Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le lundi 04 juin 2018

le 03 juin 2018 : Les Rencontres Interreligieuses du mois de Ramadan à la Grande Mosquée de Lyon ayant pour thème "Quelle place p

 

 

 Les Rencontres Interreligieuse du mois de Ramadan à la Grande Mosquee de Lyon ayant pour thèmes "Quelle place pour les femmes dans nos religion ?"... a connu beaucoup de succès tant le public surtout féminin, était nombreux . Un débat intéressant et passionnant. Nos intervenantes ont été à la hauteur de l'événement. Nadia Bouatil qui a défendu le point de vue musulmans l'a fait avec compétence et brio . Son propos était mesuré, clair et argumenté. Le public a beaucoup apprécié . 

 

 

 


 Kamel Kabtane

(Recteur de la Grande Mosquée de Lyon et Président de l'institut Français de Civilisation Musulmane )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 Wassim Al Chaar

(Maître de conférences à l’Université Catholique de Lyon et enseignant-chercheur à l’Université Jean Monnet à Saint Etienne)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 Carole Tidghi

(Directrice du magazine de " La Vie Juive")

 

 

 Dieu créa l'homme et femelle à son image.  Il n'est pas possible que l'homme ne soit pas seul. L'homme et la femme ne font qu'un pour Dieu.  Que signifie une femme dans le judaïsme. La femme fut créée pour être une aide pour lui ou une aide contre lui.  A quel moment doit être dans un sens ou dans un autre ? Autrement dit, la femme n'aurait été créée que pour les besoins de l'homme. 

 

 

 Une femme a des organes internes,  tandis que l'homme a des organes externes.  Tout ce que doit faire la femme, c'est à l'intérieur de la maison.  C'est ce que la femme juive est tenue de faire vis à vis de Dieu.  Quand la femme a ses menstrues,  elle doit se cacher et être disponible quand elles sont terminées.  

 

 

 Pour l'homme, on lui fait une circoncision pour le parfaire.  La femme a une plus dimension divine, , elle a ce rôle d'aider son mari à se parfaire. 

Tout le rôle de la femme n'est pas uniquement d'être au service de son mari,  la femme est un réceptacle, elle est à la fois d'être à la maison, élever les enfants et être au service de mari. 

 

 

 La femme et la pudeur, elle se couvre,  car elle doit être cachée, de la même manière, les rouleaux de la thora sont cachés. La femme doit être cachée pour le bien de son époux.  

Sarah, la femme d'Abraham,  c'est une beauté cachée. 

 

 

 

 

 


 Nicole Fabre

(Pasteure de EPUdF, aumônier des hôpitaux)

 

 

 Dans l'ancien testament et dans les évangiles, certaines femmes étaient étrangères.

 

La 5 ème femme,  c'est Marie,  qui va accueillir la parole de Dieu. Cette parole qui va prendre chaire dans son corps.  
Il y a d'autres femmes qui suivent Jésus dans sa vie. Au moment de la crucifixion,  il y a plusieurs femmes qui sont présentes,  c'est la même chose au moment de la résurrection. 

 

 

 Paul,  dans ses écrits, précisait que la femme est née en seconde,  elle doit se voiler la tête lorsqu'elle prend la parole en public.  Nous sommes profondément liés,  hommes et femmes dans nos vies au quotidien.  

Qu'est devenue la femme, à la fin du moyen âge, quand le protestantisme est né.  C'est une chose importante,  ce sont des appels à Dieu. Le célibat n'est pas le statut des croyants.  On parle de la fille aînée de l'église dans le milieu catholique,  en France.  ?

 

 

 Ce sont des femmes du peuple,  au niveau des nobles, il y avait, aussi,  des femmes qui ont fait perdurer la réforme religieuse.  Dans l'armée du salut, hommes et femmes sont impliqués autant l'un que l'autre.  C'est en général,  la femme du pasteur qui enseigne aux enfants.  De plus en plus, les femmes prennent la place du ministère pastoral. 

 

 

 Tout ce qui attrait à la spiritualité, cela devient de l'ordre de l'intime,  comme il en est de la prière personnelle.  Le femme va être un renouveau de la lecture biblique. Il faut que la société change.  C'est le même mot quand Dieu dit qu'il vient à mon secours,  c'est cette alliance qui vient entre l'homme et la femme. 

