Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le mercredi 09 mai 2018

le 08 mai 2018 : Dîner caritatif au profit de la construction de la Mosquée Er Rahma de Villeurbanne

 

 

 Diner caritatif au profit de la construction de la Mosquée Er Rahma de Villeurbanne à l'Espace Galline 55 avenue Galline à Villeurbanne 

 

 

 Bientôt une mosquée plus grande au centre-ville de Villeurbanne (Rhône). L’Association Mosquée Errahma qui existe depuis 1981 prévoit d’agrandir ses locaux actuels rue Songieu pour mieux accueillir les fidèles. Un projet dont le coût est estimé à 3 millions d’euros (pour une durée de réalisation de 14 mois). Une étape a été franchie en février 2015 avec l’obtention du permis de construire.

 

 

 Outre les prières quotidiennes, les salles de prière accueillent plus de 700 personnes chaque vendredi. Actuellement, elle occupe plus de 500 m² au sol. L’école ERRAHMA occupe le premier étage du bâtiment actuel. Elle accueille 400 enfants répartis en plusieurs niveaux d’études.

 

 

 Chaque mois, ce sont ainsi plus de 1200 heures d’enseignement et d’éducation qui sont donnés par ERRAHMA aux enfants comme aux adultes, hommes et femmes. Plus de 500 demandes d’inscription sont enregistrées chaque année. La réalisation de la nouvelle ERRAHMA permettra de répondre au plus grand nombre d’entre elles.

 

 

 Outre sa capacité d’accueil, la nouvelle ERRAHMA doit offrir à ses élèves, nombreux, une école digne d’eux, des attentes de leurs familles et des espoirs qu’elles forment pour leurs enfants et dont ERRAHMA se fait un honneur à réussir. L’importance prise par ERRAHMA, mosquée et école a mené à l’acquisition en 2011 d’une parcelle attenante. Portant la propriété d’ERRAHMA à 500 m² au centre de Villeurbanne.

 

 

 Le nouveau bâtiment occupera une surface au sol totale de 500 m² se développant à partir d’une façade de 30 mètres sur la rue Songieu

 

 

La superficie totale est de 1200 mètres carrés répartie sur 4 niveaux.

1. Sous-sol : Parking, Salles d’ablutions et locaux techniques.
2. Rez-de-chaussée : Hall, salle de prière, bureau, accueil.
3. 1er étage : Salle de prière femmes, Ablutions, Bureaux, salle de réunion.
4. 2ème étage : Salles de cours, Bureaux, sanitaires.

Une cagnotte a été lancée sur la plateforme Leetchi pour permettre de récolter des dons au profit de ce noble projet. Vous êtes priés d’y laisser votre empreinte en effectuant un don, même minime. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contacts

Adresse : 15, rue Songieu 69100 Villeurbanne
Tél : 06 11 89 57 94 ou 06 85 13 96 63
Email : jamarahma@hotmail.fr

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 06 mai 2018

Le 06 mai 2018 : Réunion Plénière du Conseil Théologique des Imams du Rhône à la Grande Mosquée de lyon

 

 

Réunion Plénière du Conseil Théologique des Imams du Rhône

à la Grande Mosquée de lyon

 

 Récitation coranique par l'imam de la Mosquée Bilal de Saint Fons

(Sourate 3 La famille d'Imran) 

 

Mot d'accueil et Intervention de Kamel Kabtane

(Recteur de la Grande Mosquée de Lyon)

 

Aujourd'hui c'est réuni à la Grande Mosquée de Lyon le conseil théologique des imams du Rhône (CTIR) en session plénière. Chacune des commissions a exposé le résultat résultat de ces travaux. Ce fût une rencontre riche tant les exposés ont été de qualité. On s'aperçoit que le faitde travailler ensemble permet de faire avancer certaines questions . Notamment ont été abordées les questions relatives à la formation, à la déontologie l'éthique, les rites, les fatwas et les relations interreligieuses. 

 

 

 

 

 

 

 Le conseil théologique des imams du Rhône (CTIR) a organisé sa 1ère réunion plénière ce dimanche 06/05 à la grande mosquée de Lyon.

Les présidents des 5 commissions qui composent le conseil ont exposé les résultats de leurs travaux et réflexions. 
Ils ont insisté plus particulièrement sur la formation des imams, l’unification des calendriers de prière dans le Rhône et l’harmonisation des Fatwas

Le conseil a fixé à 7 €, le Montant de zakat Al fitr et 5 € le montant de l’expiation pour les personnes ne pouvant pas jeûner pour cause de maladie notamment.

