Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le dimanche 22 mai 2016

le 21 mai 2016 : Opération portes ouvertes à la Mosquée Okba de Vaulx en Velin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 

abdelmalik  le 22-05-2016 à 09:18:21  #   (site)

Merci beaucoup d'avoir visité le blog dédié au dialogue inter religieux

the_stranger  le 22-05-2016 à 01:00:46  #   (site)

Toutes mes félicitations pour l'image du jour qui vient de me permettre de découvrir votre blog!

pour ma part, je me contente d'écrire des vers, des poèmes sans prétention!

Cela dit, du Coran aux Écritures Gréque-Chrétienne, n'est-il pas le même message:

"Aimer son prochain comme soi même"?

Et cela pourrait être suffisant pour que les Hommes s'aiment!

https://youtu.be/-vMVpfgIosU

The Stranger

 
 
posté le samedi 21 mai 2016

le 21 mai 2016 : Journée d'étude sur le thème : « Écriture et lecture du Coran ».  au Couvent des dominicains de la Tourette à Eve

 

 

 Journée d'étude sur le thème : « Écriture et lecture du Coran ». 

au Couvent des dominicains de la Tourette à Eveux

 

  

 Le couvent Sainte-Marie de La Tourette abrite une communauté dominicaine d’une dizaine de personnes.

Certains frères travaillent sur place, d’autres à l’extérieur, mais la plupart font alterner les deux. La journée sur place est rythmée par des temps de travail, d’échange et de prière commune.

Le couvent est une maison d’accueil, de partage, de réflexion, de prière. Il est possible à quiconque le souhaite de faire l’expérience de ce lieu exceptionnel de l’architecture moderne, dont son auteur Le Corbusier a dit : « il ne se parle pas mais se vit de l’intérieur  ».

 

 

 Par qui, où et quand le Coran a-t-il été mis par écrit? Comment a-t-il été transmis?

Quelles en sont les lectures possibles? Ce sont ces questions que nous allons aborder au cours de cette journée. Il va être question de l’histoire mouvementée de la rédaction du Coran, de l’existence de plusieurs Corans pendant les premiers temps de l’islam et du lien entre l’élaboration de ce texte et les guerres civiles contemporaines entre musulmans.

Ce sera l’occasion de faire le point sur les différentes théories des orientalistes à propos de la forme et le contenu du Coran.

 

 

 Présentation de la journée par frère Alain

(dominicain du Couvent de la Tourette).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Présentation de la Conférence par Daniel Rivet

(Professeur émérite à l'Université Paris 1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mohammad Ali Amir-Moezzi.  

(Islamologue, titulaire de la chaire d'islamologie classique

à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes)

 

 

 Le Coran,  114 sourates.  On parle souvent du Coran,  mais,  il ne faut pas exagérer. 

 

Seulement 14% des musulmans sont pratiquants. L'immense majorité des musulmans ne connaissent pas le Coran.  Moins de 1 % des musulmans ne savent pas lire et comprendre le contenu du Coran.  La quasi totalité des musulmans ne comprennent pas le sens de leurs lectures et de la compréhension.  
L'islam naît dans la violence et les guerres civiles,  des guerres fraticides qui ont duré plusieurs siècles.  Les personnages historiques de la naissance du Coran étaient des guerriers.  Le Coran est élaboré et écrit pendant cette période de guerres civiles.  Les guerres commencent après la mort du Prophète ( sallala alleyi wa salem ),  c'est avec la tribu que les violences commencent.  Le Prophète serait mort empoisonné. 
Les guerres d'apostasie,  pendant le règne du premier calife 5 ans de règne,  3 guerres civiles extrêmement sanglantes.  Ali, le gendre du Prophète,  le mari de sa fille Fatima, devient un autre courant de l'islam,  le chiisme. Les guerres durent 3 siècles. 

