Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le mercredi 27 mai 2015

le 27 mai 2015 : Conférence-débat sur le thème : « Violence et politique au Moyen Orient » par Jean-Paul Chagnollaud

 

 

Conférence-débat sur le thème : « Violence et politique au Moyen Orient » par

Jean-Paul Chagnollaud (politologue, professeur des universités, et spécialiste de la question palestinienne. Il est directeur de la revue Confluences Méditerranée).

Organisée par le FORSEM en partenariat avec le séminaire : "Écrire les modernités arabes" de l’École Normale Supérieure de Lyon et la CIMADE Rhône.

 

 

Co-auteur avec Pierre Blanc du livre « Violence et politique au moyen orient, octobre 2014.« La légitimité du politique 'fondé sur le dialogue, le compromis et la référence au droit, qui permettent de réguler les sociétés et les relations entre États' est depuis longtemps absente d'un Moyen-Orient en proie à de multiples ingérences et qui risque de sombrer dans le chaos des affrontements multiples, dans l'indifférence ou la complicité de la communauté internationale. La chaine de la violence est longue : conflictualités géopolitiques autour des frontières imposées il y a bientôt un siècle (Irak, Palestine, Liban, régions kurdes) ; violence des idéologies (nationalisme arabe, pansyrianisme, sionisme, baasisme, islamisme, etc.) vite devenues exclusives de l'Autre (l'opposant, le minoritaire, la femme etc.) ou portées à faire fi de l'État de droit (élections tronquées, régimes de surveillance, lois d'urgence)' Sans parler des idéaux sociaux qui ont laissé place à la corruption ou au clientélisme de la rente pétrolière pour mieux étouffer les aspirations démocratiques. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 26 mai 2015

le 26 mai 2015 : Rencontre-témoignage exceptionnel de Benjamin Orenstein (Rescapé de la Shoah) à l'Université Jean Moulin Lyon 3

 

 

Rencontre-témoignage exceptionnel de Benjamin Orenstein (Rescapé de la Shoah, auteur du livre « Ces mots pour sépulture » à l'Université Jean Moulin Lyon 3 Manufacture des Tabacs Amphithéâtre F, en présence de

Jacques Comby (Président de l'Université Jean Moulin Lyon 3),

Urielle Abihssira (Présidente de la Section Lyonnaise de l'Union des Étudiants Juifs de France),

et

Sacha Reingewirtz (Président de l'Union des Étudiants Juifs de France)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Que ressentez-vous lorsque vous revenez

dans les camps d’Auschwitz et de Birkenau ?

 J’ai mis 53 ans avant de revenir sur place, parce que je ne me sentais pas prêt. Aujourd’hui, j’y retourne cinq fois par an et je ressens à chaque fois la même émotion. Je revois les visages de tous ces gens qui ont péri pour la seule faute d’être nés juifs. C’est pour eux que je reviens à Auschwitz. Je ressens à chaque fois la même angoisse de retourner dans le plus grand cimetière juif du monde, mais c’est une épreuve que je dois franchir pour témoigner de l’atrocité des camps nazis.

 

 Quel est votre pire souvenir de la déportation ?
Sans doute lorsque j’ai appris que mes trois frères étaient morts en novembre 1943 au camp de Rachow. J’avais été transféré un mois auparavant à Budzyn pour travailler dans une usine d’aviation. C’est là que j’ai vraiment pris conscience que je n’avais plus de famille.

 

 Vous êtes l’un des rares rescapés des camps nazis,

qu’est-ce qui vous a permis de vous en sortir ?
Mon jeune âge. Même si j’ai vu beaucoup de Juifs de mon âge et d’enfants mourir sous mes yeux, je crois qu’un corps jeune résiste mieux aux coups et surtout au froid. Je n’avais pas encore 15 ans lorsque j’ai pris la place de mon père trop âgé pour supporter la déportation au camp de travail de Ieniszow. Lorsque j’ai été libéré en 1945, j’avais tout juste 18 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 Il faut ensuite réapprendre à vivre, comment avez-vous fait ?
Je n’avais plus de famille et je ne pesais que 30 kg. Mais en 1946, j’ai décidé de rejoindre la Palestine pour m’installer pendant cinq ans dans le seul Etat créé pour nous les Juifs.

Je me suis même engagé dans l’armée israélienne.

Après j’ai été démobilisé et j’ai rejoint un cousin à Lyon.

 

 C’est Lyon qui vous a aidé à vous reconstruire ?
Oui, en quelque sorte. J’ai retrouvé de la famille et j’ai commencé à faire de petits boulots.
J’ai travaillé dans le textile, puis après j’ai ouvert une épicerie fine de produits des Balkans.
Mais je n’ai jamais oublié les camps.
C’est pourquoi j’ai pris la présidence de l’Amicale d’Auschwitz du Rhône en 2001 pour que les Lyonnais n’oublient jamais ce qui s’est passé.
 
 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 24 mai 2015

le 23 mai 2015 : Soirée de Gala caritatif au profit du Groupe Scolaire Al Kindi 17 rue Sully à Décines-Charpieu

 

 

Soirée de Gala caritatif au profit du Groupe Scolaire Al Kindi 17 rue Sully à Décines-Charpieu en présence de

cheykh Abou Omar (imam de la Mosquée de paris la Défense)

et

Yassine Benzada (Directeur du Lycée Musulman Al Kindi)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le vendredi 22 mai 2015

22 mai 2015 : Visite de courtoisie de Philippe Couturaud (Inspecteur d'académie) au CRCM Rhône-Alpes,

 

 

Visite de courtoisie de Philippe Couturaud (Inspecteur d'académie, directeur académique des services de l'éducation nationale du Rhône, au siège du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes 23 rue du Dauphiné à Lyon 3ème, en

présence

d'Abdelkader Laïd Bendidi (Président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes)

et de

Benaissa Chana (1er Vice-Président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes)

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article