Le CTIR a enfin invité l’ensemble des imams à se réunir le 15 Mai prochain, qui correspond à la nuit du doute, à la grande mosquée de lyon pour annoncer ensemble, le début du mois de Ramadan.

Azzedine Gaci et Mohamed Minta 

 

 

Intervention de Mondher Najjar

(Imam de la Grande Mosquée de Lyon)
Commission enseignement et formation. 
Établissement d'objectifs :
- Établir la méthode des prêches et des conférences
- Quelles sont les méthodes d'enseignement aux enfants
- Journées de formation des imams, quels sont les droits et la finalité des droits. Prévoir une journée le 1er juillet 2018  (parler de la divergence des prêches et des dourous), la conversion,  c'est un travail commun, il faut partager la tâche.  Tous les 3 mois, nous avons une formation pour les convertis (les 5 piliers de l'islam, les 6 fondements de la foi, les principales pratiques religieuses),  il faut partager cette expérience avec les autres Mosquées. 

Parmi les objectifs de la commission,  c'est de faire tourner les imams dans les mosquées. Que ce soit des dars ou des conférences,  cela donnera une efficacité dans les mosquées. 

 

 

Intervention de Cheihk Lakhdar Omar

(Imam de la Mosquée El Feth de Gerland)
Commission déontologique et éthique.
Concerne l'imam et le statut de l'imam.  Il ne peut pas y avoir de Mosquée sans Imam.  Pour protéger la fonction de l'imam,  la pérennité de la Mosquée.  Avec les compétences, linguistiques,  scientifiques,  théologiques. Il faut s'adapter.  Nous avons préparé un questionnaire destiné à tous les imams.  Qu'est ce qui recrute les imams,  ce sont les membres des associations. Quels sont les problèmes qui rendent la tâche de l'imam difficiles. On parle de l'imam référent. La commission doit comporter 10 membres,  pour l'instant,  nous ne sommes que 7.  Il faut que l'imam soit français et maîtrise la culture française.  Nous parlons d'une formation continue, par rapport au contexte dans lequel on vit.  On ne parle pas de nationalité française, mais qu'il soit de culture française.  L'alternance des imams,  ce n'est pas seulement pendant le mois de Ramadhan, mais c'est pendant toute l'année. Comment s'adapter avec ce contexte actuel,  avec les fondements de droit et les finalités de droit. L'effort de s'adapter,  demande un effort.  Échanges et comportement social.  Aller vers le chemin de la droiture. 

 

 

Intervention de Cheihk Mohammed Minta

(Imam de la Mosquée de Décines Charpieu)
Commission fatwa porte parole Mohamed Bouayad

Nous ne sommes pas des oulémas, nous allons établir d'établir des fatwas issues de la commission.  Nous allons étudier les différentes méthodologie et les finalités dans la but de consulter les différents acteurs de la commission.  Nous allons demander à tous les frères un questionnaire avec questions et réponses.  Notamment sur les questions du mariage et du divorce.  Comment définir zakat El fitr ? Le conseil théologique des musulmans de France,  a estimé le montant à 7 €. Établir un testament type à l'initiative de la Mosquée,  respectant les volontés du défunt.  

  

 
 Intervention de Cheihk Loqman Citak
(Imam de la Mosquée Eyup Sultan de Venissieux) rapporteur Mustapha (Imam de la Mosquée El Houda de la rue Camille Roy à Lyon 7 ème)

Commission rites, actuellement nous avons 7 membres
Établir le calendrier des prières. Début et fin du Ramadhan.  Définition de 10 objectifs de la commission.  Peut on faire un inventaire sur les différentes mosquées de Lyon. Le pèlerinage, la question des obsèques,  faut il faire une caisse commune pour financer une inhumation en France, la possibilité du carré musulman dans les cimetières. La question du mariage,  comment le faire dans les différentes mosquées, la question des sans papier, la question des couples qui vivent ensembles,  sans acte de mariage. L'imam doit exiger qu'il y ait la publication d'un mariage civil avant d'être marier religieusement,  sinon,  l'imam risque 6 mois de prison et 7500 € d'amendes.  Il ne peut pas y avoir de mariage religieux sans mariage civil.  
Diversité des calendriers de prières. Peut on unifier les calendriers des différentes mosquées de Lyon. Il y a ceux qui définissent les 18º,  les 15º et les 12º. Le crépuscule astronomique correspond aux 18º.  Aujourd'hui, on subit le fruit de la divergence. Le conseil européen de la fatwas recommande le 12º.  Quelles solutions ? Il appartient à la commission de la fatwa de définir l'horaire des prières. 

