Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le mercredi 18 novembre 2015

le 18 novembre 2015 : Conférence débat sur le thème : « Le droit à la laicité » par Jean-François Chemain, (ancien consultant inte

 

 

 Conférence débat sur le thème : « Le droit à la laicité » par Jean-François Chemain, (ancien consultant international, a choisi de passer l’agrégation d’histoire afin d’enseigner dans une ZEP de la banlieue lyonnaise. ll est l’auteur de plusieurs ouvrages dont le dernier, Une autre histoire de la laicité).

A l'Espace Saint Ignace 20 rue Sala à Lyon 2ème

 

 

Association des avocats chrétiens Saint Yves
Jean François Chemain.   Juriste,  professeur du secondaire au collège Louis Aragon à Vénissieux,  aux Minguettes. Conversion à la Saint Paul,  communauté charismatique,  depuis 2005,  se fait licencier d'Edf. Passe le concours d'agrégation d'histoire.  Depuis 8 ans est en Zep aux Minguettes à Vénissieux,  avec 90% d'élèves musulmans.  Être un petit professeur avec de petits élèves.  Sa réflexion se nourrit en étant auprès de ses élèves.  
La laïcité, on nous bassine sur les dogmes.  Séparation de l'Église et de l'Etat en 1905.  La laïcité date depuis la révolution française en 1789.

 

 

27 ans avant Jésus Christ,  est né l'empire romain.  Entre politique et religion,  c'était la même chose.  La religion était au service de la politique.  L'empereur était un Dieu avec une notion de pouvoir et d'autorité.  L'autorité venait d'une investiture religieuse.  Le désordre que le christianisme venait d'apporter depuis des siècles d'autorité.  L'empereur Constantin,  est devenu chrétien pour avoir beaucoup d'autorité pour avoir un pouvoir dominant.  Avoir l'appui du Dieu des chrétiens.  L'empereur romain était un Dieu.  Ces empires chrétiens avaient une emprise sur le pouvoir politique romain.  Le chisme protestant avait connu les mêmes problèmes de pouvoir.  

 

 

L'absolutisme du pouvoir de l'Église catholique,  tout cela va se théoriser.  Le roi dit,  je suis un chef religieux,  parce que c'est Dieu qui l'a voulu, pour asseoir son autorité.  L'église n'est pas mariée avec l'état.  C'est faux de dire que c'est moins de religion,  plus d'état.  Les guerres de religions étaient provoquée par les pouvoirs politiques.  C'est faux de dire que ce sont des guerres de religions,  alors qu'il s'agit de guerres politiques.  
Diderot disait.  Toutes questions par rapport à la religion n'est qu'une absurdité.  
Le rôle de l'Etat est de recommander de croire en Dieu.  Le fruit des lumières n'est qu'une pure idée fausse. A la révolution,  on commence a supprimer au nom de la liberté les ordres monastiques,  on demande au clergé de rembourser l'état.  Il faut avoir une idée positive de la révolution française.  Le concordat,  sous Napoléon,  réglemente le régime du clergé. 

 

 

  Tous les pays d'origine catholique respectent la liberté religieuse,  liberté de penser,  la démocratie.  C'est l'église catholique romaine qui a la pratique de la démocratie, 

avec la déclaration des droits de l'homme.  
La loi de 1905 a été mal vécue,  c'était un maillon d'une chaîne qui consistait à éliminer l'église,  en particulier,  Jules Ferry,  Vivianni,  Edgar Quinet.  Prétendre que c'est l'Etat qui mis en place la loi de 1905. Dire qu'on est laïc,  signifie que l'on est chrétien catholique. 

Le principe de laïcité est fait pour gommer les racines chrétiennes. 

Toutes les religions peuvent vivre dans un pays laïc tout en respectant son droit. 

Il ne faut pas confondre laïcité et athéisme d'état. 

Le paradoxe de la laïcité, devient à éxpier nos crimes passés, avec la culture de la repentance.

