Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le mercredi 21 octobre 2015

le 20 octobre 2015 : Conférence-débat sur le thème : « Les réfugiés. Accueillons ! Comment ? » Soirée organisée par l'Antenne Soci

 

 

Conférence-débat sur le thème : « Les réfugiés. Accueillons ! Comment ? »

Soirée organisée par l'Antenne Sociale de Lyon à l'Espace Saint Ignacre 20 rue Sala à Lyon 2 eme avec Bruno Marie Duffé (Vicaire épiscopal,  Aumônier national du CCFD)

et Laurent Delbos. (Forum des réfugiés rue Garibaldi à Lyon).

 

 

 

 

L'antenne sociale.  Loi de 1901, existe depuis 25 ans.  Revue "Regard" (interculturalite).  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bruno Marie Duffe.  Ce n'est pas seulement d'accueillir,  mais c'est aussi la capacité de recevoir. Les statuts des migrants,  des réfugiés. 160 personnes du quartier de Gerland en avril 2015, se sont réfugiés à l'abri du pèlerin à Fourviere, puis au gymnase de l'école des maristes. Actuellement, quelques familles de particuliers,  hébergent chez eux.

Les migrants,  les albanais.  Les réfugiés politiques.  Victimes de conflits en cours,  ou d'après guerre,  notamment dans les balkans. Victimes d'un dérèglement économiques, écologiques. 

 

 

Victimes de conflits inter clanique (mariages) violences familiales. Syndrome de peur. 

Être attentifs à leurs traumatismes.  C'est cette conscience qui nous fait vivre. 

Expérience d'une errance,  à la recherche d'un toit,  d'une protection.

Être quelqu'un pour quelqu'un.  La recherche d'un emploi,  qui répond à une dignité.

 

 

Textes extrêmement difficiles à comprendre,  pour eux mêmes et pour nous aussi. 

Rien n'est simple dans nos procédures.  Le retour au pays est impensable. 

Est ce qu'on rentre dans son pays pour se cacher ? 
L'unique espoir pour les migrants,  c'est les enfants !

Tous disent,  faites quelques choses pour nos enfants. 

 

 

Le dépérissement des états de droit,  c'est parce que ces états de droit ne font plus face à la corruption. 

Le traitement policier laisse à désirer,  la question est assez grave aujourd'hui. 

Très grande difficulté de raconter ce qu'ils ont vécu. 

Les mots manquent,  pour ceux qui tuent,  violent,  rackettent. La violence de l'exil. 

 

 

Combien est la participation de l'Église,  la solidarité avec les plus pauvres. 

L'autre est il une menace ou est il une chance.  Nous sommes des chercheurs.

"J'étais un étranger et tu m'as accueillis !"
Les migrants sont une autre mondialisation.  Constituer des équipes d'accueil, avec des référents.  Avoir une citoyenneté de proximité.  Il est important qu'une famille se sente "chez soi".

Attentif aux besoins,  ils ont leurs coutumes, leurs rites. 

Une famille roms, n'a pas la même perception qu'une famille albanaise. 

Une famille syrienne n'a pas la même conception  qu'une famille de l'Est. 

Il ne suffit pas d'avoir la même Religion pour aplanir tous les problèmes. 

Tout passe par la scolarité et l'embauche à l'emploi. 

Ménager des temps de gratuités pour se parler. 

 

 

Laurent Delbos. Forum des réfugiés rue Garibaldi à Lyon.

Différence entre demandeurs d'asile,  réfugiés,  migrants.

Tout le monde peut demander un statut de demandeur d'asile.  Être en situation régulière. 

 

Tout le monde peut demander un statut de demandeur d'asile.  Être en situation régulière. 

 60000 demandeurs d'asile en 2014.  Accueil d'urgence dans des hôtels.  

 

 

 

Allocations de demandeur d'asile,  qui remplace L'ATA. La capacité de la France sera de 80000 personnes.  Personnes persécutées, pour différentes causes,  fuient leurs pays. 

 

 

N'ont pas droit à l'accès au logement.  Ce n'est pas seulement des syriens que nous pouvons accueillir,  mais aussi des albanais du Kosovo.  

 

 

Voir le site de la préfecture du Rhône, pour l'accueil des réfugiés.  
OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français)

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 20 octobre 2015

le 19 octobre 2015 : Conférence-débat sur le thème : « Quel avenir pour Israël dans un environnement instable ? »

 

 

Conférence-débat sur le thème :

« Quel avenir pour Israël dans un environnement instable ? »

Par Raphael Jerusalmy (Ancien responsable de Tsahal et des services de renseignements, auteur de nombreux livres comme « Shalom Tsahal » « Et si… nous étions frères », « La Confrérie des chasseurs de livres », Raphael Jerusalmy intervient régulièrement sur I24 news comme expert des questions de défense et de sécurité) à l'Espace Hillel 113 Boulevard Vivier Merle à Lyon 3ème

 

 

 

 

Quels dangers guettent l'Etat d'Israël actuellement.  
Le danger le plus important,  ce sont les juifs.  (Le nucléaire iranien,  le hezbollah,  les palestiniens). Le but de la soirée.  Le cynisme,  vient des politiques qui sont éloignés du terrain.  La petite histoire,  par rapport à la grande histoire.  C'est dans la petite histoire que lon peut trouver la paix. Entre Tel Aviv et Ramallah,  c'est à Ramallah que l'on trouvera plus facilement trouver la paix. C'est sur le terrain que l'on trouve les compromis. 