 

 

Intervention Azzedine Gaci

(Recteur et Imam de la Mosquée Othmane de Villeurbanne)
Commission commission communication et dialogue interreligieux. 
État des lieux,  on s'engage souvent en ordre dispersé, et quand on arrive sur place,  on n'est jamais d'accord entre nous.  
Manque d'absence d'une vision commune et le manque d'engagement de la part des frères,  manque de proposition également,  ce n'est pas normal.  

Notre premier objectif est d'établir une liste des groupes islamo-chrétien impliquée dans de dialogue inter religieux.  Prévoir une journée de formation. Objectif une réunion regroupant les musulmans engagés dans le dialogue inter religieux dans le courant du mois de mars avril.  Mutualiser les méthodes du dialogue inter religieux. Il faut qu'il y ait une seule personne qui soit le porte parole du dialogue inter religieux.  

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le vendredi 04 mai 2018

le 03 mai 2018 :Conférence/table ronde sur le thème : « PMA, GPA, euthanasie, don d’organes, les différentes traditions religieuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 Conférence/table ronde sur le thème : « PMA, GPA, euthanasie, don d’organes, les différentes traditions religieuses peuvent-elles éclairer les questions soulevées par les états généraux de la bioéthique ? »

au Centre interculturel de Décines,

 

Table ronde animée par le Professeur F. CHAPUIS de l'EREARA dans le cadre de la révision des lois bioéthique 2018

 

En présence de : 
• Le cardinal Philippe BARBARIN, archevêque de Lyon ; 
• Dr Daniel BORNSTEIN, pédiatre à Villeurbanne ; 
• Mohamed MINTA, recteur du Centre interculturel de Décines (CID) ; 
• Nissim SULTAN, rabbin à Grenoble ; 
• Azzedine GACI, recteur de la mosquée Othman ; 
• Dr Isabelle CATHIGNOL, médecin gériatre. 

 

1/ INTRODUCTION 
de 19H à 19H10 
par le Pr Chapuis, directeur de l'Espace Ethique Régional 
Pourquoi cette soirée ? Comment s'inscrit elle dans le processus officiel des Etats Généraux de la Bioéthique ? 
 

 

 

  

 

 

2/  TABLE RONDE 
de 19H10 à  20H15
exposé formel des différents points de vue avec 3 tours de table successifs : 
( possibilité de projection si nécessaire) 
  • 1er tour de table : 15 mn
Dans une société laïque, en quoi votre religion  peut elle éclairer les questions de société en général et les questions bioéthiques en particulier ?  
5 mn d'exposé chacun  dans l'ordre :  Juif, Chrétien, Musulman
  • Le rabbin Nissim Sultan,
  • Le Cardinal Philippe Barbarin
  • l'imam Azzedine Gaci 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 2eme tour de table :21mn 
    Fin de vie , Euthanasie :  
    présentation du contexte par le Prof CHAPUIS : 3mn 

7mn mn d'exposé chacun dans l'ordre : chretien , musulman, juif 
  • Le Docteur Isabelle Cathignol  
  • L'imam Cheykh Mohammed Minta 
  • Le Rabbin Nissim Sultan 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 3eme tour de table : 21mn 

début de vie, PMA  : présentation du contexte par le Prof CHAPUIS : 3mn 
7mn mn d'exposé dans l'ordre Musulman, Juif, Chrétien
  • L'mam Cheykh Mohammed Minta 
  • Le Docteur Daniel Bornstein 
  • Le Cardinal Philippe Barbarin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3/ DEBAT PUBLIC 
de 20h15 à 21H15

questions réponses avec le public animé par le Prof Chapuis
plusieurs séries de 3 questions du public, 
avec 3 réponses courtes des intervenants désignés dans chacune des questions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
4/ BUFFET CONVIVIAL
de 21h15 à 22H30
moment convivial pour mieux se connaitre ,  continuer les échanges, profiter de la librairie à disposition

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le mercredi 02 mai 2018

le 02 mai 2018 : 14 ème Concours de la Francophonie, Cérémonie de Remise des diplômes à l'Hôtel Métropole de Lyon

 

 

 Ce concours est organisé par l’Association « Les Amis de l’Afrique Francophone », (L’AMAF)  présidée par Madame Delphine BAYA. Il est financé par le Rotary-Club de Lyon Charbonnières, présidé par M. DELAHOUSSE. Ce concours est ouvert exclusivement à un public scolaire : écoles primaires, collèges et lycées de la Métropole de Lyon ,du Département du nouveau Rhône et de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Listes des personnalités présentes à notre soirée à l’Hôtel de la Métropole de Lyon.

