Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le vendredi 23 novembre 2018

le 22 novembre 2018 - Conférence publique organisée par la Chaire UNESCO "Memoire, cultures et interculturalité" "Mémoire de l'esc

 

 

 Conférence publique organisée par la Chaire UNESCO "Memoire, cultures et interculturalité" "Mémoire de l'esclavage, Mémoire de l'Humanité" par Christiane Taubira,

(Ministre de la Justice, Garde des Sceaux (2012-2016), Membre honoraire du Parlement) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Intervention du Père Thierry Magnin,

(Recteur de l'Université Catholique de Lyon) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 Intervention d'Abang Sako Astha

(Responsable du Service de la Coopération Internationale Direction Générale du Travail)

 

 

 

 

 

 

 


 Intervention de Roger Koussetogue Koudé

(Maître de Conférences,

Vice-Doyen de la Faculté de Droit, Sciences économiques et sociales de l’UCLY

Enseignant-Chercheur en Droit international à l’Institut des droit de l’homme de Lyon (IDHL)

Chercheur à la Chaire UNESCO « Mémoire, Cultures et Interculturalité » de l’Université catholique de Lyon

Coordinateur scientifique de la Revue Etudes Interculturelles)

 

 

 

 

 

 

 


Intervention de Marjolaine Monot-Fouletier

(Maître de conférences Université Catholique de Lyon, enseignant -chercheur (droit public) chargée de mission orientation  ) 

 

 

 

 

 

 

 Intervention de Christiane Taubira,

née le 2 février 1952 à Cayenne (Guyane), est une femme politique française.

Elle commence sa carrière politique comme militante indépendantiste, puis participe à la création du parti politique guyanais WalwariDéputée de la première circonscription de la Guyane de 1993 à 2012, elle est à l'origine de la loi tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité.

Candidate du Parti radical de gauche (PRG) à l'élection présidentielle de 2002, elle arrive en treizième position du premier tour de scrutin, avec 2,32 % des voix.

Elle est garde des Sceaux, ministre de la Justice du 16 mai 2012 au 27 janvier 2016, dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault Iet II, puis Manuel Valls I et II. À ce titre, elle défend au Parlement le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Son travail à la tête du ministère de la Justice est salué par la gauche alors que l'opposition juge sa politique pénale laxiste.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Une délégation d’Africa50 était présente à la conférence Mémoire de l’Esclavage, Mémoire de l’humanité donnée par l’ancienne garde des sceaux Christiane Taubira.

Au cours de cette conférence Jacques Lyant notre chargé de Mission culture a présenté les activités que nous organisons autour de la journée nationale de la commémoration de mémoire de l’histoire de l’esclavage de la traite et leurs abolitions du 10 Mai (Loi Taubira)

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le vendredi 23 novembre 2018

le 20 novembre 2018 : Après-midi Portes Ouvertes Escale du 3 - Bistrot des Amis avec Habitat et Humanisme Rhône

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Cela faisait des semaines qu'en voisine, je passais avec curiosité voir l'avancement des travaux... et puis enfin, mardi, j'ai eu le bonheur de découvrir les locaux entièrement rénovés du Bistrot des Amis - que je vais devoir m'habituer à appeler désormais l'Escale solidaire du 3e (encore quelques efforts, et ça rentrera ! Mais 20 années d'habitude dans ce lieu ne s'oublient pas comme ça...)

 

Cette escale, c'est un lieu géré par Habitat et Humanisme, véritable phare dans notre quartier. Un repère qui brille dans la nuit de certains, un abri pour ceux qui parfois en manquent, un lieu où l'on peut se retrouver et se réconforter. 

Je suis particulièrement heureuse de la présence depuis 20 ans maintenant dans le 3e arrondissement de ce lieu vivant et empreint de valeurs et d'altruisme, de cette belle table d'hôte solidaire. 
Catherine Panassier Maire du 3 éme 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le lundi 19 novembre 2018

Le 19 novembre 2018 : Soirée de prières à l'occasion MEVLID KANDILI Organisé par la Mosquée Eyup Sultan - Millî Görüş Vénissieux


 

 Soirée de prières à l'occasion de la naissance du Prophète MEVLID KANDILI Organisé par la Mosquée Turque  Eyup Sultan - Millî Görüş Vénissieux Mevlid kandili programına Eyüp Sultan’a ailecek bekliyoruz. Program yatsıdan hemen sonra başlıyacaktır. 