 

 

 


 Nadia Bouatil

(Chargée du dialogue interreligieux à la Mosquée Othmane de Villeurbanne)

 

 

 Je vais vous parler du statut de la femme en islam. Nous parlons du voile islamique, de femmes soumises on les fait passer pour des terroristes. On nous assène tous les jours les mêmes discours,  sur cette religion rétrograde.  C'est l'islam la clef de l'émancipation. 

 

 

 Que dit le Coran. Quel portrait fait on de la femme ? Les femmes et les hommes sont égaux en terme de prescription.  Cette question de la création est fondamentale, les termes s'adresse autant aux hommes que les femmes,  quels que soient notre appartenance.  Quelle est la place, ou quel rôle ont les femmes dans la religion ?

 

 

 Cette complémentarité est nécessaire dans la vie des croyants. Dans le Coran, on fait l'éloge de nombreuses femmes, de leur responsabilité, avec des compétences très différentes,  de la femme pieuse à la femme forte. Dieu fait la part belle aux femmes. 

 

 

 Aicha,  la femme du Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) avait une influence très efficace,  de son vivant, le Prophète a toujours eu cette reconnaissance envers elle.  Le Prophète a été un des plus grands défenseur du statut de la femme,  qu'il soit social ou politique,  que ce soit dans le Coran et la Sunnah.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 03 juin 2018

le 02 juin 2018 : Iftar (Repas de Rupture de jeûne) de l'association Valeurs Spirituelles Musulmanes de France à l'église Saint Mi

 

 

Iftar (Repas de rupture de jeûne du mois de Ramdan) avec l'association VSMF (Valeurs Spirituelles Musulmanes de France) à la Salle Chirat, sous l'Eglise de Saint Michel de la Guillotière 45 avenue Berthelot à Lyon 7 ème. 

 

 C'est avec grande joie que nous vous accueillons lors de cette 2ème édition, pour un partage fraternel et convivial, ouvert à tous.

 

 

Au programme:
-Mot de bienvenue
-Chants sacrés (Samaa)
- Repas de rupture du jeûne  

 

 

 En présence d'un public nombreux et de différentes personalités religieuses dont le Père Christian Delorme (Délégué Diocésain aux Relations Interreligieuses après du Diocèse de Lyon),


Kamel Kabtane (Recteur de la Grande Mosquée de Lyon et Président de l'Institut Français de Civilisations Musulmanes,


Benaissa Chana (Président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône Alpes)

 

et Abdelkader Laïd Bendidi (1er Vice Président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône Alpes)

 

 

Présentation du programme de la soirée  

 

  

 

 

Quelques mots sur les principes du Mois de Ramadan 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chants Samaa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intervention de Frère Jean de la Communauté de Taizé 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intervention du Père Christian Delorme

(Délégué Diocésain aux Relations Interreligieuses) 

 

 

 

 

 

 

 Intervention de Kamel Kabtane

(Recteur de la Grande Mosquée de Lyon et Président de l'INstitut Français de Civilisations Musulmanes) 

 

 

 

 

 


 Intervention de Benaissa Chana

(Président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône Alpes)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 

WB  le 04-06-2018 à 00:12:25  #

Merci infiniment cher Richard pour tout le don de soi dont tu fais toujours preuve à l'égard de tes concitoyens sans exception et pour les œuvres de bienfaisance. Bravo
Merci pour ces belles photos

édité le 04-06-2018 à 00:12:56

 
 
posté le dimanche 03 juin 2018

le 02 juin 2018 : Conférence du Ramadan « Le mois de l'invocation » par Abdallah Dliouah (Imam et Conférencier de la Grande Mosqué

 

 

 Conférence du Ramadan « Le mois de l'invocation » par Abdallah Dliouah (Imam et Conférencier de la Grande Mosquée de Valence) à la Mosquée Othmane de Villeurbanne 

 

 

 Les mérites de ce mois sont nombreux (spirituels, sociaux, santé, etc.). Mais ce mois offre également des conditions favorables à l’invocation exaucée, ce dont nous avons grandement besoin actuellement. En effet, à l’ère où la terre semble étroite pour ceux et celles qui souhaitent simplement pratiquer leur foi, le recours à l’invocation en plus de l’effort s’impose. C’est la tradition des prophètes de chercher protection contre les injures  et les insultes de la part de leurs détracteurs ou toutes autres épreuves en se tournant vers Dieu avec l’invocation. Ils ont été suivis dans cette voie par nos pieux prédécesseurs, nos Imams et savants vertueux. Nous devrions les prendre pour modèles en ces temps difficiles pour les porteurs de foi, mais encore plus difficiles pour ceux qui ont  pris d’autres référents que Dieu.

