Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le dimanche 15 juin 2014

le 15 juin 2014 : Temps de rencontre et d’échanges organisé par l’Amitié Judéo-musulmane autour du « pacte de fraternité »

 

 

 

 

 

 

Temps de rencontre et d’échanges organisé par l’Amitié Judéo-musulmane autour du « pacte de fraternité » au Groupe Scolaire les « Anémones » 238 avec du Plateau dans le quartier de la Duchère à Lyon 9ème, en partenariat avec le Groupe Abraham de la Duchère, l'association Éducative et Culturelle Comorienne de Lyon

En présence de Monsieur Michel Serfaty (Rabbin de Ris Orangis et président de l'AJMF), Monsieur Mohamed Azizi (Imam et aumônier régional des hôpitaux pour l’Ile-de-France), Monsieur Ibrahim Houbiri (Imam et Président de l'AECCL),

Monsieur Haim Benisty (délégué rabbinique de la Commune),

Monsieur Pierre Olivier Dolino (Pasteur),

Monsieur Christophe Buisse (prêtre de la paroisse de la Sauvegarde à la Duchère) et Monsieur Hubert Julien-Laferrière (maire du 9ème arrondissement de Lyon).

 

 

Depuis 2005, le « Bus de l’Amitié judéo-musulmane » sillonne une fois par an la France à la rencontre de sa population et propose d’engager le dialogue entre juifs et musulmans afin de parvenir à une meilleure connaissance des communautés juives et musulmanes, de leurs modes de vie respectifs et de leurs préoccupations.
 


Dans chaque ville étape des « Tours de l’Amitié », les diverses activités et manifestations sont organisées en partenariat avec de nombreuses associations locales, les maisons de quartiers, les maisons de jeunes, les pouvoirs publics ainsi qu’avec les communautés juives et musulmanes.

 

 Les contacts pris durant trois ans avec ces différents partenaires ainsi qu’avec l’ensemble des participants aux « Tours de l’Amitié » connaissent aujourd’hui de nouveaux prolongements : nouvelles demandes d’interventions, conventions de partenariats, exportation de l’idée des « Tours de l’Amitié », etc...

 

 Les manifestations proposées sont variées et évoluent au fil des ans.

 

 Ibrahim Houbiri

 

 Ibrahim Houbiri

 

 Ibrahim Houbiri

 

 

 Michel Serfaty

 

 Michel Serfaty

 

Mohamed Azizi

 

 Michel Serfaty

 

 

 

 

Michel Serfaty 

 

Ibrahim Houbiri 

 

Michel Serfaty 

 

 

 

Michel Serfaty et Mohamed Azizi

 

 Michel Serfaty et Mohamed Azizi

 

 

 

Michel Serfaty, Mohamed Azizi et Fatima Karihila

 

 Michel Serfaty, Mohamed Azizi et Fatima Karihila

 

 

 Michel Serfaty, Mohamed Azizi et Fatima Karihila

 

 

 Michel Serfaty, Mohamed Azizi et et Fatima Karihila

 

 

 

 

 Fatima Karihila

 

 

 Fatima Karihila

 

 

 Michel Serfaty et Mohamed Azizi

 

Michel Serfaty et Mohamed Azizi

 

 

 

 

 

 

 

 Michel Serfaty et Pierre Olivier Dolino

 

  les responsables de la Communauté Musulmane de la Duchère

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 14 juin 2014

le 14 juin 2014 : Passage d'Interfaith Tour à Lyon avec l'association COEXISTER.....

 « L'un est juif, l'autre musulman, le troisième chrétien et les deux derniers... athée et agnostique. Un peu chiffonnés par la laïcité à la française, cinq garçons viennent de boucler un tour du monde à la recherche de ce qui peut unir les humains par-delà leurs croyances, de la Chine à l'Argentine en passant par le Kenya ou encore... le Vatican.

En 10 mois et une quarantaine de pays, Ilan, Ismael, Samuel, Victor et Josselin, membres de l'association "Coexister", ont été accueillis par d'innombrables communautés, des animistes du Burkina Faso aux shintoïstes du Japon.

 

 

 Coexister est une association inter religieuse, et cinq de ses membres ont fait le tour du monde pour rencontrer les initiatives inter religieuses mondiales.

 

Mot d'accueil du prêtre de l'Eglise Notre Dame des Anges, salle Camille Néel
37 rue Félix Brun
Métro ligne B, station Jean Jaurès

"ce qui peut unir les humains par-delà leurs croyances "

 

 Samuel

 

Samuel

 

 Victor

 

  Josselin

 

  Ismael

 

 Samuel

 

Victor

 

  Josselin

 

  Ismael

 

 Samuel

 

 Victor

 

Josselin

 

Ismael

 

 Samuel

 

 Samuel

 

 

 

Samuel

 

 

 

  Josselin

 

 

 

 Samuel

 

 Victor

 

  Josselin

 

  Ismael

 

 Samuel

 

  Josselin

 

 

 

Samuel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Samuel

 

 

 

Samuel

 

 Abdel Malik Richard Duchaine, Samuel et Régine Maire
 
 


Commentaires

 
 
 
posté le mercredi 11 juin 2014

le 11 juin 2014 : Rassemblement Unitaire devant la Préfecture du Rhône, contre les actes antisémites....

