printemps des Artistes" : célébration Eucharistique,

repas à l'auberge avec les artistes, conférence et bénédiction des artistes.

 

  "Les habitants de Saint Jacques des Arrêts prennent le chemin de Compostelle"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 photo bYg

 

photo bYg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Célébration eucharistique par le père Christian Delorme

 

 

 

 

 

 

 

Jean Fusaro né le 19 juin 1925 à Marseille. Français.

Peintre de figures, paysages animés et d'eau.

Aquarelliste.

photo bYg

 

 

 

 

Né à Marseille en 1925, Jean Fusaro étudie à l'école Nationale des Beaux-Arts de Lyon, auprès des professeurs Jacques Laplace, Antoine Chartres, René Chancrin... Il y côtoie ses amis de cimaises, André Cottavoz, Philibert Charrin, Jacques Truphemus.

Durant ces premières années, il mène un combat pour la nouvelle peinture figurative française. Alors qu'une exposition est programmée dans la Chapelle du Lycée Ampère à Lyon, il crée avec André Cottavoz, James Bansac, Jacques Truphemus, Pierre Coquet, Micheline Colin, Pierre Palue....le Sanzisme. Dans le contexte difficile de l'après guerre, ce mouvement pictural  lyonnais rassemble des tendances différentes et rejette en bloc les courants dominants que sont l'impressionnisme, le fauvisme et le cubisme. A l'époque, Jean Fusaro peint desunivers intimes et expressifs, à l'image de son maître Pierre Bonnard(1867-1947), avec une touche serrée qui occasionne des manques pour faire naître une lumière intériorisée.

Progressivement, jean fusaro confirme son style de pastelliste, privilégiant l'espace maritime et devenant un des maîtres de la peinture française lyrique figurative.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le jeudi 23 avril 2015

le 22 avril 2015 : Rencontre sur le thème : « Promouvoir une Spiritualité de Paix ».

 

 

 

Rencontre sur le thème : « Promouvoir une Spiritualité de Paix ».

Dans un monde déchiré, des croyants, hommes et femmes, s’engagent pour la Paix.

Entre

le Cardinal Philippe Barbarin (Archevêque de Lyon Primat des Gaules) et

Cheykh Khaled Bentounès (guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya, une chaîne spirituelle ininterrompue remontant à travers le temps, de maître à maître, jusqu'au Prophète Mohamed et qui compte plusieurs milliers d'affiliés dans le monde).

Débat animé par

le père Christian Delorme (surnommé « le curé des Minguettes», est un prêtre français de l' archidiocèse de Lyon, très impliqué dans le dialogue inter religieux, particulièrement avec les musulmans)

Au Centre Culturel de la Vie Associative 234 cours Emile Zola à Villeurbanne.

 

 

 

 

 

 le père Christian Delorme

 

 le Cardinal Philippe Barbarin

(Archevêque de Lyon Primat des Gaules)

 

 Cheykh Khaled Bentounès

(guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya)

 

 le père Christian Delorme

 

 le Cardinal Philippe Barbarin

(Archevêque de Lyon Primat des Gaules)

 

 Cheykh Khaled Bentounès

(guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya)

 

 

 

 

 

 le père Christian Delorme

 

 le Cardinal Philippe Barbarin

(Archevêque de Lyon Primat des Gaules)

 

 Cheykh Khaled Bentounès

(guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya)

 

 

 

 le père Christian Delorme

 

 le Cardinal Philippe Barbarin

(Archevêque de Lyon Primat des Gaules)

 

 Cheykh Khaled Bentounès

(guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya)

 

 

 

 le père Christian Delorme

 

 le Cardinal Philippe Barbarin

(Archevêque de Lyon Primat des Gaules)

 

 Cheykh Khaled Bentounès

(guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya)

 

 

 

 le père Christian Delorme

 

 le Cardinal Philippe Barbarin

(Archevêque de Lyon Primat des Gaules)

 

  Cheykh Khaled Bentounès
(guide spirituel de la confrérie soufie Alâwiyya)
 

Cheikh Khaled Bentounès et le Père Max Bobichon
 photo (bYg)
 

Cheikh Khaled Bentounès, Myriam Atbroun et le Cardinal Philippe Barbarin 

photo (bYg)

 

  Cheikh Khaled Bentounes, Le père Christian Delorme, AbdelKrim Serrai (Consul Général d'Algérie à Lyon) et le Cardinal Philippe Barbarin (Archevêque de Lyon, Primat des Gaules)    

 photo (bYg)

 

 


Commentaires

 

christineb  le 25-04-2015 à 21:20:20  #   (site)

Merci pour votre message. Un bel exemple que ces personnes qui discutent pacifiquement. Bonne continuation.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article