Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le samedi 24 mai 2014

le 24 mai 2014 : Journée "Portes Ouvertes" à la Mosquée Okba de Vaulx en Velin....

 

 

Journée Portes Ouvertes à la Mosquée de Vaulx en Velin Okba,

angle Avenue Gaston Monmousseau et Rue Jean Lesire de Vaulx en Velin

sur le chantier de la future Mosquée.

Prière de Dohr sur place

avec intervention du Cheykh Abou Omar (imam de la Mosquée de Paris la Défense), découverte du site, rencontre avec les responsables de l'Association, en présence de Monsieur Faouzi Hamdi (président),

Monsieur Benaissa Chana (vice-président) et de

Monsieur Abdelkader Laid Bendidi (Président du Conseil régional du Culte Musulman Rhône-Alpes)

 

 Objectif à porter de main

 

 Les Vaudaises et les Vaudais sont heureux de voir notre projet de mosquée prendre forme et concrétiser leurs efforts.

 

 Leur persévérance et leur générosité sont récompensées par l’émergence d’un lieu de culte digne d’un Islam voulant donner le meilleur pour sa communauté.

 

Faouzi Hamdi, Benaissa Chana et Abdelkader Laid Bendidi

 

 Faouzi Hamdi, Benaissa Chana et Abdelkader Laid Bendidi

 

 Faouzi Hamdi, Benaissa Chana et Abdelkader Laid Bendidi

 

  Faouzi Hamdi

 

  Faouzi Hamdi

 

  Faouzi Hamdi

 

  Faouzi Hamdi

 

Cheykh Abou Omar

 

 Cheykh Abou Omar

 

 Cheykh Abou Omar

 

 Cheykh Abou Omar

 

 

 

 

 

 

 

 Cheykh Abou Omar

 

 Cheykh Abou Omar

 

 

 

Rachid Guergour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cheykh Abou Omar 

 

 

 


En deux ans les travaux de gros œuvre sont pratiquement achevés.
La dynamique engagée est réelle. Les sommes collectées et les dons ont permis de couvrir à ce jour la totalité des dépenses.

 

Nous sommes aujourd’hui à un virage essentiel dans la réalisation de notre projet. Il nous faut poursuivre sans relâche nos efforts avec conviction et détermination.
 

 Aujourd’hui nous devons poursuivre nos efforts et offrir à l’ensemble des musulmanes et des musulmans et plus particulièrement à nos enfants, une grande et belle mosquée, où ils pourront trouver un enseignement et des ressources éducatives accessibles au plus grand nombre.

 

Vos dons seront précieux et permettront à la future mosquée Okba Ibn Naffa de matérialiser l’engagement de plusieurs générations de musulmanes et de musulmans qui pour pouvoir vivre dignement leur foi ont mis tous leurs espoirs dans ce projet de construction de mosquée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le vendredi 23 mai 2014

le 23 mai 2014 : Pour la Paix à Jérusalem, temps inter-religieux au Sanctuaire de Saint Bonaventure

 

Temps inter-religieux, l’occasion du voyage du pape François en Jordanie, Palestine et Israël, pour la Paix à Jérusalem, au Sanctuaire de Saint Bonaventure à Lyon 2ème, en présence de Monseigneur le Cardinal Philippe Barbarin (archevêque de Lyon Primat des Gaules),

le Père Max Bobichon (les Fils d'Abraham),

Marie Lacroix (les Fils d'Abraham),

Hafid Sekhri (groupe Abraham de la Duchère)

Costantino Fiore (diocèse de Lyon),

Abraham Bengio (rabbin),

Brigitte Frois (communauté juive libérale de Lyon),

Nicole Fabre (bibliste, pasteure de l'Église protestante unie de France),

Abdel Malik Richard Duchaine (Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes, Dialogue Inter-religieux)

et Myriam Abtroun (communauté musulmane).

 

Les trois dimensions du dialogue

 


A l’occasion du voyage du pape François en Jordanie, Palestine et Israël, le cardinal Koch précise trois dimensions du dialogue : oecuménisme,

dialogue avec le judaïsme et avec l’islam

 

 

Le dialogue du pape François lors de son voyage en Terre Sainte (24-26 mai) aura trois dimensions : « œcuménisme, rencontre avec le judaïsme, et dialogue interreligieux avec les musulmans », explique le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, au micro de Radio Vatican. Il fera partie de la suite du pape.