 

 

La libération de la parole antisémite portée par l’islam radical, par les négationnistes ou les propagandistes de la haine se traduit aujourd’hui par des violences antisémites de plus en plus nombreuses et meurtrières.

Depuis l’affaire Mérah, nous n’avons pas su organiser une réponse collective à la hauteur de ces violences antisémites qui menacent et minent le vivre ensemble.

Notre ville et notre région voient leurs valeurs de résistance et solidarité ternies depuis des années par des Faurisson, Plantin, Notin, Gabriac, Benedetti, Gollnisch, Soral et les salles remplies des meetings de Dieudonné M’Bala M’Bala.

La société civile et les institutions républicaines doivent prendre leurs responsabilités en affichant une volonté commune, claire, déterminée et sans compromis face aux violences antisémites et à la venue de Dieudonné M’Bala M’Bala à Lyon.

 

 interwiew de Benaissa Chana

 

 Premier Vice Président du Conseil Régionale du Culte Musulman Rhône Alpes

 

 et de frère Alain (membre de la LICRA)

 

 Patrick Kahn (LICRA) et David Sirveaux  (Vice-président du Consistoire Régional)

 

Alain Blum (président de la LICRA Rhône-Alpes)
avec Maitre  Alain Jakubowicz (Président de la LICRA)

et Benaissa Chana (1er Vice président du Conseil Régional du Culte Musulman Rhône-Alpes)

 

 

 

 

 

 

 

 Patrick Kahn et Abdel Malik Richard Duchaine

 

Roger Benguigui, (Secrétaire général de la LICRA)

 

 

 

 

 

 

 

Ali Kismoune (élu du 3ème arrondissement de Lyon) et Richard Benitah (Radio Judaïca)

 

 

 

Roger Benguigui, (Secrétaire général de la LICRA)

 

 

Roger Benguigui, (Secrétaire général de la LICRA)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Benjamin Orenstein

 

Intervention de David Sirveaux 

 

 

 

 

 

 Intervention de Benaissa Chana

 

 Benaissa Chana

 

Benaissa Chana

 

 Intervention de la présidente de l'UEJF

 

 

 

 Intervention de Maitre Alain Jakubowicz

 

 

 

 

 

 

 

Maitre Alain Jakubowicz

 

 Maitre Alain Jakubowicz

 

 

 

 

 

Ali Kismoune,(Président du Club Rhône Alpes Diversité)

et Maitre Alain Jakubowicz (Président de la LICRA)

 

 

 

  Maitre Alain Jakubowicz,

Zohra Aït-Maten (élue à la mairie du 7 ème arrondissement)

et
Ali Kismoune,(Président du Club Rhône Alpes Diversité)

 

des bougies allumées en mémoire des victimes de la tuerie au Musée Juif de Bruxelles 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le jeudi 05 juin 2014

le 04 juin 2014 : Spectacle témoignage "Ma Guerre d'Algérie" de et par Bernard Gerland à la Librairie Terre des Livres

 


A 20 ans
le cheminement d'une conscience
dans une situation exceptionnelle.
L'Algérie
sa terre, ses gens, la guerre.
Un témoignage sur une période douloureuse et occultée
de notre histoire.
Une mémoire qui se livre.
Le partage d'une tranche de vie.

 

 

  John W.Kiser Abdel Malik Richard Duchaine et bernard YACINE gouttenoire (selfportrait)

(photo bYg)

 

 

 

 

 

 

  John W.Kiser, Amor Sidhoum (Consulat d'Algérie), et Abdel-Malik Richard Duchaine
(représentant du Conseil Régional du Culte Musulman Rhone Alpes)
(photo bYg)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Bernard Gerland dit son texte POIGNANT sur la guerre d'Indépendance

 

 

 

 

 

 

 

 

« La guerre d’Algérie n’est pas terminée. Elle se poursuit dans cet énorme silence qu’elle a creusé en nous. Comment ne pas voir que la honte peut entraîner la haine ; et que, sans une démarche de réconciliation avec soi-même et avec autrui, tout peut recommencer demain ». Bernard Sigg

 

  (photo bYg)

 

  Originaire de Villefranche-sur-Saône, Bernard Gerland n'est âgé que de 20 ans lorsqu'il débarque en 1960 en Algérie comme contingent.

Un épisode qui le marquera à vie.

Ce n'est qu'à l'âge de 55 ans qu'il ose enfin s'exprimer sur son vécu durant la guerre d'Algérie : « Le dernier grand drame de notre histoire » comme il le qualifie.

Pour cela, il se reconvertit au théâtre et écrit la pièce "Ma guerre d'Algérie".

Une pièce « autobiographique » dans laquelle il se livre entièrement, comme si on y était...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

  Fabien Charreton de la Librairie Terre des Livres (86 rue de Marseille à Lyon 7ème)
et Abdel Malik Richard Duchaine
(photo bYg)

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article