Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le mardi 14 janvier 2020

le 14 janvier 2020 : 11 ème Anniversaire Coexister Organisé par Coexister Lyon et Maison des étudiants Métropole de Lyon

 

 

 11 ème Anniversaire Coexister Organisé par Coexister Lyon et Maison des étudiants Métropole de Lyon

  

 

Le premier événement de cette nouvelle année arrive bientôt....

Coexister fête ses 11 ans. Nous vous attendons pour célébrer cet anniversaire et pour partager un moment convivial. 

 

 

 Présentation de l’association et de l'équipe

 

Vidéos
Jeu-concours
Plein de surprises

 

 

 Soirée sans alcool, 100% végétarien, ouvert à tous (à partir de 7 ans jusqu’à …) et n’oubliez de mettre un accessoire violet !

 

 

En attendant de vous voir nombreux, toute l'équipe de Coexister Lyon vous souhaite une très belle année 2020 ! 

 

 

Pour Coexister Lyon la soirée a été l’occasion de réunir plus de 25 membres (adhérents, partenaires, anciens et nouveaux coexistants) pour fêter 11 ans de d’engagement et d’expérience positive de la diversité interconvictionnelle. 

 

 

Dans une ambiance joyeuse et amicale, nous avons pu fêter les valeurs de l’association, ses missions et ses initiatives auprès des jeunes entre 15 et 35 ans. 

 

 

 Bravo aux équipes Les Formidables, Les Petits Curieux et les Coco-chocolat-noisettes pour leur victoire au quizz et merci à tous pour votre participation aux différentes activités d’échange et de dialogue proposées lors de cette soirée.

 

 

 Toute l’équipe de Lyon vous remercie et souhaite un très joyeux anniversaire à l’association COEXISTER.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   
 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 12 janvier 2020

Le 12 janvier 2020 : Conférence de l'Imam Mehdi et de Nader Abou Anas à la salle le Fantasia 71 avenue Viviani à Lyon 8 ème

 

 

 

 

Imam Mehdi

La place des musulmans dans la société française, nous avons peur de montrer notre islaminté. Actuellement,  il y deux concepts, suis je musulman ou suis je français ? La réponse,  je suis français musulman.  L'islam,  c'est la vérité.  Avec la difficulté,  vient la facilité.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nader Abou Anas 

 

 

 

 

 Pourquoi les couples divorcent,  que faut il faire pour empêcher ce fléau ? Iblis a mis son trône sur l'eau.  On a trop laissé Iblis géré les couples,  semer le trouble au sein du couple.  Une société qui devient saine,  c'est le mariage.

Les causes des divorces, c'est les mauvais choix. Si on épouse une femme,  c'est pour son argent,  pour sa famille,  ou sa beauté ou pour sa religion.  C'est très important de sd conformer au din, c'est la religion. 

 

 

 

 

 Quelqu'un qui ne respecte pas ses engagements divins,  son engagement vis à vis d'Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ).  Le premier problème,  c'est notre relation avec Allah ( Wa Azeogel ).  De temps en temps il y a des piments,  comme il y a aussi du miel. Avant d'envoyer tes sentiments,  envoie ta vraie raison.  Quand ce sont des gens pieux,  le choix d'un couple,  ce sont ceux qui sont dans la crainte d'Allah. Quand on parle de choix,  il faut être prêt pour le mariage, il faut un minimum de maturité pour s'engager. 

 

 

 Quand on se marie,  on fait tout pour se satisfaire.  Le point numéro un, c'est le choix. Quand quelqu'un s'éloigne du din,  c'est dangereux.  Les péchés du mariage il y a la colère. Les savants parlent de folie passagère, les époux se doivent de ne pas se mettre en colère, il faut savoir maîtriser sa colère et évoquer Allah abondamment,  le fort c'est celui qui maîtrise sa colère.

 

 

La violence fait parti des causes du divorce,  c'est grave,  c'est aussi le manque de patience.  Tout se fait avec le dialogue,  la sagesse.  Il faut communiquer ensemble.  Le manque de patience est générateur de disputes. La foi du serviteur ne sera bien que quand elle sera dans le droit chemin.  

 

 

Le fait de sous estimer les causes du divorce,  3 divorces dans une assemblée,  ça compte 3 fois.  Les gens ne pensent pas aux conséquences du divorce  elles ne sont que douleur et tristesse.  L'ingratitude,  l'orgueil,  soyons humble et modeste.  

 

 

 Il y a aussi le manque de respect, ça fait parti des choses que le couple se détruit. Il faut qu'impérativement rétablir le dialogue,  parfois ce sont des incompréhensions,  le non respect des engagements. 

 

 

 Les causes du divorce c'est aussi les smartphones et la télévision, il faut se déconnecter de ce de ce monde virtuel. 

 

 

 

 

Intervention de la Soeur Samah  

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 11 janvier 2020

le 11 janvier 2020 : Conférence Mosquée de Décines-Charpieu par Cheykh Mustapha El Kousini Imam et Conférencier de la Mosquée Al W

 

 

  Conférence Mosquée de Décines-Charpieu par Cheykh Mustapha El Kousini Imam et Conférencier de la Mosquée Al Warithime de Chambéry

Thème : "La facilité,  dans l'islam, facilitez et ne compliquez pas les choses".