 

 

 A l'occasion de la fête qui célèbre la naissance du Prophète Mohammad - Paix et Salut soient sur lui - le mardi 20 novembre 2018 (correspondant au 12e jour du mois hégirien de Rabi' al-Awwal" 1440)

 

 

Cet événement est l'occasion pour chacun d'entre nous de rappeler le vrai message du Prophète (PSSL) porteur d'émancipation et de sacralisation de la vie.  

 

 

 Comme il est dit à maintes reprises dans le Noble Coran, le Prophète (PSSL) est une bénédiction pour l'Humanité toute entière. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 18 novembre 2018

le 18 novembre 2018 : Conférence-débat au Centre Interculturel de Décines-Charpieu sur le thème Le Prophète (Paix et Bénédictions

 

 

 Conférence-débat au Centre Interculturel de Décines-Charpieu sur le thème Le Prophète (Paix et Bénédictions sur lui) un modèle du vivre ensemble 

  

 

 

 

 Présentation de la conférence par Cheykh Mohammed Minta

( Imam de la Mosquée de Decines Charpieu )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 Intervention de Loqman Citak

( Imam de la Mosquée Eyup Sultan de Vénissieux )

 

 

Il n'y a d'oeil plus beau que toi,  ce passage résume ce qu'était le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ),  nous sommes dans le monde visible. Comment peut il être une miséricorde pour nous. C'est parce qu'il avait un caractère honorable.  

 

 

 Cette miséricorde pour l'humanité,  ça veut dire que la communauté fait partie de la oumma du Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ).  Ma communauté se divisera en 73 sectes, il s'agit de toutes tendances,  sans aucune distinction. 

 

 

 Le Prophète Mohamed ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) nous aimait beaucoup,  est ce que nous l'aimons autant que lui il nous aime.  Pouvons nous nous poser la question si nous sommes toujours parmi les meilleurs.  Il est miséricordieux dans la religion. Si nous,  nous faisons partie de la oumma du Prophète, nous n'avons pas à savoir ce que les gens, les non musulman. ou les non croyant, c'est personnes qui sont éloignés du message divin. 

 

 

 Tout a ce qui a été révélé,  c'est une miséricorde. Les récits sont présents,  c'est à nous de les exploiter et de les interpréter.  La rancune et la vengeance,  le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) ne l'avait pas. Il était une miséricorde.

 

 

 


Intervention de Mohamed Bouayad

( Conférencier et Imam de la Mosquée Es Salem de la rue Baraban ) 

 

 

Toutes les batailles,  se passaient à côté de Médine,  mais aucune du côté de la Mecque.  

 

 

 Il organise un petit pèlerinage avec 1400 hommes à la Mecque. Le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ),  dit,  je ne suis pas venu pour faire la guerre, je ne suis pas un homme de guerre.

 

 

 Il a dit,  je suis venu que pour la paix, mon message est un message de paix. C'était un grand signe de la miséricorde du Prophète.  C'est une sakina,  c'est la quiétude.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 Intervention de Cheihk Mohammed Minta

( Imam de la Mosquée de Decines Charpieu )

 

 

 La première chose que le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) fait quand il arrive à Médine,  c'est de construire la Mosquée,  puisque la la Mosquée est le lieu où tout le monde se retrouve. Il existe les clauses de la charte de Médine avec les différents habitants.  L'islam n'exclut pas les autres religions,  bien au contraire.  Les conditions de la charte,  c'est la liberté de croire ou de ne pas croire, c'est la liberté.

 

 

 Nulles contraintes en religion.  L'islam est une religion de tolérance et de liberté.  Liberté de conscience et liberté de convictions. Les musulmans ne sont que d'une seule communauté.

 

 

 Les juifs sont nos frères dans la communauté,  c'est la liberté dans la citoyenneté.  C'est la préservation des droits de tous les citoyens et de s'opposer à toutes injustices.  Il y avait la liberté et la sécurité de se déplacer,  cela faisait parti de la charte de Médine.

 

 

Il y a également le devoir de défendre sa patrie, chacun doit pouvoir assumer sa part de défense du territoire. La préservation et la dignité de tout un chacun,  c'est les notions du vivre ensemble, dans le respect mutuel.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article