Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le jeudi 25 juin 2015

le 18 juin 2015 : Journée de Formation à la Faculté Catholique sur le Mariage Islamo-Chrétien.

 

 

Religions et cultures, approche notionnelle.

 

 Michel Younes (Directeur Centre d'études des cultures et des religions)

 

Mariage lié a des valeurs. L'objectif de cette journée est de donner des réponses à des attentes des familles. Cette journée rentre dans le cadre de la formation continue. Le registre religieux et le registre culturel. Analyse de situation, etudes de cas. Enjeux psychosociaux. Niveaux religieux et niveaux culturels. 3 paradoxes. Sommes nous dans un monde plus ouvert. Mondialisation et crise d'identité généralisée. Individualisme et accroissement des réseaux sociaux. Principe de diversité et méfiance de la différence. Qu'est ce qu'une religion? Le propre d'une religion: faire communauté. Religio : double racine. Rendre un culte (relegere) être en lien. Avec le Christianisme dans l'empire romain, 3 aspects. Une source de législation, Un ressenti à l'intérieur de l'âme du croyant. Une exigence pratique. Perception actuelle de la religion. Une réalité historique. Une appartenance communautaire. Une tradition instituée. (Rites, pratiques). Référentiel matériel. Dans toutes les religions. Une diversité des courants. Sécularisation et contestation de l'institution. Logique de la séparation des sphères. Interiorisation de la croyance. Zapping et bricolage. Différents types de reliogite. Qu'est ce qu'une culture ? Sentiment d'appartenance à une identité. Noyau dur. Construction. Avenir : dynamique, différence: potentiel. Principe d'unité. Un ensemble d'éléments qui fait cohérence/norme. Construction de l'identité. Principe de réciprocité Principe de transcendance. Une culture, une religion. Une religion, une culture. Appartenir à une communauté religieuse : Qu'est ce quele fondamentalisme ? Appartenance fermée Défense de principes immuables Faire la différence entre le réel et la complexité. Tour de table, présentation de chacun. Valérie Aubourg (docteur en anthropologie-ethnologue) Religion et société. Des faits religieux dans lesquels une société s'affirme. Des faits religieux dans lesquels une société s'interroge.

 

 

  Dominique Coatanea

 

(la famille en christianisme et en islam) Couples et familles, regards chrétiens. Communauté conjugale, fondement universel. S'attacher, s'unir et devenir pro créateur. Une communauté de vie et une communauté d'amour. Fraternité horizontale. Consentir, consentement. Entrer dans une relation personnelle. Union des corps et des esprits. Chemin de sainteté. C'est la composition qui crée l'humain. Consentir à la vie de relation. Union des corps, union des coeurs, union des âmes. L'épreuve, la blessure, renforce la fécondité relationnelle entre l'homme et la femme. La spécificité du mariage chrétien. Se laisser saisir et guider par amour de Dieu, élargit l'horizon de l'existence et lui donne une espérance solide. L'alliance est une réponse de foi. La famille est une école d'enrichissement humain. Proposer des valeurs plus que présenter des règles. Pastorale de la charité et de la miséricorde. Michel Younes. Notion de subvenir à ? Préservation des cultures islamiques. Exemple. La répudiation. La polygamie, en France, c'est interdit. La mariage, c'est d'abord un contrat entre deux parties (époux, familles, tribus). Principe de subvenir aux besoins équitables de la famille. L'homme va avoir l'ascendant par rapport à l'épouse, de même pour le frère. L'homme doit être solidaire. Préserver, avoir l'autorité, le contrôle. Volonté musulmane de couvrir toute la famille. Préservation de la descendance. L'absence d'enfant permet d'épouser une autre femme. Le divorce est autorisé, mais est réprouvé. Obligation de se marier. Liberté de conscience. L'éducation familiale doit aller dans ce sens là. Il faut voiler les jeunes filles pubères pour les préserver du mariage. Le rapport à la culture du bled. Le mariage mixte semble suivre cette trajectoire. L'expression d'amour. Le mariage en islam n'est pas religieux.

Il n'est pas nécessaire qu'il y ait un imam pour valider le mariage.

 

 

  Bénédicte du Chaffaud (Sociologue)

 

