Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le dimanche 08 mars 2020

Le 07 mars 2020 : Cérémonie de remise de chèque du Conseil des Mosquées du Rhône à la mosquée Okba de Vaulx en Velin.

 

 

Cérémonie de remise de chèque du Conseil des Mosquées du Rhône à la mosquée Okba de Vaulx en Velin. 

 

 

Assalamou Aleykoum c’est avec plaisir que je partage avec vous ces quelques photos de la cérémonie de remise de chèque du CMR à la mosquée Okba.

Pour votre information la somme totale de la collecte s’élève finalement à 121 169,63€ car juste en moment de la remise du chèque on m’a mis une enveloppe de 3650 € des promesses données lors de notre campagne que nous avons remis immédiatement aux Responsables de la mosquée Okba.

Que Dieu accepte nos actes et qu’Il facilite la construction de cette mosquée. Je vous rappelle que nous avons déjà fixé une autre campagne de soutien dans les mosquées du Rhône au profit de la mosquée Er-Rahma à Villeurbanne le 10 Avril prochain incha’Allah.

Ne l’oubliez pas barakal Allahou fikoum. Fraternellement Abdelbasset 

 

 

Intervention de Faouzi Hamdi (Recteur et Imam de la Mosquée Okba de Vaulx en Velin)

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette cérémonie s'est déroulée en présence des Présidents de la Mosquées de Givors, de la Duchère, de saint Priest, de Vénissieux, de Gerland, de Décines, d'Oullins et d'un public nombreux parmi les quels les responsable de l'église de Vaulx en Velin venus en voisin se réjouir avec leurs frères Musulmans, au cotés des dizaines de fidèles venus participer à ce moment important de solidarité qui se déroulait dans leur Mosquée . En effet c'est prés de 30 Mosquées qui se sont mobilisées pour manifester leur solidarité pour cette mosquée qui depuis 10 ans se bat courageusement pour pouvoir enfin prier dans un lieu digne de la religion qu'ils pratiquent et sortir du ghetto dans lequel ils étaient enfermés depuis plus de 40 ans.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intervention d'Abdelbasset Zouiten (Trésorier du Conseil des Mosquées du Rhône) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intervention de Cengiz Kalayci (Président du Conseil Régional du Cule Musulman Rhône Alpes)  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Intervention de Kamel Kabtane (Président des Mosquées du Rhône) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le vendredi 06 mars 2020

Le 06 mars 2020 : Conférence-débat sur le thème  :"Algérie, le soulèvement citoyen dans le temps long", à la Bourse du Travail de

 

 

Conférence-débat sur le thème  :"Algérie, le soulèvement citoyen dans le temps long", à la Bourse du Travail de Lyon, place Guichard 69003 Lyon 

 

 

 Pour nous aider à comprendre les raisons, les enjeux et l’évolution récente de

l’actualité politique algérienne avec, notamment l’élection présidentielle forte-

ment contestée du 12 décembre dernier et la mort du chef d’état-major de

l’armée, l’un des principaux piliers de ce régime, le Forsem et Coup de Soleil

Auvergne Rhône-Alpes, organisent, avec des organisations du tissu associatif

lyonnais qui nous ont apporté leur soutien, une conférence-débat avec

l’intervention de deux éminents spécialistes de l’Algérie

 Avec le soutien de : Ligue des Droits de l’Homme 69, Tamurt, Collectif des Algériens de France (CAF), Maison des passages, Ensemble, Parti Ouvrier Indépendant (POI), Libre-pensée Rhône, Groupe de Réflexion et d’Action Métropolitain (GRAM), Parti anticapitaliste (NPA), Mouvement de la paix, Agir pour l'Égalité/SOS Racisme Rhône, EELV Lyon

 

 

 

Avec le soutien de : Ligue des Droits de l’Homme 69, Tamurt, Collectif des Algériens de France (CAF), Maison des passages, Ensemble, Parti Ouvrier Indépendant (POI), Libre-pensée Rhône, Groupe de Réflexion et d’Action Métropolitain (GRAM), Parti anticapitaliste (NPA), Mouvement de la paix, Agir pour l'Égalité/SOS Racisme Rhône, EELV Lyon 

 

 

 Présentation par Michel Wilson Coup de Soleil en Rhône Alpes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Intervention de Tahar Khalfoune

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Jean-Pierre Filiu, historien et arabisant, professeur des universités à Sciences Po, animateur sur le site du "Monde" du blog "Un si proche Orient" et auteur du tout récent ouvrage: "Algérie, la nouvelle indépendance", Le Seuil, décembre 2019.

