Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le jeudi 12 avril 2018

le 12 avril 2018 : Yom HaShoah 2018, lecture commémorative des noms des déportés juifs de France, Place des Terreaux à Lyon

 

 

 


 

 

 Cercle de la Pensée Juive Libérale, Keren Or – la synagogue libérale de Lyon et la Licra AURA, vous prient d’assister à la lecture commémorative des noms des déportés juifs de France, le jeudi 12 avril 2018 de 9 heures à 18 heures, place des Terreaux à Lyon.

 

 

 Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues!

Si vous avez un peu de temps pour aider au bon déroulement de cette journée mémorielle et pour participer à la lecture des noms,

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le mercredi 11 avril 2018

le 11 avril 2018 : Journée internationale de la commémoration de la Shoah à la Grande Synagogue de Lyon

 

 

Journée internationale de la commémoration de la Shoah à la Grande Synagogue de Lyon

 

 

Une journée à la mémoire des victimes de la Shoah

 

 

  Chaque année, en Israël et partout dans le monde, un hommage est rendu lors de Yom Ha Shoah aux 6 millions de Juifs morts durant la Seconde Guerre mondiale, victimes des nazis et de leurs collaborateurs.

 

 

En France, 76 000 Juifs – dont 11 400 enfants – ont été déportés vers les camps de la mort. Seuls 2 600 d’entre eux survécurent. 

 

 

 Allocution de Richard Wertenschlag

(Grand Rabbin Régional)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Allocution de Marcel Dreyfuss

(Président du Consistoire de Lyon)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allocution d'Alain Sebban

(Président du Consitoire Régional)

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

  

 Allocution du Rabbin Nissim Malka 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 10 avril 2018

le 09 avril 2018 : Ensemble Avec Marie Lyon 2018 à la Paroisse de l'Epiphanie 2 rue Edouard Herriot aux Minguettes à Vénissieux

 

 

 

 

 

 

 Ensemble Avec Marie Lyon 2018 à la Paroisse de l'Epiphanie 2 rue Edouard Herriot aux Minguettes à Vénissieux

  

  

La troisième édition d’« Ensemble avec Marie » a lieu le lundi 9 avril 2018. Chrétiens et musulmans du Rhône partagent un moment de fraternité et de prière à l’occasion de la fête de l’Annonciation. Autour de la figure de Marie, célébrée à la fois dans le christianisme et l’islam, ils veulent se réunir pour un moment convivial, dans le respect de la tradition de chacun.

 

 

 Devenue un symbole fort d’unité et de paix, cette fête est une occasion pour vivre de beaux moments de prière et d’amitié.

 

  
Cette rencontre se déroule à la paroisse de l’Epiphanie, dans le quartier des Minguettes à Vénissieux (2, rue du Pt Edouard Herriot). La soirée commence par un temps d’accueil à 19h15, et sera suivie d’un temps de prière de 19h45 à 20h45. Elle se conclura sur un partage amical de 21h à 22h.

 

 

 Un grand rassemblement de Chrétiens et Musulmans pour la 3ème édition ENSEMBLE AVEC MARIE a eu lieu ce lundi 9 avril 2018. Cette année c'est la Paroisse Catholique Epiphanie de Vénissieux en collaboration avec la mosquée Al Forkane de Vénissieux qui ont organisé cet événement émotionnel.

 

 

 Un nombre important de participants venant pour témoigner leur volonté de construire ensemble l’Amour et la Paix, dans le respect de la religion de chacun


 

 Marie a une grande place chez les musulmans comme chez les chrétiens, elle fait l’objet d’un grand respect populaire. Marie est la seule femme à être citée par son nom dans le coran à 34 reprises, une sourate entière lui est dédiée.

 

 

 Quelle belle réussite à tous les niveaux, paisible, belle, avec des prises de paroles assez profondes, les chanteurs et les musiciens fantastiques.

 

 

 

 

  Quel beau témoignage de fraternité, du Vivre ensemble et de Faire ensemble.
 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Un grand merci à toutes et à tous pour la participation à la réussite de cet événement.

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 08 avril 2018

le 08 avril 2018 : Conférence-débat : « La Sérénité du croyant » Organisé par Grande Mosquée De Givors avec Mohamed Bouayad

 

 

 Conférence-débat : « La Sérénité du croyant »

Organisé par Grande Mosquée De Givors

 

 
 

 

Si la sérénité envahit le cœur, il sera apaisé, les membres se calmeront, se recueilleront et se pareront de dignité ; et c'est là que la langue sera muée par la vérité et la sagesse. Tel était le cas du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) quand il a commencé à proclamer la vérité parmi les hommes et à transmettre son Message de monothéisme parmi les polythéistes. Il a subi le tort que l’on sait : on a essayé de l'étrangler une fois, on a jeté une autre fois les entrailles d’un chameau sur son noble dos, il a été assiégé dans les sentiers de montagne pendant trois ans, a été accusé d'être un sorcier, un devin, un fou, d’être à l'origine de la séparation entre les époux, etc. 