 

 

 

 L'élaboration des écritures saintes,  c'est à dire le Coran avec une écriture sunnite.  Tous les musulmans ont leur livre saint.  Pendant 3 siècles,  il y a eu plusieurs écritures coraniques différentes.  Il y avait 4 recensions coraniques au début de l'islam,  il y avait des parties communes.  Mais la recension de Ali,  etait  complètement différente de celles des compagnons du Prophète.  

 

Le Coran parle des centaines de fois des prophètes,  mais seulement 4 fois du Prophète Mohamed ( sallala alleyi wa salem ),  mais il ne parle pas des contemporains.  Le Coran est le prolongement des autres livres,  la Thora, la bible et les évangiles.  
2 ème anomalie,  pourquoi le Coran est il aussi destructuré.  Il  n'y a pas de continuité,  c'est une sorte de puzzle dispersé.  Le Coran originel comportait les noms des contemporains du Prophète,  tout a été destructuré.  Pourquoi le Coran,  ne parle que par allusion.  Si on ne connaît pas l'histoire de Moise,  si on ne connaît pas l'histoire de Jésus,  alors,  on ne connaît pas le Coran.  Les allusions suffisaient,  le Coran apporte des histoires déjà connues.  Le Coran,  c'est l'esprit de Dieu,  mais ce n'est pas Dieu. 
Le Coran rejette la divinité de Jésus.  

 

 

 

 Bon nombre de courants orientaux disaient la même chose. 

Jésus est le fils de Marie,  mais ce n'est pas Dieu.  

 

C'est la dimension apocalyptique du message de l'ange Gabriel.  C'est plusieurs dizaines de sourates qui annoncent la la fin du monde.  Le mot utilisé,  c'est l'heure.  C'est quelque chose qui tombe maintenant.  Sur la fin imminente de la vie.
Mohamed appartient à une tradition biblique. 
Les juifs ont acceptés Jésus comme étant le messie.  
La consommation du vin, du porc,  la circoncision existaient déjà dans les livres anciens.  
Les textes musulmans qui parlent de Mahomet,  comme étant l'annonciateur du messie. 
Pour les chiites,  Ali,  était la réincarnation de Jésus.  Beaucoup de textes disent que Ali est le second messie. Mahomet était l'annonciateur de la venue de Ali. 
Les textes parlent d'une chose qui n'est pas arrivé.  

 

 

Le contexte des guerres civiles durent,  les textes sont réécrits.

Une autre conséquence,  le message de Mohamed était universel.  Il s'adressait à tous les croyants.  Avec les grandes conquêtes arabes,  on change le monde.  On islamise, on arabise le monde.  On insiste sur le caractère arabe.  On arabise les textes déjà écrit en grec et latin.  On oublie les mentions du nom de Mohamed. Le monde musulman vit dans l'absolu,  dans l'instant présent,  on ne peut pas le contextualiser, pas de distance critique,  on vit pour le frigo ou le téléphone portable.  

 

 

 

Le véritable artisan de l'Ecriture du Coran des ommeyades,  c'est Abdel Malik. Ce nom revient très souvent.  Il a rendu public la publication du Coran.  Abdel Malik, a bouleversé l'histoire de l'islam,  il avait une haine viscérale des chiites. Les sunnites,  sont les continuateurs des ommeyades,  les hachimites, ce sont les descendants du Prophète.  Les 4/5 ème des musulmans sont sunnites.  
Au moment de l'hégire, on sait que Medine,  est une ville juive depuis 3 siècles.  
Le Coran vient comme une sorte de continuation.  Les noms des prophètes bibliques ne viennent pas de l Arabie Saoudite,  mais ils viennent de Syrie.  
De la tradition orale à la tradition écrite,  les Juifs et les chrétiens auraient falsifiés les textes, le Coran a été révélé pour confirmer le sens et la véritable histoire de l'islam.  

 

Le sceaux des Prophètes,  vient confirmer les messages antérieurs (Jésus,  Bouddha,  Zorastrien)

 

 

 Parmi les 5 piliers de l'islam,  au moins 4 existaient déjà avant la venue de l'islam (al shahada,  la zakat,  la salât,  le jeûne).  Le pèlerinage à la Mecque est nouveau,  mais la Mecque,  était déjà un lieu de pèlerinage.  