 

 

 Nous n’aborderons pas l’aspect jurisprudence (fiqh) du jeûne. Il existe suffisamment de livres et d’articles qui ont traité ce sujet. Ainsi, il est de notre devoir de nous référer aux personnes qui savent et à ces écrits afin de voir ou de revoir les conditions de validité du jeûne et les comportements pouvant l’annuler. En effet, il se peut qu’un « jeûneur ne reçoive rien de son jeûne sauf la faim » .

 

 

 

 

 

 

 « Si tu demandes, adresse-toi à Dieu. Lorsque tu sollicites une aide, sollicite-la de Dieu » est le conseil que le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) a donné à Abdoullâh ibn Abbas , l’invocation est donc notre cheval de bataille tout au long de ce mois béni. « L’invocation est l’essence de l’adoration », disait le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui). Or, le mois de Ramadan présente de nombreuses occasions et de conditions favorables pour la multiplication des invocations exaucées.

 

 

 Pour que nos invocations ne soient pas simplement des incantations stériles, il y a des conditions à respecter.

Le point de départ est de respecter les prescriptions divines selon cette Parole de Dieu : « Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel ». Nous répondrons à l’appel de Dieu en évitant ce que le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) nous a interdit et en accomplissant, selon notre capacité, ce qu’il nous a recommandé. 

 

 Le repentir est la base de notre retour à Dieu. Il comporte, entre autres, le renoncement au péché, le regret de l’avoir commis, la volonté ferme de ne plus recommencer et la réparation quand ce péché a lésé un tiers. Le mois de Ramadan est également celui de l’expiation des péchés comme précisé à travers les hadiths suivants : « La période entre […] deux Ramadans consécutifs est une expiation pour tout ce qui est arrivé pendant cette période, à condition que l’on ait évité les péchés graves » . « Celui qui jeûne pendant le mois de Ramadan avec une foi sincère et la volonté de gagner le pardon de Dieu, alors tous ses précédents péchés seront pardonnés ». Profitons-en.

 

 L’alimentation saine fait partie des conditions à respecter pour une invocation exaucée. Ici, il ne s’agit pas seulement de la viande halâl, les excès dans ce qui est licite sont à éviter également. Ne transformons pas ce mois en une période de grande consommation. En matière de  viande, nous savons que la marque halâl n’est pas une « appellation d’origine contrôlée ». N’importe quoi pourrait porter cette étiquette, la prudence est donc de rigueur dans notre choix. Le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) nous a donné l’exemple d’ « un homme qui tend les mains vers le Ciel: « ô Seigneur, ô Seigneur ! Alors que sa nourriture est illicite, sa boisson illicite, ses vêtements illicites et qu’il s’est nourri de choses illicites. Comment serait-il exaucé ? ».

 

 

 D’autres vertus à acquérir pour une invocation exaucée incluent: la conviction et la certitude que Dieu nous répond, la sincérité, l’humilité et la patience. 

Il est d’usage et très recommandé de toujours commencer nos invocations en glorifiant et louant Dieu (avec la récitation de la sourate al-fatiha, ou le début au moins) et en demandant la bénédiction sur le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) ; ensuite, nous exprimons notre demande, nous concluons avec la prière sur le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) et nous terminons avec les trois derniers versets du chapitre 37 du Coran (As-Saffat – Les rangées), à savoir, « Gloire à ton Seigneur, le seigneur de la puissance. Il est au-dessus de ce qu’ils décrivent ! Et paix sur les Messagers, et louange à Dieu, Seigneur de l’univers ! ». 

 

 Mentionner abondamment les plus beaux Noms de Dieu et répéter trois fois nos demandes sont dans la tradition du Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui).

Le fait de nous tourner en direction de la Ka’ba et de lever les mains font partie de bonnes manières en matière de l’invocation. De nombreux hadiths authentiques vont dans ce sens. 

 

 Le mois de Ramadan est unique dans la mesure où il offre des opportunités à la réalisation et la multiplication des œuvres surérogatoires, donc propice aux invocations.


Au moment de la rupture de jeûne (iftar)

En Islam, le jour commence au moment de la prière du Maghrib. C’est le temps de la rupture de jeûne. Il faut alors faire précéder ce moment par de l’invocation car le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) nous a informé que « l’invocation du jeûneur au moment où il rompt son jeûne n’est pas rejetée ».