 

 

 Dans le monde arabe,  nous avons un demi siècle d'indépendance, qui a commencé par l'Égypte.   La non violence sa s'établir en en Égypte en 1922.  Dans ce demi siècle d'indépendance,  nous avons eu des conquêtes de dictature dans certains pays, les  detouneurs de l'indépendance.  Mais l'Algérie a connu un parcours différent. L'indépendance post coloniale de 1962 et l'indépendance du Hirak en 2019. En Algérie,  on aime tellement les morts,  c'est la raison pour laquelle on a laissé Bouteflika au pouvoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ahmed Dahmani, économiste, enseignant-chercheur en retraite, a enseigné l’économie à l'université de Tizi-ouzou (Algérie), puis à l'université d'Orsay à Paris XI, il est auteur de nombreux travaux sur l'Algérie dont l'ouvrage tiré de sa thèse "L'Algérie à l'épreuve : économie politique des reformes 1980-1987", Casbah Editions et l'Harmattan 1999 

 

 

 La manne pétrolière a servi à acheter la paix sociale. La contestation a toujours existé,  même pendant la guerre civile durant les années 1990,  c'est pour des raisons essentiellement sociales, le pouvoir agissait la carotte et le bâton.  Le pouvoir étouffait toute contestation sociale. Il y avait toute une effervescence artistique,  mais le pouvoir algérien appliquait une répression d'un style de harcèlement.  Le régime n'est plus en capacité de réprimer,  ils sont dans l'incapacité de pouvoir le faire. Le pouvoir est très sensible au pouvoir international.

 

 

 L'utilisation de la manne financière, mais qui ne résout pas les difficultés financières.  C'est une manne qui est particulièrement fragile.  L'Algérie a une économie essentiellement dirigée par les hydrocarbures. 

 

 

 

 

 

 

Les dirigeants algériens n'ont aucun respect pour leur pays qu'est l'Algérie.  Ce pouvoir n'a aucun projet d'avenir, c'était une politique au jour le jour.  La population a quadruplé depuis l'indépendance.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 03 mars 2020

Le 03 mars 2020 : Concert avec le Choeur AMWAJ Organisé par ‎Les Petits Chanteurs de Lyon et ‎Amwaj Choir- كورال أمواج à la Primat

 

 

 Concert avec le Chœur AMWAJ Organisé par ‎Les Petits Chanteurs de Lyon et ‎Amwaj Choir- كورال أمواج à la Primatiale Saint Baptiste de Lyon 

 

 

 Ils sont de retour en France, à Lyon, après leurs échanges en 2018 et 2019.

La Maîtrise de la Primatiale accueille le Chœur AMWAJ (Bethléem et Hébron) et vous invite à honorer de votre présence ce moment de partage musical et humain. 

 

 

Amwaj est un programme éducatif pour enfants centré sur le chant choral

Établi à Hébron et Bethléem, dirigé par Mathilde Vittu (cheffe de choeur, professeure d’analyse au Conservatoire de Paris) et Michele Cantoni (directeur de la Philharmonie de Palestine). Il possède de nombreux soutiens, en France comme à l'international, comme l'Association d'Échanges Culturels Hébron-France, le centre culturel Ghirass de Bethléem (affilié à la Bethlehem Arab Society for Réhabilitation), la fondation Les Instruments de la Paix (Genève), la fondation Jean-Paul II et l'Institut Français de Jérusalem - consulat de France.

L’objectif d’Amwaj est d’offrir une éducation musicale de qualité à un grand nombre d’enfants.