 

L'islam et les Musulmans avec le Coran,  ce ne sont pas les "autres". 
Les textes sont là, ils existent, ils ont besoin d'une exégèse,  d'une explication,  il faut découvrir les différents courants de pensée.  Le litteralisme fait beaucoup de mal à la religion.  Avec une lecture littérale du Coran ,avec, le wahabisme.
Le nombre de 5,  c'est le manichéisme (5 piliers,  5 prières quotidiennes)
Il y a des parties du Coran qui sont extrêmement violentes.  Les conflits au Moyen Orient,  sont comme des braises sous la cendre,  il suffit de peu de chose pour que tout s'enflamme,  mais ce ne sont pas des guerres de religions. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut lire les sources venant des études coraniques et d'islamologie,  les comparer et en comprendre le sens historique dans son contexte,  savoir lire entre les lignes.  
Une majorité de musulmans sunnites 4/5 ème,  que l'on dira, des musulmans orthodoxes et 1/5 ème de musulmans chiites,  les Alaouites syriens ne se disent pas chiites.  

 

A l'intérieur de chaque famille chiites,  il y a des clans.

Le chiisme est la religion d'état en Iran. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le chiisme imamite, les fondements doctrinaux,  puisqu'il naît à la mort du Prophète. 

 

Abou Bakr est le premier successeur du Prophète.  Mais le Prophète avait choisi Ali. 
C'est une affaire divine,  on ne peut pas choisir un successeur au Prophète. 
C'est une trahison.  
C'est le début de la naissance d'une religion,  le premier imam,  c'est Ali.  Toutes ces sources,  les enseignements des imams, viennent des descendants du Prophète,  c'est à dire Ali et Fatima et tous leurs descendants.  Le Coran est appelé l'imam,  le Coran parlant. Le Coran libre est le Coran parlé.  
Le chiisme,  une double vision du monde,  que l'on retrouve dans le soufisme.  Un niveau apparent ésotérique et niveau caché.  La connaissance de de Dieu,  cette méconnaissance inaccessible.  Un Dieu méconnaissable,  et un Dieu révélé avec ses attributs. 
Imam métaphysique,  le guide céleste,  ce sont des imams spirituels qui dont le salut vient de la figure de Ali. 
Les sunnites disent en parlant des chiites,  vous les chrétiens de notre communauté.  
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les écritures saintes,  les écritures révélées,  c'est la lettre et c'est l'esprit.  Chaque Prophète est accompagné par un écrit. Moise est accompagné par la Thora,  comme Jésus est accompagné par la lettre des évangiles, Mohamed est accompagné par le Coran.  Les chiites se considèrent comme la parole cachée de la divinité de l'imam (le guide spirituel de la parole divine,  l'imam vient compléter la parole du Prophète).

 

La vision dualiste,  non pas une vision complémentaire,  mais une vision accompagnée.  
Au sein de chaque religion,  il y a des litteralistes, ce sont eux qui font de la religion un pouvoir domination,  de conflits et de guerres fraticides.  C'est qui fait que l'islam devient une religion de violence. Le monde devient un champ de bataille,  c'est comme ça.  La souffrance,  la répression,  les massacres,  les puissants sont des ignorants.  
L'imam est le chef des forces de la connaissance.  L'exégèse,  les écritures,  le sens caché de la révélation. 
Dans le chiisme,  toutes activités politiques sont interdites dans le Coran. 
La révolution iranienne de 1978/1979 a été un phénomène déclencheur de l'islam politique. 
Le 4 ème siècle de l'hégire a été l'époque de l'islam des lumières, avec les grands savants.  
Au 5 ème siècle,  c'est l'islam sunnite dominé par les turcs jusqu'à nos jours.  
Les empires les plus importants du monde musulman sont dominés par le chiisme.  
Il n'y a plus d'imam physique en Iran.  
L'islam est une religion rationnelle,  c'est le siècle rationnel de l'islam. La science des hadiths,  c'est la science de l'authenticité des paroles du Prophète et de ses compagnons. Tout ce qui rationnel et ce qui est irrationnel.  Et parmi ces hadiths,  il y a celui de l'interdiction de faire de la politique.  C'est une rupture radicale avec les textes fondamentaux.  Ce phénomène de la disparition de l'imam,  ce sont les juristes et les savants qui prennent le pouvoir.  Nous sommes dans les années 1560 de l'ère chrétienne.  
L'ayatollah Khomeini, en 1979,  devient l'imam sacré du chiisme, le chef religieux,  le leader mondial des révolutions musulmanes.  Il existe 4 écoles du soufisme d'origine chiite.  
La guerre sainte offensive en islam est interdite,  mais la guerre sainte défensive est autorisée, à partir du moment où l'on se fait attaquer dans sa propre maison et sa famille.  
Le Coran,  dans sa lecture,  est un texte extrêmement difficile à comprendre.  Il faut passer par le filtre de l'exégèse, l'explication du texte. 