« Le temps sera relativement court », cependant « tout est très important et doit être souligné », ajoute le cardinal. Il évoque trois « dimensions » de dialogue.

Tout d’abord, « la dimension œcuménique, à travers la rencontre avec le patriarche Bartholomaios et la célébration œcuménique, avec les autres patriarches : le patriarche gréco-orthodoxe de Jérusalem et celui de l’Église apostolique arménienne ».


Le cardinal souligne les « espérances » attendues de cette dimension oecuménique, qui est aussi « le premier motif de la visite », cinquante ans après la première rencontre entre le patriarche Athénagoras et le pape Paul VI à Jérusalem.


« J’espère que les bonnes relations que nous avons pu expérimenter ces cinquante dernières années, pourront être encore approfondies afin d’accomplir de nouveaux pas à l’avenir », poursuit-il. Si « le dialogue de la vérité n’est pas particulièrement simple sur les questions théologiques », cependant « il ne fonctionne pas sans le dialogue de l’amour et cette rencontre représente un événement très important dans ce sens ».


Deuxième dimension : « l’accent mis sur le judaïsme, avec les visites officielles. Et puis, naturellement, la visite au Mur des Lamentations, au Yad Vashem, la visite sur la tombe de Herzl… ce sont toutes des rencontres importantes. »


Le cardinal explique que ces rencontres « se situent sur deux plans » : « D’abord, les rencontres avec les représentants de l’État, le président, le premier ministre et les Autorités de l’État, qui ont pour objectif de consolider et d’approfondir les rapports entre le Vatican et Israël ; de l’autre côté, une rencontre est prévue avec le grand-rabbin à Jérusalem. Cela contribuera certainement aussi à l’approfondissement des relations avec le Grand-Rabbinat de Jérusalem. »


Enfin, il évoque « la rencontre avec le grand-mufti de Jérusalem », qui représente « la dimension interreligieuse » du voyage, en particulier « avec l’Islam ».

 

 

 

Texte musulman : « Vers l’union » (recueil "Turjumân al-Ashwâq" )

Ecoute, ô bien-aimé !
Je suis la Réalité du monde,
Le centre et la circonférence,
J’en suis les parties et le tout.
Je suis la Volonté établie entre le ciel et la terre,
Je n’ai crée en toi la perception que pour être l’objet de Ma perception.
Si donc tu Me perçois, tu te perçois toi-même mais tu saurais Me percevoir à travers toi.
C’est par Mon œil que tu Me vois et que tu te vois,
Ce n’est pas par ton œil que tu peux Me concevoir.
Bien-aimé,
Tant de fois T’ai-je appelé,
Et tu ne M’as pas entendu !
Tant de fois Me suis-je à toi montré,
Et tu ne M’as pas vu !
Tant de fois Me suis-je fait douces effluves,
Et tu ne M’as pas senti,
Nourriture savoureuse et tu n’as pas goûté.
Pourquoi ne peux-tu M’atteindre
A travers les objets que tu palpes ?
Ou Me respirer à travers les senteurs ?
Pourquoi ne Me vois-tu pas ?
Pourquoi ne M’entends-tu pas ?
Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?
Pour toi Mes délices surpassent tous les autres délices,
Et le plaisir que Je te procure dépasse tous les autres plaisirs.
Pour toi Je suis préférable à tous les autres biens.
Je suis la Beauté,
Je suis la Grâce,
Bien-aimé, aime- Moi, Aime- Moi seul, aime- Moi d’amour.
Nul n’est plus intime que Moi.
Les autres t’aiment pour eux-mêmes : moi, Je t’aime pour toi, et toi, tu t’enfuis loin de Moi.
Bien-aimé,
Tu ne peux Me traiter avec équité,
Car si tu te rapproches de Moi c’est parce que Je me suis rapproché de toi.
Je suis plus près de toi que toi-même, que ton âme, que ton souffle.
Bien-aimé, allons vers l’union…
Allons main dans la main,
Entrons en la présence de la Vérité,
Qu’elle soit notre seul juge et imprime son sceau sur Notre union à jamais.

