Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le mardi 03 octobre 2017

le 01 octobre 2017 : Hommage aux victimes de la Gare Saint Charles de Marseille

 
L'attentat perpétré ce jour à Marseille m'attriste et me révolte.
De nouveau, après tant d'autres pays, notre France est endeuillée

 

 Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte lâche

et ignoble qui a provoqué le décès de deux victimes innocentes.


J'ai une forte pensée pour leurs familles, ainsi que pour l'ensemble du peuple français qui est touché par cette ignominie.

 

 Bonjour, je vous invite à venir rendre hommage à Laura

et sa cousine Mauranne, décédées de l'attaque au couteau

à la gare Saint-Charles de Marseille,

aujourd'hui ce mardi 03 octobre 2017 à 18h30

à l'occasion de l'inauguration de l'accueil Marcel André

(parking de la mairie, Rillieux-la-Pape).

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 01 octobre 2017

le 01 octobre 2017 : Réunion des Recteurs et Imams de Lyon et de sa région suite à l'opération Solidarité avec les Rohingyas

 

 

 Communiqué

 

Le génocide des Rohingyas en Birmanie conduit par un prix nobel de la paix
et des moines extremistes

En onze jours selon l’ONU, plus de 130 000 Rohingyas sont allés se réfugier au Bangladesh ou se trouve déjà plus de 400 000.
Soit en tout, plus de 530 000 réfugiés.

C’est comme si on avait forcé à l’exil tous
les habitants de Lyon et Villeurbanne à la fois.
 
A cela, il faut ajouter les massacres massifs, viols, infanticides et l’extermination méthodique de toute une poupuation
pour la simple raison qu’elle est musulmane.

Nous appelons tous les imams de France à profiter du prêche (khutba) de ce vendredi 8 septembre pour parler de ce génocide qui est conduit
par un prix nobel de la paix et des moines extremistes
 
Kamel Kabtane  (Recteur de la Grande Mosquée de Lyon) 

 

   Azzedine Gaci (Recteur et Imam de la Mosquée Othmane de Villeurbanne) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la suite des collectes organisées dans les 28 Mosquées de l'agglomeration ayant participées a la collecte pour venir en aide aux Rohynga persécutés en Birmanie . Plus de 140 000 € ont récoltés. 
Le comité de pilotage chargé du suivi de gestion de cette somme s’est réuni ce vendredi 6/10 à la grande mosquée de lyon pour décider du choix de l'O.N.G a qui sera confiée la mise en place de ce projet humanitaire. 
Le choix s'est porté sur le Secours Islamique qui est déjà présent Bangladesh.
Le comité organisera une réunion trés prochainement avec les responsables du secours islamique pour définir avec eux les contours de ce projet . 

nous permettant ainsi de suivre son évolution et contrôler l'utilisation des fonds que nous allons mettrons a leur disposition.
Pour se faire nous allons signer avec le Secours Islamique une convention.
Nous remercions tous ceux et toutes celles qui par leur dons et leurs encouragements nous ont fait confiance et permis de venir en aide à ces personnes persécutés dans leur pays. 

 

Nous vous tiendrons informes au fur et a mesure de l'évolution et de la mise en place du projet . 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 01 octobre 2017

le 01 octobre 2017 : Rencontre témoignage de leur parcours vers Dieu à l'Eglise évangélique de Décines Charpieu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 30 septembre 2017

le 30 septembre 2017 : Conférence de Lancement à l'UFCM : « A la rencontre du Coran, retrouver un lien vivant avec la révélation »

 

 

 Dans le cadre de son nouveau cycle de formation

« Rencontres autour du Coran »,


l’Union Française des Consommateurs Musulmans

vous invite à une conférence de lancement dans son nouveau local.