 

 

Était dans les services de renseignements sur le terrain. 

Avec les égyptiens, les palestiniens,  les jordaniens et  les syriens.  Les vraies menaces actuellement en Israël,  il n'y aura pas de 3 ème Intifada.  Intifada diplomatique et médiatique. 

 

 

Une intifada est un mai 68, non organisée.  Une coopération des services secrets palestiniens et israéliens.  Une réponse serait très très dure.  Appel a la grève générale des arabes israéliens,  qui n'a pas été suivie.  La vraie menace,  viendrait,  des extrémistes juifs.

La véritable menace,  c'est le hezbollah iranien. 

 

 

Quel est l'aspect religieux.  Les tueurs fous.  Les vraies inquiétudes,  c'est hezbollah iranien. Téhéran n'a pas donné l'ordre. Il n'y a pas d'accord de signature sur le nucléaire iranien. 

Les iraniens sont en Irak.  Bachar Al Assad est soutenu par les iraniens. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 18 octobre 2015

le 18 octobre 2015 : Soirée de soutien au peuple Syriens au Double Mixte à Villeurbanne

 

 

 

 

 

 Récitation Coranique 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Présentation de la soirée...

 

 

 

 Chamsudin

 

Chamsudin 

 

 Chamsudin

 

 Chamsudin

 

 Chamsudin

 

 Chamsudin

 

 Chamsudin

 

 

 

Harry J

 

Harry J

 

 Harry J

 

 Harry J

 

 

 

 Harry J

 

 Harry J

 

 Harry J

 

 Harry J

 

 

 

 

 

 

 

Mesut Kurtis 

 

Mesut Kurtis 

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

Mesut Kurtis 

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

 Mesut Kurtis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le jeudi 15 octobre 2015

le 14 octobre 2015 : Conférence-debat sur le thème : "L'expérience libanaise dans le dialogue islamo-chrétien"

 

 

Conférence débat sur le thème : «Expérience libanaise dans le dialogue Islamo Chrétien »

à L'Espace Saint Ignace, 20 rue Sala à Lyon 22 ème

en partenariat avec les associations : « Alternatives Catholique »

et « Participation & Spiritualité Musulmanes en Rhône-Alpes »

en présence de

Kamel Kabtane (Recteur de la Grande Mosquée de Lyon),

le Cardinal Philippe Barbarin (Archevêque de Lyon, Primat des Gaules)

et Nagy el Khoury (Directeur des relations internationales au Collège Notre-Dame de Jamhour, secrétaire général de l’Amicale des Anciens, président de la Fédération des Amicales des Anciens élèves des écoles catholiques, initiateur principal de la fête nationale islamo-chrétienne de l’Annonciation au Liban, lauréat du Prix international Sergio Vieira de Mello pour le dialogue des cultures)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partant du constat que Marie est un personnage central pour les musulmans et les chrétiens, il a amorcé entre eux une réflexion intercommunautaire. Son initiative a eu énormément d’échos sur la scène locale comme sur la scène internationale. Le gouvernement libanais en a fait une fête chômée pour tout le pays. Plusieurs intervenants de renom ont participé à ces rencontres, Lech Walesa en 2010 et le Cardinal Philippe Barbarin en mars 2015.

Son intervention portera sur son projet, et les différents problèmes communautaires auxquels il se heurte pour sa réalisation. Ces problèmes sont significatifs non seulement de la situation actuelle au Liban, mais encore des chemins de paix dans le monde d’aujourd’hui.

 

 

 

La rencontre des chrétiens et des musulmans autour de Marie. S’il y a un lieu de rencontre entre les croyants au niveau religieux c’est l’expérience spirituelle authentique, les grands mystiques nous montrent cette possibilité, s’il est vrai qu’islam et christianisme divergent sur des points doctrinaux. Mais dans l’ordre de l’expérience spirituelle, ils peuvent trouver des points de convergences.

 

 

Le dialogue de la vie  pratiqué dans nos sociétés où cohabitent diverses communautés, où des hommes et des femmes de croyances différentes, dans un esprit d’ouverture et de bon voisinage, dans la rue, dans le travail, à l’école ou à l’université, s’efforcent de partager leurs peines et leurs joies. Ce genre de dialogue donne aux mots qu’on emploie leur poids de chair, ainsi que leur  signification. 

 

 

C’est la vie quotidienne qui devient un dictionnaire vivant trouvant dans l’expérience partagé de la vie humaine dès la naissance jusqu’à la mort  une signification commune. 

 

 

 

Le 18 février 2010,  décret de la journée du 25 mars, jour de fête nationale,  fête de l'annonciation. Marie,  vénérée par les catholiques et les Musulmans du Liban.

Le monde a besoin d'un dialogue et de liberté. 

 

 

Le Liban est un message pour lequel il faut se battre pour l'humanité.  Pour coexister,  il faut d'abord exister (Albert Decoutray).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article