Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le lundi 26 octobre 2015

le 26 octobre 2015 : Conférence-débat sur le thème : « Retour su synode sur la famille » par Monseigneur Jean Paul Vesco

 

 

Conférence-débat sur le thème : « Retour su synode sur la famille »

par Monseigneur Jean Paul Vesco

(Dominicain, évêque d'Oran en Algérie, membre du Syndode sur la Famille)

en l'Eglise du Saint Nom de Jésus et Agora Tête d'Or

93 rue Tête d'Or à Lyon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran, est l’un des pères synodaux.

Ce dominicain affirme que l’Église peut changer la discipline sur les divorcés remariés sans remettre en cause la doctrine de l’indissolubilité du mariage.

 

 

 Il y a quinze ans, l’ancien avocat devenu étudiant en théologie esquissait déjà, dans un devoir de morale, la distinction entre « infraction instantanée et infraction continue », susceptible d’ouvrir aux personnes divorcées et remariées civilement la voie au pardon et à l’Eucharistie.

 

 

 Tout amour véritable est indissoluble.

« Je portais depuis longtemps cette question.

Y revenir était pour moi une espèce de libération »

 

 

 « Savoir que l’on possède un trésor de vérité non seulement n’empêche pas, mais permet au contraire de voir aussi la vérité de l’autre. C’est le même mouvement »

 

 

  Jean Paul Vesco,  Évêque d'Oran.  Revient du synode de la famille avec le Saint Père,  le pape François.  Quelle est la doctrine actuellement,  quelle est la tradition ?
Avec des textes. 

 

 

 Avec 5 thèmes différents.  C'est sur ce document qu'il fallait travailler.  Il y avait l'assemblée du synode,  temps de parole de 3 mn chacun.  Faire 3 propositions de modifications.  Énorme travail dans les divers groupes.  140 articles.

 

 

 

 

 

 

 Procédure un peu compliquée.  L'assemblée et les forces en présence,  voir l'immense diversité.  Chacun est à sa place. Une énorme différence,  cest un vrai choc.

L'accueil des personnes homosexuels.

 

 

  Quand l'église prend une position,  elle le prend pour la planète entière.  La famille est en crise, le monde est en crise,  ou le monde est en mutation. 

L'église est un signe de contradiction envers la famille. 

 

 

 Il faut que l'église ait une parole qui parle.

L'ensemble des belles idées,  doivent être discutées,  sommes nous prêts.  

 

 

 

 

 

 

  Le résultat de ce synode.  Quel regard,  l'église porte sur le monde (bienveillant,  compassion, distant, accueillant).

Si rien ne bouge,  si l'église ne parle que de la miséricorde,  tout cela sonne creux.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 25 octobre 2015

le 25 octobre 2015 : Conférence-débat sur le thème : « L'islam et le respect de l'environnement » par l'Imam Abdallah Deliouah

 

 

Conférence-débat sur le thème : « L'islam et le respect de l'environnement »

par l'Imam Abdallah Deliouah (Imam de la Mosquée Al Fourquane (le Discernement)

de Valence)

à la Maison des Syndicats 17 rue Georges Bizet à Valence.

 

 

 

 Récitation Coranique 

 

 par

 

Mustapha (Antoine)

 

 

 

 

 

 Présention de l'association

 

 l'Ouverture de Valence

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est de notre devoir de protéger l'environnement.  L'homme est un Vicaire sur terre.  Nous sommes les gestionnaires sur cette terre. Allah a voulu un être humain responsable de la sauvegarde de cette belle nature qui est si fragile.  Toute cette création,  Dieu l'a fait pour l'homme.  Sourate 22 du pèlerinage (al hajj). Sourate 43 de l'ornement.  Sourate 16 les abeilles. La terre est a sa disposition. 

 

 

L'islam établit donc une relation de véritable amour et Harmonie entre l'homme et toute la création.  Préserver l'environnement c'est préserver et respecter la création de Dieu. 

Vivre en symbiose avex la nature:"n'avons nous pas fait dela terre un berceau ?".

 

 

A plusieurs reprises,  Dieu jure dans le Coran par divers éléments de la nature,  sa création. Réfléchissez,  ouvrez votre esprit sur la création de Dieu.  Sourate 5 la table est servie (al maidah).

Ne semez pas le désordre sur la terre,  après que l'ordre y a été établi.  Verset 56 Sourate 7 les  murailles. 

En tant que musulman,  tu as le droit de t'opposer contre quelqu'un qui détruit la nature. 

Tous les humains sont égaux. 

En vous dérobant,  ne risqueriez vous pas de répandre de désordre sur Terre et de briser les liens de parenté. 