 Les couples islamo chrétien en France depuis de début des années 80. L'indice de la nationalité. Mariage consécutif à l'immigration. Analyse des jeunes filles de la 2 ème génération. Les mariages organisés par les familles auraient tendance à diminuer. Phénomène d'inhibition, le projet est de fonder un foyer avec une bénédiction du couple. Le couple reste soudé, malgré les réactions des proches. Pour les filles musulmanes, c'est le rejet des parents. Les parents ne peuvent pas s'opposer au projet de mariage de leurs enfants. Visite des sites internet (chrétiens et musulmans). La mixité conjugale remet en question l'hostilité des familles. Les couples islamo chrétien ont besoin d'être accompagnés dans leurs démarches et leurs engagements, les enfants. Sourate 5 verset 5. Père Éric Besson. (repères canoniques) Préparation des mariages islamo chrétiens. L'église catholique a été longtemps opposée au mariage entre un catholique et une musulmane. Danger de relativisme. Abandon de la foi chrétienne pour le chrétien. Forme d'islam identitaire. Qualification mariage mixte, c'est une mariage disparre ( entre un baptisé et un non baptisé). Forme canonique pour la préparation. Le canon 1126. La rencontre se fera individuellement avec les futurs époux. Valeurs spirituelles et humaines pour connaître le degré de sa foi. Certificat de coutume. Un consulat peut empêcher le mariage entre une musulmane et un chrétien. Faire prendre conscience des différences culturelles qui peuvent exister. Ne pa s'arrêter au sentiment amoureux du couple. Chaque conjoint devra connaître les pratiques religieuses de l'autre. Le défi sera de faire face aux difficultés à venir. Canon 1125. Concernant la validité du mariage. Question de la circoncision, La célébration du mariage, il n'est pas question de le faire pendant la messe. Pas d'obligation du sacrement de baptême. Pas de célébration religieuse l'une après l'autre. Témoignage de Marie Devienne Kani Gisèle Wehbe. Enjeux psychosociaux. Couple mixte. Personnalité de base. Technique de la pensée. Système de sécurité. Le surmoi. Attitudes religieuses. Mixité. Être en contact avec l'autre qui est différent. Des frontières symboliques surgissent. Couples mixtes = couples ordinaires. Enjeux psychologiques. Le choix de l'interdit. L'Amour idéalisé. Affaire de tous. Examen de passage. Faire ses preuves. Rapport de force. L'arrivée de l'enfant. (On peut avoir 2 nationalités, mais on ne peut pas avoir 2 religions). En procès. Le canon verbal. Stratégies identitaires. Définition: stratégie, identité, stratégie identitaire. Finalités stratégiques. La domination culturelle, l'affrontement culturel. La stratégie culturelle. Stratégie interculturelle, du contact des cultures à l'interculturel.

Connaissance et reconnaissance de l'autre. 

 

 

 le Père Christian Delorme
 

Enjeux pastoraux. L'expérience, prêtre depuis 37 ans, couples dispars (mixtes). Profils des gens, classe moyenne ou supérieure. Demande forte de la partie catholique, inquiétude de la partie musulmane. Islam libéral. Prendre au sérieux la culture différente. Séduction de la culture occidentale. Les religions différentes, prendre au sérieux les différences religieuses. Eux, qu'est ce qu'ils veulent ? Rôles respectifs de l'homme et de la femme. Questions d'habitudes. (corporelles, nourriture, les enfants, les prénoms, la circoncision, l'instruction religieuse, l'adoption, la procréation assistée, la séparation, la mort, la sépulture, l'évolution de chacun, trop de religion peut être un danger pour un couple, construire la célébration).

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le lundi 22 juin 2015

le 21 juin 2015 : Conférence du Ramadan au Centre Tawihd avec Abdelbasset Zouiten

l

 

 

 

"Al Ghafir" (le Tout Pardonneur) par Abdelbasset Zouiten

 

 

  Al-Ghafir (arabe : الغافر, français : "Le pardonneur") est le nom traditionnellement donné à la <abbr>40e</abbr> sourate du Coran, le livre sacré de l'Islam.
Elle comporte 85 versets.
Rédigée en arabe comme l'ensemble de l'œuvre religieuse, elle fut proclamée durant la période mecquoise.

 

 

 

 

 Cheykh Abdelbasset Zouiten

(Conférencier, chef d'entreprise, imam au centre culturel Tawhid et très impliqué dans les questions et débats concernant l'islam)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 20 juin 2015

le 19 juin 2015 : Premier jour des Nuits du Ramadan à Eurexpo....

 

 

 

 

 

le conférencier Mourad Hamza et

Benaissa Chana

(Directeur  du Secours Humanitaire HRF France)

 

 

 

 

 

Cheikh Mahmoud Kalissa et Benaissa Chana 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Cheikh  Abdullah bin Mohammed Al-Salimi

(Ministre des Affaires Religieux du Sultanat d'Oman)

 

 Cheikh  Abdullah bin Mohammed Al-Salimi

(Ministre des Affaires Religieux du Sultanat d'Oman)

 

  Cheikh  Abdullah bin Mohammed Al-Salimi

(Ministre des Affaires Religieux du Sultanat d'Oman)

 

 

 

 avec Khalid Belrhouzi

(Chanteur Anacheed)

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le lundi 15 juin 2015

le 15 juin 2015 : Le Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes au Ministère de l'Intérieur

 

 

 Des soufis tenants d'un islam mystique aux prédicateurs littéralistes du Tabligh, en passant par les Frères musulmans, un large éventail de sensibilités sera représenté. Seuls critères de participation, au-delà de la légitimité cultuelle: "L'adhésion au principe de laïcité" et le "respect des lois et des valeurs de la République". L'exercice est délicat pour le gouvernement, pris entre le phénomène de radicalisation jihadiste et la montée des actes antimusulmans, et qui n'a pas vocation à organiser les affaires d'une religion, loi de 1905 oblige.

 

 

 

  Débattre l'islam mais sans stigmatiser, voilà l'enjeu. Le sujet de la radicalisation, en revanche, ne donnera pas lieu à un atelier spécifique, cinq mois après les attentats parisiens.
 

 
 
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article