 

 La prière de la nuit (qiyam-ul-layl)

Ceci est une prière très primée avec beaucoup de preuves dans le Coran et les hadiths. Nous avons souvent du mal à accomplir cette prière en dehors de cette période. Pendant le mois de Ramadan, nous avons l’occasion de la pratiquer dans la première partie de la nuit avec la prière de tarawihs, organisée dans la plupart des mosquées. Cette prière nous permet d’écouter le Coran, et de faire beaucoup d’invocations dans les prosternations (sujud) qui sont plus nombreuses dans cette prière. En effet, le moment de prosternation est l’une des meilleures périodes pour l’invocation exaucée conformément à cette parole du Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) : « Le moment où on est le plus proche de son Seigneur est pendant les prosternations (sujud), donc invoquez beaucoup Dieu ».

 

 Le repas d’avant-aube (Sahūr)

« Prenez le Sahūr. Certes, le Sahūr contient de la bénédiction » disait le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui). Ce repas pris avant l’aube pour jeûner est une occasion supplémentaire d’honorer un rendez-vous avec notre Seigneur. En effet, d’après un hadith rapporté par Abou Horayra et recueilli par Al-Bukhari et Muslim, « Notre Seigneur, l’Exalté et Très Haut, descend chaque nuit au ciel le plus bas à l’heure du dernier tiers de la nuit et dit : Qui M’invoque ? Pour que J’accepte son invocation. Qui Me demande ? Pour que Je lui donne. Qui sollicite Mon pardon ? Pour que Je lui pardonne ? » Le moment qui sépare le Sahūr et l’appel à la prière (Adhan) pourrait être utilisé pour accomplir la prière de l’avant aube(Tahajjoud) et également pour l’invocation et le repentir. Selon un hadith, c’est « un intervalle qui suffit pour réciter cinquante versets (du Saint Coran) ».

 

 Les dix derniers jours

Notre mère Aïcha, d’après Al-Bukhari, a rapporté que « lorsque la dernière dizaine commençait, le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) s’activait dans l’adoration, réveillait sa famille et passait la nuit en priant ». Ce hadith nous montre l’importance de ces jours. Nous devons marquer cette période par une intensité spirituelle toute particulière, et passer ces nuits à prier, à évoquer et invoquer Dieu, et à réciter le Coran. D’après un autre hadith, « le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) faisait sa retraite (i’tikaf) pendant la dernière dizaine de Ramadan et ce, jusqu’à sa mort. Ses épouses ne cessèrent de faire la même chose, après lui » . Ces jours comportent « une nuit [Laylat-ul-Qadr] qui est meilleure que mille mois. Qui est privé de son bien est vraiment dépossédé [de quelque chose de grand] » . Il est à noter que personne ne peut connaître exactement de quelle nuit il s’agit. « Elle est parmi les neuf ou les sept dernières nuits » . Ainsi, la 27 ème nuit souvent célébrée n’est qu’une hypothèse parmi d’autres. Le Prophète (paix, salut et bénédiction sur lui) a recommandé de répéter cette invocation au cours de la nuit du Destin: « Ô mon Dieu! Tu es indulgent, Tu aimes le pardon: fais-moi grâce! [Allahoumma innaka ‘afouwwoune touhibbou al’afwa fa’fou ‘anni] ».

 

 La générosité et le Coran

A part l’invocation, nous rappelons que le Ramadan est aussi le mois où il est conseillé de multiplier les actes de charité. Nous devons également consacrer du temps à la récitation et à l’étude du Coran. En effet, « le Prophète PBSL était le plus généreux des humains et plus encore pendant le Ramadan quand Gabriel venait le voir. Il (le Prophète) le rencontrait chaque nuit et récitait le Coran ».

 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 02 juin 2018

le 01 juin 2018 : Iftar, repas de rupture de jeûne du Ramadan, à la Moquée Al Forquane de Vénissieux

 

 

Très honoré d'avoir été invité à l'Iftar (Repas de rupture de jeûne du Ramadan) de la Mosquée Al Forquane de Vénissieux le Vendredi 1er juin en présence de Michelle Picard (Maire de Vénissieux), des élus, représentants des différents cultes et de de nombreux voisins de la Mosquée, un grand moment de partage et de fraternité, merci au Président Mourad Merabet et toute l'équipe pour le meilleur accueil.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article