 

 

 

 Avec la présence de cheikh El Kousini de la mosquée de Chambéry et cheikh Mohammed Minta sur le thème :"facilité et de rendez pas les choses difficiles" يسر ولا تعسر

 

 

D'après Ibn Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« Enseignez, facilitez et ne compliquez pas les choses ! Annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir les gens et si l’un d’entre vous se met en colère qu’il se taise ».

 

(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°4027) 

 

 

Abû Musâ dit : « Lorsque le Messager d’Allâh envoyait l’un de ses compagnons en mission, il lui disait : « Annoncez la bonne nouvelle et évitez d’inspirer la répulsion aux gens. Et facilitez les choses au lieu de les rendre difficiles ». 

 

 

Récitation coranique  

 

 

 D’après Abu Burda : « Son père rapporte que le Prophète (salallâhou ‘alayhi wassalaam) l’ayant envoyé en mission avec Mu’ad au Yémen, il leur dit : « Facilitez les choses et évitez de les rendre difficiles. Annoncez la bonne nouvelle et évitez de faire repousser les gens. Accordez-vous et ne divergez pas ».

 

 

 Dans le hadith d’Anas ibn Mâlik : « Le Messager d’Allâh dit : « Facilitez les choses au lieu de les rendre difficiles et suscitez la quiétude au lieu de la répulsion ».

 

 

 Le Prophète mentionne conjointement et simultanément, dans ces divers hadiths, la chose et son contraire. Car il se peut qu’on fasse une chose et son contraire à des moments respectivement différents. Ainsi, s’il s’était restreint à recommander la facilité cela s’appliquerait à l’individu qui emploie la facilité une ou plusieurs fois tout en l’employant dans la majorité des cas. Mais ayant ajouté : « Ne rendez pas les choses difficiles », l’imposition de la difficulté a été niée dans tous les cas et de toutes les façons. Ce qui est le but visé par cette formulation.

 

 

Ceci s’applique aussi aux recommandations faites à Mu’ad et au père d’Abû Burda : « Facilitez les choses et évitez de les rendre difficiles. Annoncez la bonne nouvelle et évitez de faire repousser les gens. Accordez-vous et ne divergez pas ». Pour éviter qu’ils ne s’accordent à un moment en divergents par d’autres, ou qu’ils s’accordent sur un sujet en divergent sur d’autres. 

 

 

 Par ailleurs, le hadith enjoint d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce d’Allâh, de Sa grande rétribution, de Ses larges faveurs et de l’ampleur de Sa miséricorde. Alors qu’il interdit, à l’opposé, d’inspirer aux gens la répulsion en leur évoquant les affres du jugement dernier, les menaces d’Allâh, et Ses Châtiments, de façon séparée, sans évoquer comme annexes, conjointement à l’annonce de la bonne nouvelle. 

 

 

 En fait, le hadith recommande de gagner les cœurs des nouveaux convertis à l’Islam, de mieux les disposer en faveur de la religion, et de s’abstenir de l’emploi de la rigueur avec eux. Il en est de même envers les enfants qui s’approchent de la puberté ou qui viennent juste d’atteindre la puberté, ainsi qu’envers tous les repentis. Ces catégories de gens doivent être traitées avec ménagement et indulgence afin qu’ils accèdent à la piété et aux œuvres de dévotion progressivement.

 

 

 Aussi, lorsqu’on facilite la pratique de la religion pour un nouveau ou un futur adepte, on l’encourage en fait à l’entreprendre et il finit généralement par s’y appliquer davantage. Alors que si on lui rend les choses difficiles et qu’on y emplie trop de rigueur, il risquera de la pas y adhérer, ou encore, s’il y adhère, il risquera de ne pas persévérer à pratiquer, sinon du moins, il n’y trouvera pas goût. 

 

 

 Le hadith commande aux gouvernants d’être bienveillants, comme il commande aux co-gouvernants de s’accorder, de s’entendre et d’être en harmonie. Ceci étant l’une des questions d’importance majeure. Car la majorité des affaires ne s’accomplissent que s’il y a accord et entente.

 

 

 Et s’il y a désaccord ou divergence, on manque de réaliser l’intérêt recherché. L’Imam (ou chef de la nation) doit donner des consignes et des directives aux gouverneurs même s’ils sont des gens de mérite et de vertu à l’instar de Mu’ad et Abu Burda. Car le rappel profite aux croyants.

 

 

 Il n'y a que de la facilité, il n'y a rien de compliqué.  Quand un musulman est voyageur,  il n'y a aucune difficulté,  le fait de raccourcir ou de regrouper ses prières.  Chaque acte que doit faire le musulman sont très simples,  à l'époque du Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ),  il transmettait son message avec facilité.  Quand quelqu'un éclate de joie,  nous nous devons le remercier.

 

 

 La femme du Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ),  notre mère Aïcha,  préconisait toujours la facilité,  la facilité accompagne toujours les difficultés. Quand il lui arrivait un mal, c'était un bien pour lui.  Celui qui rend les choses douces,  Allah ( Wa Azeogel ) lui facilitera toutes choses sur terre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le jeudi 02 janvier 2020

le 02 janvier 2020 : Vœux 2020


A l'occasion de cette nouvelle année, 2020 je vous présente mes meilleurs vœux ainsi qu'à tous vos proches.

 

 

Puisse Dieu nous réunir auprès ceux que nous aimons et nous donner santé, bonheur, prospérité, paix intérieure et extérieure.

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article