 

 

La France est un pays qui vient du christianisme. Laiciser les autres religions,  c'est les faire adopter le christianisme.  Notre ordre public, c'est d'origine chrétienne.  Il ne serait pas choquant que l'état intervienne dans la formation des imams et la construction des mosquées.

  L'église s'exprime,  l'état intervient. 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 17 novembre 2015

le 17 novembre 2015 : Café-débat sur le thème : « Rendez-vous citoyen protection des réfugiés : l'Europe en mal de solidarité ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Café-débat sur le thème : « Rendez-vous citoyen protection des réfugiés : l'Europe en mal de solidarité ? » au CCO 39 rue Courteline à Villeurbanne en présence

d'Yves Grellier, (président de la Cimade Rhône-Alpes),

Chris Meunier (pour la Commission personnes déracinées d’Amnesty International), l, Nadine Camp, (directrice du développement international et du plaidoyer de Forum Réfugiés-Cosi).

La multiplication des naufrages en Méditerranée ces deux dernières années et l’émoi suscité par ces images de bateaux où s’entassent hommes, femmes et enfants, ont forcé l’Union européenne à réagir. Pourtant, les États membres peinent à apporter une réponse commune à la hauteur des enjeux, en particulier pour garantir la protection des demandeurs d’asile et des réfugiés. Quid de la répartition des demandeurs d’asile et des réfugiés entre les Etats membres de l’UE ? Quelle solidarité et partage des responsabilités au sein de l’UE et envers les pays de la rive Sud de la Méditerranée ? Comment mettre en œuvre une telle répartition, sans porter atteinte au droit d’asile et aux droits fondamentaux des personnes ? Quelle est la réalité de « l’afflux de réfugiés et de demandeurs d’asile » dans les pays européens ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le lundi 16 novembre 2015

le 16 novembre 2015 : Journée d'étude sur le thème : « Connaissance du Judaisme : un peuple et sa prière » à l'Universtié Catho

 

 

Journée d'étude sur le thème : « Connaissance du Judaisme : un peuple et sa prière » à l'Universtié Catholique Campus Carnot, 23 place Carnot à Lyon 2 ème

« Le Judaisme : une histoire » par

Jean Marie Thomas (délégué episcolal auprès du Diocèse de Lyon),

« Le Shabbat, la transmission familiale dans le judaisme » par

Michael Barer (Directeur de MJC juive à Genève)

)

 

 

 

« Le Judaisme : une histoire » par

Jean Marie Thomas (délégué episcolal auprès du Diocèse de Lyon),

 

 

Connaissance du judaïsme : un peuple et sa prière. Les fondements.  Israël est un pays d'invasions.  C'est un lieu de passage difficile pour les habitants.  
Abram devient Abraham,  en hébreu,  c'est celui qui traverse,  c'est celui qui transgresse.  Une alliance avec le Dieu Un et Unique.  La circoncision signifie : alliance. 
L'hébreu,  c'est baraka.  La bénédiction,  c'est la vie que je reçois de Dieu.  
La tradition relate que Dieu conclut une alliance privilégiée avec Abraham.  Levinasse, disait: la preuve de Dieu,  c'est le visage de l'autre. 

Le peuple juif est le témoin des nations devant leternel. 
Abraham aura 2 fils Isaac issu de Sarah, né en terre promise et Ismael, ancêtre des arabes.

 

 

L'expérience de l'Égypte,  Joseph,  fuyant la famine et les clans patriacaux descendent en Égypte. 
Moise échappé du massacre, il est élevé à la de pharaon.  Sa mission : libérer le peuple de l'esclavage,  les conditions de la promesse.  L'exode,  la sortie d'Égypte des enfants d'Israël,  transmission des tables de la loi qui donne le sens de la liberté.  Arche de l'alliance.  Cage de la présence divine au sein du peuple.  Sanctuaire dans le désert la tente du témoignage.  Thora veut dire enseignements.  Donner une direction,  pas à pas,  tu découvres.  Les tables de la loi étaient gravées.  40 ans dans le désert.  A la sortie d'Égypte,  Moise mène les juifs dans le désert,  jusqu'au mont Sinai. Dieu y révèle alors au peuple juif la torah et les 10 commandements.  
La torah,  enseignement donné par Dieu,  "Tout se trouve en elle". 