Il ne s’agit pas uniquement d’initiation à la musique mais bien d’un enseignement de haut niveau.

Aujourd’hui, le chœur rassemble 60 enfants : 

 

 

  • 30 d’Hébron (H1 et H2)

  • 30 de la région de Bethléem (villes, villages et camps de réfugiés)

Ce sont 35 filles et 25 garçons, âgés de 7 à 17 ans, qui reçoivent chaque semaine huit heures de cours de chant choral, technique vocale, langues étrangères, solfège, culture musicale et l’histoire de la musique, direction, initiation au piano et aux percussions, théâtre, et bien plus encore. Les enfants rejoignent Amwaj après l’école et bénéficient d’un programme pédagogique, musical et artistique étroitement lié à leur pays.

Grâce à sa vision sociale inclusive (égalité des genres, non affiliation à un contexte social, religieux ou politique), les enfants ont accès à un répertoire musical vaste.

Le chœur interprète régulièrement des programmes alliant la musique traditionnelle arabe, la musique classique occidentale, la musique contemporaine et les musiques du monde, dans des lieux très divers (salles de concert, théâtres, centres culturels, écoles, églises, scènes extérieures, etc.), avec des artistes palestiniens renommés (Dima Bawab, Mohammed Najem) et des institutions musicales palestiniennes (Al-Kamandjati Association, Ramallah Orchestra, Bethlehem Strings, Sounds of Palestine) mais également avec des artistes et ensembles internationaux (Choir of London, Oslo Philharmonic Choir, Les Petits chanteurs de Lyon, Amandine Beyer, Folkwang International Ensemble).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 29 février 2020

Le 29 février 2020 : 6 ème Conférence-débat de la Mosquée Es Salem « Les étapes de la vie après la mort » par Cheykh El Houssine O

 

 

6 ème Conférence-débat de la Mosquée Es Salem « Les étapes de la vie après la mort » par Cheykh El Houssine Oummali (Imam, Conférencier et Professeur de Sciences Islamiques dans différents instituts de la région lyonnaise) 

 

 

Cette question de la vie après la mort nous concerne tous,  c'est que tu ais foi en Allah,  c'est que tu ais foi en l'unicité de Dieu,  c'est que tu ais foi aux anges, c'est que que ais fois aux Prophètes, c'est que tu ais foi au jugement dernier. 

 

 

 La vie d'ici bas est éphémère,  la vie dans l'au delà est bien meilleure. 

Les actes ne valent que par leurs intentions, ou les actes ne valent que par leur dénouement. 

 

 

 On peut se poser la question,  si la mort devait venir maintenant,  est ce que nous sommes prêts à rejoindre notre créateur.

 

 

 La mort viendra quand on ne s'y attend pas, elle peut venir a n'importe quel moment,  elle peut venir au moment où nous faisons notre prière,  au moment où nous visitons nos parents. 

 

 

 Les bonnes actions sont présents à chaque moment à condition qu'elles aient une bonne intention. 

 

 

Apprendre à ne pas juger,  nous ne sommes pas là pour juger qui que ce soit. 

 

 

 On ne sait pas quelles invocations nous allons faire au moment de la mort,  quand l'ange de la mort viendra,  il faut se tenir prêt avec un repentir immédiat,  faire des adorations vis à vis d'Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ).  Quand l'ange de la mort,  il sépare l'âme du corps,  oh toi âme apaisée,  reviens vers ton seigneur.

 

 

 Quand la mort arrive, c'est une libération.

Après la mort,  la vie c'est une dimension,  ce n'est pas seulement un trou où on enterre la personne. 

 

 

La tombe,  c'est la première étape,  les compagnons du Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) pensaient toujours à la tombe. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque la personne est enterré,  Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ) vient visiter cette personne pour être interrogé sur les bonnes œuvres qui on t été accomplies. 

 

 

 Les croyants auront une lumière à la hauteur de leur foi.

 

 

Le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) a dit que 70000 personnes de ma communauté entrera au paradis sans jugement.  

 

 

 

  
 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article