  

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 21 mai 2016

le 20 mai 2016 : Souffle de Syrie, rencontre avec une culture à la MJC de Lyon 6 ème avec l'association ALWANE

 

 

 Rencontre « Un souffle de Syrie en mai » à l’Espace 6 MJC !

L’Espace 6 MJC est ravie de recevoir l’association Alwane qui soutient en Syrie, en Turquie et au Liban, des actions générées par des civils et apportant des aides principalement socio-éducatives et psychologiques aux enfants syriens victimes du contexte violent et destructeur dans lequel se trouve la Syrie actuellement.

 

 

 Elle souhaite également sensibiliser et informer sur la situation de ces enfants de familles déplacées ou réfugiées, par le biais de projets culturels et socio-culturels : concerts, théâtre, vidéos, expositions, conférences, témoignages…

 

 

 TALAWINE

 

Cette formation née en 2011 et initiée par le joueur de oud syrien Hassan Abd Alrahman, réunit des musiciens aux influences multiples. La musique orientale en est le socle et c’est au travers des compositions du oudiste que se développent l’esthétique et l’esprit de cet ensemble à l’instrumentarium riche et original.
En écoute ici !
 

 

 Rencontre avec des artistes Syriens qui nous amènent leurs regards sur la situation en Syrie mais pas que. Une invitation à entrer au cœur d’une culture qui malgré des conditions difficiles continue plus que jamais à exister.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En amont du concert, Hassan Abd Alrahman vous propose

un éclairage sur la situation en Syrie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la chanteuse Sham

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Repas Syriens

 

 

 Alwane propose des assiettes de spécialités Syrienne pour égayer vos papilles !

 

 Un projet qui a du sens pour l’équipe de la MJC qui lui ouvre ses portes
 
 


Commentaires

 
 
 
posté le jeudi 19 mai 2016

le 18 mai 2016 : Rencontre autour du film « Lumière d'été » de Jean Grémillon au Collège Supérieur 17 rue Mazagran à Lyon 7 ème

 

 

 

 Rencontre autour du film « Lumière d'été » de Jean Grémillon

au Collège Supérieur

17 rue Mazagran à Lyon 7 ème

 

  

 Dans Lumière d’été (1943), Jean Grémillon, cinéaste du mystère ontologique, livre les clefs de sa poétique la plus secrète.

Musicien, compositeur, auteur, Grémillon est un artiste complet et singulier, qui reste l'un des réalisateurs les plus importants de l'histoire du cinéma français.

 

 

 La projection du film sera suivie d’une rencontre avec Philippe Roger, maître de conférences en études cinématographiques à l’université Lumière Lyon 2. Auteur d’ouvrages d’analyse de films, il a consacré une étude à Lumière d’été, conçue comme une écoute des résonances de l'oeuvre, autant d'ouvertures vers un réalisme magique, coeur battant d'un cinéma de poésie au croisement de l'immanence et de la transcendance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article