 

 

La torah écrite,  le pentateuque. Les 5 premiers livres du testament.  Le tanak - le Premier Testament (la Genèse,  l'Exode,  le Levitique, les Nombres et le Deuteronome). 
Nous pouvons dans le langage humain dire que c'est l'unité de la révélation.  Les prophètes vont rappeler aux uns et autres,  la transmission.  La mémoire d'un peuple est inscrite. 
La torah orale : " Michnah, Guemarah,  Talmud". Il était interdit de consigner par écrit.  La loi orale risque d'être déformée entre les différentes communautés.  A côté de la torah écrite,  ils vont développer une torah orale,  interprétation de l'écrit dans le but d'y enraciner une pratique.   Agriculture,  prières,  shabbat et fêtes,  vie familiale.  Le Midrash,  une recherche de sens.  Ainsi un verset de l'Ecriture peuvent être interprété d'une façon différente. 

Le peuple juif est gardien dd cette tradition.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Michael Barer (Directeur de MJC juive à Genève)

 

 

Michael Barer. Né à Lyon,  4 enfants.  Juif Azkhenaz.  Directeur de MJC juive à Genève. Visitee des établissements scolaires et visites de synagogues.  Essaye de changer le monde à son petit niveau.  Attitude positive,  ne pratique pas le shabbat à lettre.  

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'est ce qu'on peut manger,  les animaux aux pieds fourchus,  ruminants herbivores, doit être vidé de son sang.  
Art de vivre à tous moments de l'existence, où,  comment et quand ? La famille,  les préceptes. Depuis la chute du temple,  assure la cohésion du peuple.  La liturgie et les repas,  la mère de famille a un rôle quasi-sacerdotale.  
La maison,  protégé par la mezouza (petit boîtier près de la porte). 
Égalité fondamentale homme femme,  complémentarité.  La maison est un petit temple et la table est un autel.  La femme s'occupe de l'éducation des enfants et transmission des valeurs juives.  Sricte applications des lois alimentaires.  
Les mitvots (bonnes actions), tables de la loi. Entre Dieu et l'homme. 

Entre l'homme et son prochain. 

La sphère du religieux,  ordonne tous les aspects de la vie.  
365 prescriptions négatives
248 prescriptions positives.  Soit 613 commandements.  

 


Visite de la Grande Synagogue de Lyon 13 quai Tilsitt à Lyon 2ème

 

 

 

 

Vivre les rendez vous de Dieu,  un temps,  un rythme,  une fête c'est un rendez vous.  E  calendrier est à la fois lunaire et solaire. 

Un jour de 24 heures,  commence la veille à la première étoile.  
La kippa sépare le monde d'en bas et le monde d'en haut.  
Le shabbat est source de liberté pour l'homme.  Dieu est source de liberté pour l'homme.  Dieu est créateur de l'univers.  Tous les hommes sont égaux devant lui. 
Dans une maison rendue accueillante,  c'est la maîtresse de maison qui allume 2 bougies.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 

abdelmalik  le 17-11-2015 à 17:23:28  #   (site)

Merci d'avoir visité le blog.

colea  le 17-11-2015 à 12:18:08  #   (site)

Merci pour tous vos articles qui montrent qu'un partage bienveillant est possible, cela donne de l'espoir et du réconfort,
léa

 
 
posté le lundi 16 novembre 2015

le 15 novembre 2015 : Instants de recueillement silencieux sur les marches de l’Hôtel de Ville de Lyon à la mémoires des victimes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article