 

 

le Cardinal Philippe Barbarin 

 

 Archevêque de Lyon

 

 Primat des Gaules

 

 Costantino Fiore

 

  Costantino Fiore

 

 

 

 

 

 le Rabbin Abraham Bengio

 

 le Rabbin Abraham Bengio

 

 

 

 

 

 Marie Lacroix (Les Fils d'Abraham)

 

 Marie Lacroix (Les Fils d'Abraham)

 

Brigitte Frois ( Communauté Juive Libérale de Lyon)

 

 Brigitte Frois ( Communauté Juive Libérale de Lyon)

 

Nicole Fabre (bibliste, pasteure de l'Église protestante unie de France)

 

Nicole Fabre (bibliste, pasteure de l'Église protestante unie de France)

 

 

Myriam Abtroun

 

Myriam Abtroun

 

 

 

 Jean Paul Gabarre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Régine Maire (déléguée épiscopale)

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le jeudi 22 mai 2014

le 22 mazi 2014 : Conférence de Sheikh Walid El Ali à la Grande Mosquée de Givors Khaled Ibn Walid

 

Conférence sur le thème : « Divers sujets autour du Tawhid », la la Grande Mosquée Khaled Ibn Walid rue Honoré Petetin à Givors (Rhône)

en présence d'Abdelwahad Bourekhis (Imam de la Mosquée de Givors),

d'Abdelmoughit El Alami (traducteur), de la prière du Asr à Ichaa,

intervention de Cheikh Walid Al Ali, (Imam de la Grande Mosquée du Koweït).

 

 De la prière du asr au ichaa,

intervention de Cheikh Walid Al Ali,

Imam de la Grande Mosquée du Koweït

 

 

 

Abdelwahad Bourekhis (Imam de la Mosquée de Givors) et 

Abdelmoughit El Alami (traducteur)

 

Cheikh Walid Al Ali,

 

 Abdelwahad Bourekhis (Imam de la Mosquée de Givors)

et Cheikh Walid Al Ali

 

 Abdelwahad Bourekhis (Imam de la Mosquée de Givors)

et Cheikh Walid Al Ali

 

 

  Cheikh Walid Al Ali

 

  Cheikh Walid Al Ali

 

  Cheikh Walid Al Ali

 

 Abdelwahad Bourekhis (Imam de la Mosquée de Givors)

et Cheikh Walid Al Ali

 

 

Cheikh Walid Al Ali et Abdelmoughit El Alami (traducteur)

Cheikh Walid Al Ali et Abdelmoughit El Alami (traducteur)

 

  Abdelwahad Bourekhis (Imam de la Mosquée de Givors)

 

 le verset du Trône (Ayat El Kursiy)

  Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyum".

Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent.

A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.

Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission?

Il connaît leur passé et leur futur.

Et, de Sa science, ils n´embrassent que ce qu´Il veut.

Son Trône "Kursiy" déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine.

Et Il est le Très Haut, le Très Grand
.
 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 20 mai 2014

le 20 mai 2014 :Rencontre débat avec Pascal Boniface à La Bourse du Travail à Lyon...

 

Rencontre débat

 

 

avec Monsieur Pascal Boniface,

 

 à la Bourse du Travail, Place Guichard a Lyon (Salle Moissonnier)

 

 

autour du livre : « La France Malade du conflit Israélo -Palestinien »

 

Le conflit israélo-palestinien a fait une victime supplémentaire : la société française.




 


 

 

 

 

 Celle-ci est rongée de l’intérieur par cette guerre lointaine qui est devenue l’un des sujets qui divisent le plus les Français.

 

Les juifs français craignent un développement de l’antisémitisme qui les met en danger.

Ils ont peur.

 

 

 

D’autres Français estiment que l’antisémitisme est plus nettement combattu par les pouvoirs publics et les médias que les autres formes de racisme et de discrimination. 

 

  Le fossé s’élargit entre ces deux perceptions,divisant les familles, séparant les amis, rendant trop souvent les fréquentations impossibles entre ceux qui ne sont pas d’accord sur ces points.

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article