 

 

 Il a enduré tout cela avec patience et en espérant la rétribution d'Allah, exalté soit-Il, et a dit à son oncle lorsqu'il essaya de le convaincre de trouver un compromis avec les dirigeants de Quraysh : « Je jure par le nom d’Allah, Ô mon oncle ! Que s'ils mettent le soleil dans ma main droite et la lune dans ma main gauche pour que je renonce à ma mission  (appeler les gens à l'Islam), je n'y renoncerai pas jusqu'à ce qu’Allah fasse triompher l'Islam ou que je périsse en le défendant ! »Il a répondu aux actes de malveillance par des actes de bienfaisance. Il a poursuivi sa prédication sans tenir compte de leur refus et de leur détournement des gens qui adorent Allah tout en répétant : « Ô Allah, pardonne aux gens de mon peuple, car ils ne savent pas ». Il a même invoqué Allah en leur faveur : « J'espère en fait qu'Allah fasse de leurs descendants des hommes qui L'adorent Lui Seul sans rien Lui associer » La sérénité, un signe de foi solide :La sérénité est un signe de foi solide et de confiance en Allah, le Très Haut.

 

 

 Elle entraîne l'humilité et la tranquillité, elle procure à celui qui la possède la dignité aux moments où le cœur est pris de panique et où la raison s'égare. Dans ce contexte, méditez sur le jour de l'émigration quand Abû Bakr dit : «'Si l'un d'eux regardait dans la direction de ses pieds, il nous verrait'. Le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) lui dit alors:  'Que penses-tu, ô Abû Bakr, de deux personnes qui jouissent de la protection et du soutien d'Allah ?'».

 

 

A ce propos, Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : « Si vous ne lui portez pas secours... Allah l’a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l’avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon : 'Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous.' Allah fit alors descendre sur Lui Sa sérénité (sakîna) et le soutint de soldats (Anges) que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d’Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage » (Coran 9/40).

Le jour du pacte d'al-Hudaybiyya, lorsque les Compagnons au début furent réticent et ne comprirent pas la souplesse du Prophète (Salla Allahou Alahi wa Sallam) face aux exigences des Quraychites, il (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) leur dit : «Ce sont là les ordres de mon Seigneur et Il ne m'égarera pas ». Le jour de la bataille d'Uhud, l'une de ses incisives fut cassée et son noble visage blessé. Lors de la bataille d'al-Ahzâb (les Coalisés) il plaça sous sa ceinture deux pierres pour augmenter la pression sur son ventre à cause de la faim qui le tenaillait et avait le corps couvert de la poussière qu'il s'évertuait  à transporter loin de la  trachée creusée par ses Compagnons en répétant avec eux : « Seigneur, sans Toi nous n'aurions pas été dirigés dans la bonne voie. Nous n'aurions fait ni aumône ni prière. Fais descendre sur nous la quiétude. Affermis nos pas à la rencontre de l'ennemi. Et si ceux qui nous ont opprimés essayent de nous diviser, nous resterons unis » (Boukhari). 

 

 

Celui qui médite sur les actes et les paroles du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) dans les moments d'aisance comme de gêne, trouvera que la sérénité est le signe de la satisfaction d'Allah vis-à-vis du serviteur et qu'elle entraîne également la satisfaction du serviteur vis-à-vis de ce qui lui a été prescrit par Allah, exalté soit-Il. Il remarquera aussi qu'elle empêche l'abus et l'excès, qu'elle apaise le craintif et console l'affligé. 
C'est grâce à la sérénité que  le serviteur obéit à Allah, le Très Haut, et se conforme au modèle du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam)

 

 

 Allah, exalté soit-Il, dit  au sujet des croyants qui ont participé au pacte d’al-Ridwân (sens du verset) : « Allah a très certainement agréé les croyants quand ils t’ont prêté le serment d’allégeance sous l’arbre. Il a su ce qu’il y avait dans leurs cœurs, et a fait descendre sur eux la quiétude, et Il les a récompensés par une victoire proche » (Coran 48/18).

Allah, le Très Haut, dit à propos du Prophète et des Compagnons qui ont participé avec lui à la bataille de Hunayn : « Puis, Allah fit descendre Sa quiétude (sakîna) sur Son messager et sur les croyants. Il fit descendre des troupes (Anges) que vous ne voyiez pas, et châtia ceux qui ont mécru. Telle est la rétribution des mécréants » (Coran 9/26).

 

 

La sérénité se manifestait toujours sur le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et sur ses Compagnons dans les moments difficiles comme ce fut le cas lors de la bataille de la tranchée appelée aussi bataille des Coalisés. Allah, exalté soit-Il, dit les concernant (sens du verset) :

« Et quand les croyants virent les coalisés, ils dirent : « Voilà ce qu’Allah et Son messager nous avaient promis ; et Allah et Son messager disaient la véritéEt cela ne fit que croître leur foi et leur soumission » (Coran 33/22).

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article