Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le samedi 19 juillet 2014

le 19 juillet 2014 : Rassemblement pour une paix juste en Palestine...place Bellecour à Lyon...

 

A Lyon, où le défilé a pris du retard au démarrage, de nombreux militants prenaient le micro sur une camionnette en tête de cortège en scandant «Israël assassin».

Le défilé, qui est parti de la place Bellecour pour rejoindre la place des Terreaux était organisé par le «collectif 69 de soutien au peuple palestinien».

A 17 heures, alors que le cortège revenait vers la place Bellecour, aucun incident n’était à déplorer.
De nombreux jeunes, dont des femmes voilées, portaient le drapeau palestinien ou des keffieh sur les épaules, ou des t-shirt verts où l’on pouvait lire «Boycott Israël».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le lundi 14 juillet 2014

le 14 juillet 2014 : Conférence-débat à la Mosquée Bilal à Saint Fons, avec Cheykh Mohammed Minta

 

 

 

Conférence-débat à la Mosquée Bilal à Saint Fons,

sur le thème : « La purification des cœurs »

par Cheykh Mohammed Minta ( diplômé de l’université islamique de Médine, directeur des sciences religieuses au lycée Al Kindi et imam de la mosquée de Décines . Il est également auteur de plusieurs ouvrages portant sur la spiritualité Musulmane).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 13 juillet 2014

le 13 juillet 2014 : Conférence-débat sur le thème : "Revenir à Dieu dans la société de l'oubli" à l'Espace Jean Couty à Lyon 9ème

 

 

Conférence-débat à l'Espace Jean Couty, 56 rue Sergent Michel Berthet à Lyon 9ème,

à l'initiative de L'Union Française des consommateurs Musulmans (UFCM)

sur le thème : « Revenir à Dieu dans la société de l'oubli »,

avec les interventions

de Khaled Al Shouli, président du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP)

du Professeur Mourad Hamza (imam de la Mosquée Rahma d'Arles, consultant en gestion financière à Aix-en-Provence en semaine)

et du Cheykh Zakaria Seddiqi (Président de l'ACERFI (Audit Conformité Et Recherche en Finance Islamique), docteur en science islamique de l'université d'Al Azhar, directeur de la Maison des savoirs et l'IMED (Institut Musulman d'Enseignement à Distance).

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Récitation du Coran

 


Khaled Al Shouli,

 


 

Khaled Al Shouli,

 


 

Khaled Al Shouli,

 


Khaled Al Shouli

 

 

 

 

 

Mourad Hamza 

 

Mourad Hamza 

 

 Mourad Hamza

 

 

 

 Mourad Hamza

 

 Mourad Hamza

 

 Mourad Hamza

 

 

 

Mourad Hamza 

 

 Mourad Hamza

 

 

 

 Récitation du Coran

 

 Cheykh Zakaria Seddiqi

 

 Cheykh Zakaria Seddiqi

 

 Cheykh Zakaria Seddiqi

 

 

 

 

 

  Mourad Hamza

 

 

 

 Cheykh Zakaria Seddiqi

 

 Cheykh Zakaria Seddiqi

 

  Mourad Hamza

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le dimanche 13 juillet 2014

le 12 juillet 2014 : Partage d'un repas bengali avec un rohyngias et sa fille rescapés!

 

 

 

"L'iftar ", un repas partagé avec un Rohyngias et sa fille rescapés,

à l'initiative de « Education en Héritage et community organizing »

au Caravansérail Café 150 rue du 4 août à Villeurbanne,

information de la situation en Birmanie avec Mounia Derouich

et découvrir l'histoire de cette famille avec Faycal

 

 

 

 

 Les Rohingyas sont aujourd’hui victime d’exactions qui reflètent les préjugés xénophobes de la majorité de la population à l’égard de cette minorité musulmane.

Et, plus profondément, la persistance d’une conception raciale de la nation en Birmanie.

 

 Mounia Derouich

 

 Mounia Derouich

 

 Mounia Derouich

 

 Mounia Derouich

 

 Mounia Derouich

 

 

En finir avec les Rohingyas. C’est le souhait de certains bouddhistes birmans. Pour cela, une idée qui ne va pas dans le sens de la paix, bien au contraire, a été récemment proposée à l’occasion d’une Conférence dans l’Etat d’Arakan dans le canton de Kyawkphyu. Cette conférence a été le plus grand rassemblement des représentants de l’Etat d’Arakan.

A la suite de ces discussions qui ont duré cinq jours, des bouddhistes ont fait pression auprès du Gouvernement pour leur permettre de monter une armée afin de combattre efficacement la minorité musulmane persécutée, les Rohingyas.

Des personnalités politiques du pays ont participé à ces discussions notamment le Ministre du Bureau du Président, Aung Min.

 

 

L’initiateur de ce projet d’une « armée d’Arakan  de défense nationale » est Buthidaung Tun Aung Thein. Selon lui, cette armée d’Arakan permettrait de « protéger les résidents bouddhistes des communautés musulmanes ». « Notre armée d’Arakan a dit être prête à servir son peuple » a précisé Tun Aung Thein.

 

 

 Cette idée absurde et effrayante d’une armée dans l’Etat d’Arakan ne peut que nous inquiéter davantage sur la situation des Rohingyas déjà bien tragique.

Des forces de l’ordre (armée, police, etc) sont déjà présents dans la région. Ils sont accusés d’être complices dans le nettoyage ethnique des Rohingyas.

Des ONG ont accusé des groupes arakanais et les autorités de l’Etat d’organiser et de mener une campagne de violence contre les Rohingyas.

 

 

 Une armée de plus ne viendrait qu’empirer le sort d’un des peuples les plus persécutés au monde.

Et pour l’instant, la communauté internationale reste paralysée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article