Retrouver nous samedi 30 septembre à 14h30

avec le Sheikh Mohammed Minta et Fethallah Otmani

 

 

 

 

 Récitation coranique 

 

 

 

 

 

 

Cheykh Mohammed Minta

(Imam de la Mosquée de Décines Charpieu)

 

 

 Le chemin de retour au paradis,  c'est la religion.  Le Coran parle de lui même. Le Coran est fait pour régler nos différents.  C'est l'un des aspects miracles,  plus on le lit, plus on a envie de le lire.  On découvre à chaque fois des choses nouvelles.  C'est le livre au sujet duquel,  il n'y a aucun doute,  le Coran,  c'est une une guidance, quand on est étranger sur terre, on a besoin d'un guide.  C'est pendant le mois de Ramadhan que le Coran a été descendu. 

Si vous vous y attaché fermement,  vous serez bien guidé. 

 

 

Aussi le Coran est une miséricorde,  qui englobe à la fois,  la bonté,  la compassion et la bienveillance.  En réalité,  en humanité,  les hommes n'avaient pas de guidance,  étaient dans l'egarrement, la perversion. Le Coran est une miséricorde d'Allah (Soubhanallah Wa ta Allah),  c'est pour notre bonheur,  c'est pour notre bien être.  Quand on est père ou mère,  nous avons de la bienveillantes envers nos enfants. 

 

 

 C'est par miséricorde que les parents agissent de cette façon.  Allah nous récompense de sa générosité.  Le Coran est inédit,  c'est une lumière.  La vraie vie,  c'est une vie dans la foi.  C'est ainsi que nous t'avons révélé un esprit.  Le Coran est une source de vie,  une source de lumière.  Une lumière qui éclaire,  c'est la recherche du bonheur,  comme dans la vie d'ici bas,  comme dans la vie de l'au delà. 

 

 

 Nous avons une relation avec le Coran,  c'est une bénédiction,  une baraka,  c'est une richesse,  c'est un livre béni,  quand on comprend ses versets.  

 

Il est inconcevable, quand on est musulman,  qu'on ne lise pas le Coran,  il ne faut pas le délaisser.  
L'humiliation que les musulmans subissent dans le monde,  c'est parce qu'ils ne lisent  pas suffisament le Coran.  

 

 

 

 

 

 

 Fethallah Otmani

(Conférencier)

 

 

On ne sait plus communiquer avec son coeur.  L'objectif prioritaire,  c'est de renouer avec la lecture du Coran.  Le coeur avec le quotidien,  aurait tendance à ne plus suivre la route ou l'itinéraire que l'on s'était fixé.  La lecture du Coran,  c'est une révélation qui lui ouvre les portes du coeur.  Il faut s'habituer à reprendre une relation avec le Coran, qui nous aide à débrider nos coeurs.  Nous, nous avons été gâté par la révélation du Coran,  c'est une relation avec Dieu,  il n'y a que des signes. 

 

 

 On va en faire un élément d'analyse,  de ressentir ce que nous avons de plus profond de nous même.  Le Coran donne au coeur cette raison qui donne un sens à notre vie.  On veut constamment le réciter,  parce que c'est la parole d'Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ),  c'est ce qui va arriver,  par la lecture du Coran,  à animer nos vies.  Il faut aller vers un travail de compréhension du Coran.  C'est un livre qui s'adresse à l'humanité,  mais c'est un livre qui s'adresse à chacun d'entre nous,  jusqu'à la fin des temps.  

 

 

 Il faut prendre le temps de méditer le Coran.  Ne pas donner une traduction ou une interprétation qui est erronée.  Dans une relation humaine,  le pouvoir n'appartient qu'à Dieu.  Tout s'explique par le sens que l'on donne à nous même.  Le Coran a été révélé en langue arabe,  afin d'avoir la meilleure des compréhensions.

 

 

 C'est de se relier à Dieu pendant sa lecture,  ou tout du moins, de s'en approcher le plus près possible.  L'objectif,  c'est d'en approfondir le sens de l'interprétation.  C'est de retrouver une relation de coeur en le lisant quotidiennement tous les jours, trouver le goût du bonheur avec Dieu.  

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article