 

Après deux semaines de  nuits blanches, au cours desquelles Safia et moi-même avions travaillé chacune de notre côté, jusqu’à tard dans la nuit  pour  faire la compilation de toutes les idées des élèves , et pour préparer la soirée de remise des prix du concours de la Francophonie de l’AMAF. A 2h, du matin, nous nous téléphonons pour faire le point avant de s'endormir. 

Notre soirée  de remise des prix; s’est déroulée à l’Hôtel de la Métropole de  Lyon, en présence de nombreuses autorités  de  Lyon, de la Métropole  lyonnaise et du Congo-Brazzaville : M. Gilbert  DELEUIL, Sous préfet du Rhône et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, M. Michel NOIR, ancien Maire de Lyon et ancien Ministre de Commerce, M. Sylvain MAKOSSO-MAKOSSO,  ancien Recteur de l’Université publique de Brazzaville et ancien Ministre de l’Éducation nationale, M. Max VINCENT Vice-président Déléguée à la Coopération décentralisée qui représentant M.  David KIMELFELD, Président de la Métropole de Lyon,  M. Omar TOUYER, Consul général du Royaume du Maroc à Lyon et dans la Région, M . Youssef MAHER, Vice-consul général  du Royaume du Maroc à Lyon, M. Hervé BRUN, Adjoint au Maire de Lyon, représentant M.  Pascal BLACHE, Maire du 6e , M. Jérôme PAYEN, chef du protocole de M.  David KIMELFELD, Président de la Métropole de Lyon, Mmes Christine MEUNIER-BRIDAY et Laure GUILLOT-CHENE du Protocole de la Métropole,  M. David Imbert chargé de la logistitique à la Métropole, Président  M.  Guy LAVOREL, Président honoraire de l’Université Jean MOULIN Lyon 3, M. André TARGE du Rotary-Club de Lyon Charbonnières, M. ROUSSEL, Président du Rotary-club de Lyon Charbonnières, Mme Nicole BORNSTEIN,  M. Benaïssa CHANA, Président du Culte Musulman en Auvergne-Alpes, M. Richard Abdel Malik DUCHAINE chargé du Dialogue inter religieux auprès du culte musulman, M. Jo HAZOT, organisateur du voyage à Auschwitz, M. Jean-Paul GABARRE qui est venu exprès de l’Ardèche, M. Philippe DI LORETO, Directeur des Relations internationales à la Métropole, Mme Isabelle LAGARDE, chargée des missions aux acteurs locaux à la Métropole, Mme Myriam CARDELLA, Directrice adjointe du lycée des Métiers JAPY, M. MUSCELLA, Président du Conseil d’administration du lycée des Métiers JAPY, M. Cyril GUILLERMIN, Conseiller pédagogique au lycée des Métiers JAPY, Mme  Marie Cécile LACROIX du Valdocco le Grand Lyon, Mme  Thérèse PIN de la paroisse Notre Dame du Point du Jour, le Professeur Charles KABEYA de la Faculté Catholique de Lyon,  M. Philippe MAUREAU du Rotary club de Lyon Charbonnières, M. Daniel LECLERCQ et Mme Colette GARRAUD de l’association des Recherches Historiques de l’Ouest Lyon 5e,M. Thierry MERLIET, Directeur de l’école primaire Saint Irénée /Saint Just, Mme CHOMART, principal du l’école primaire, M. Shoki ALI SAÏD,  Président de France Ethiopie Corne de l’Afrique, M. Abdoulaye KANTE, Directeur d’ADEA, M. eléazar BAFOUNTA, ancien Adjoint au maire de Vénissieux, Mme Arlette GRENIER de Lyon 5e,  , Mme André MICHON, Présidente du Comité Miss Lyon, Mme Charlotte BOSSON de GASPARY, Présidente du Comité Miss Lyon, Julie  TAGLIAVACCAN Miss Lyon 2018,  Mmes Françoise PERCI-DUSSERT et Nora DJAR, Professeur au lycée des Métiers JAPY, Mmes Nassira BAADA et Régine DEHAN, Professeur au lycée Saint Marc, Mme ETEVENEAUX,  un Professeur de français de l’Institution Notre Dame des Minimes représentant la direction de cet établissement scolaire, des nombreux membres du Rotary  club de Lyon Charbonnières,  les parents des participants au concours, Mme Amel AYARI qui est venue de la Tunisie pour assister à notre soirée, Abess de Cap diversité, M. Lié MOUNOUKO, de l'Association des Congolais de Lyon..…