 

 

 

 

 

 

Économiser l'eau et la préserver de toute pollution.  N'utiliser que le minimum d'eau pour faire ses ablutions.  Ne pas ouvrir le robinet à fond quand on fait ses ablutions.  Il est interdit d'uriner dans l'eau selon un hadith du Prophète ( sallala alleyi wa salem ). 

Nous avons obligation des préserver l'eau,  les pâturages et le feu.  Allah ( subhanallah wa ta allah ) nous demande de nous habiller correctement,  mais ne pas tomber dans l'excès,  ni de la nourriture,  ni de la boisson. 

Préserver la végétation. 

 

 

Si tu plantes un arbre,  c'est une aumône,  voilà comment l'islam nous recommande de préserver la végétation.  

Si tu plantes un arbre avant la fin du monde,  tu auras des hassanates.  
Préserver les animaux,  toutes bêtes,  glorifient la création de Dieu. 

Il est interdit de prendre un animal pour cible, même les fourmis. 

La vie est sacrée.  Préserver le corps et l'intellect.  L'islam interdit à l'homme de se mettre volontairement en état d'ivresse. 

La propreté et l'hygiène,  se laver les mains souvent,  faire ses ablutions 5 fois par jour.  Préserver la rue. 

 

 

 

 

Celui qui écarte un objet nuisible du chemin, s'écarte de l'enfer. 

Cracher par terre est un pêcher. 
Même la guerre doit être éthique.  

 

 Aujourd'hui 40 espèces d'animaux disparaissent chaque jour.

 

 

 

 

 

 

La zakat.  An nissab  85 grammes d'or,  c'est le Prophète ( sallala alleyi wa salem ) qui a fixé cette quotité.  Donner 2, 5 % de tout ce que l'on a. C'est le droit aux pauvres,  donner soit a une association,  soit à la mosquée,  en précisant bien que c'est pour la zakat. 

Vérifier à chaque date, par exemple,  le 10 de Achoura. 

 

 

La Zakat (زَكَاة zakāt), traduite de l’arabe par « aumône » est le troisième des cinq piliers de l’Islam.

Le but de la Zakat est d’aider le croyant à se purifier de son attachement pour les biens matériels, de réduire les sentiments de convoitise et d’avarice, de favoriser la solidarité entre musulmans et les rallier à Dieu La Zakat profite aux plus démunis de la communauté en les aidant à subvenir à leurs besoins sans avoir à quémander.

 

 

Mais plus encore ; au tout début de l’Islam, la Zakat était collectée par l’Etat qui distribuait le montant, équitablement, entre ceux dans le besoin et utilisait une partie afin de bâtir des écoles, des hôpitaux ou n’importe quel bâtiment public nécessaire au bon fonctionnement de la communauté, elle représentait donc une sorte d'impôt. Les personnes qui s’occupaient de récolter l’aumône en percevaient également une partie.

 

 

Il existe deux types principaux de Zakat : Zakat Al Mal et Zakat El Fitr :

Zakat Al Mal

L’aumône légale ou Zakat Al Mal est, selon les lois islamiques, imposée de façon annuelle. Celle-ci porte sur :

  • Les ressources financières au-delà de 85g d’or et de 595g d'argent,

  • Le bétail,

  • Les marchandises,

  • Fruits, légumes, céréales et autres ressources extraites du sol.

La valeur de la Zakat à prélever est de 2,5 % du chiffre annuel épargné

 

 

La Zakat est un droit que les moins fortunés ont de prélever sur le surplus des fortunés. Il existe plus de 80 versets dans le Saint Coran  portant sur la Zakat et ses obligations. 

 

 

  « Soyez assidus à la prière, faites l'aumône, vous retrouverez auprès d'Allah le bien que vous aurez acquis à l'avance, pour vous-même. » 
Le Coran (II, 110) 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 24 octobre 2015

le 24 octobre 2015 : Conférence-Débat sur le thème : «  Verser la Zakat, un pilier oublié » à la Mosquée Bilal à Saint Fons

 

 

Conférence-Débat sur le thème : «  Verser la Zakat, un pilier oublié » à la Mosquée Bilal à Saint Fons en présence

de Cheykh Mohamed Minta (Imam de la Mosquée de Décines-Charpieu)

et de Cheykh Mahmoud Kalissa.

Conférence annulée pour cause de la célébration de la fête d'Achoura

et reportée au 7 novembre 2015

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 24 octobre 2015

le 24 octobre 2015 :Rassemblement de Soutien au peuple palestinien de la bande de Gaza, place Bellecour à Lyon

 

 

Manifestation de soutien à la Palestine ce samedi à Lyon !

La jeunesse de Lyon est dans la rue par solidarité avec la jeunesse de Palestine !

 

 

 

 

 

 

 

 

  On ne lâche rien, Palestine vivra, Palestine vaincra !!!
 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article