Les parents sont venus de Lyon, de la Métropole, l’Ain, du Rhône, de l’Isère et de Saône et Loire et nous leur  exprimons  nos remerciements..

Deux écolières de  Saint Irénée/ Saint Just : Julie et Louise , ont souhaité la bienvenue à tous les invités, et nous avons tous ensemble entonné l’hymne national car c’est la République qui nous rassemble.

Ensuite ce fut le tour de Meriem  élève au collège GRIGNARD de présenter M. Max VINCENT, Vice-président de la Métropole de Lyon. Safia  a donc donné la parole à M. Max VINCENT, Vice président de la Métropole chargée de la coopération décentralisée, qui a encouragé et félicité les participants au concours de la Francophonie.

Puis Safia a donné la paroel à Mélinda, élève de Terminale ARCU au lycée des Métiers JAPY , elle a présenté Safia OULD-AKLOUCHE, chargée de communication  , de l’éducation et trésorière adjointe de  l’AMAF,, elle a  présenté brièvement  l’AMAF et suivi d’une présentation d’un diaporama montrant  quelques actions de l’AMAF.

Pour remercier nos partenaires, nous avons donné la parole à Mme Nicole BORNSTEIN, Présidente du CRIF-Auvergne-Rhône-Alpes et à Mme Andrée MICHON Président du Comité Miss Auvergne-Rhône-Alpes.

Cependant M. Michel NOIR, ancien Maire de Lyon et ancien Ministre de Commerce avait accepté d’être le Président d’honneur du  XIV e concours de la Francophonie. Nous avons invité M. le Sous-préfet   à se joindre à l’AMAF pour donner à M. NOIR son prix du refus de tout compromis avec les extrêmes.

Puis ,M. André TARGE, Vice président du jury a présenté le Rotary-Club de Lyon Charbonnières et les objectifs de ce club.

Ce fut le tour de M. LAVOREL de prendre la parole en sa qualité de Président du Jury.  Il a parlé de la Francophonie.

Enfin, ce fut le temps de donner la parole à celui qui représentait l’État, M.  Gilbert DELEUIL, Sous-préfet du Rhône. Il a expliqué le rôle de la Francophonie, a parlé des valeurs républicaines ensuite a félicité les écoliers,  collégiens, lycéens et étudiants qui ont participé au concours de la Francophonie.

Safia  était la modératrice de la soirée, elle a appelé  4 élèves qui ont  rédigé et présenté les meilleurs récits et leur a demandé de présenter leurs œuvres.

Nous  avons proposé à M. Michel NOIR de remettre les certificats aux personnalités qui agissent au quotidien pour aider les autres.

Nous avons alterné entre les remises des prix du concours et celles des certificats de reconnaissance. Les autorités présentes ont été invitées à venir remettre un prix à un participant au concours . Il y avait 10 prix d’excellence et 20 prix d’honneur. Pour les certificats de reconnaissance, nous avons primé 16 personnalités. Elles ont découvert qu’elles recevaient un prix lorsqu’elles ont entendu leurs noms et prénoms.

Comment avons financé  l’organisation  de cette soirée ?

L’AMAF n’a reçu aucune subvention pour l’organisation de cette soirée, mais elle a reçu des aides en nature de la Métropole de Lyon : mise à disposition gratuite de la salle  + rafraichissement à la fin de la soirée.

La Métropole a aussi mis à notre disposition des agents de sécurité et du matériel dont nous avions besoin..

Safia a confectionné toute seule , tous les diplômes.

Nous avons bénéficié aussi du soutien de la Métropole pour l’organisation de la soirée : les précieux conseils de M. Jérôme PAYEN, de Mme Laure GUILLOT-CHENE  et de M. David IMBERT du Service de la Logistique de la Métropole.

La Métropole de Lyon, a vraiment accompagné  du début jusqu’à la fin de la soirée.

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article