Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le dimanche 28 octobre 2018

le 28 octobre 2018 : Conférence à l'association l'Ouverture à Valence sur le Thème : « le divorce en islam » par l 'Imam Abdallah

 

 

 Conférence à l'association l'Ouverture à Valence sur le Thème : « le divorce en islam » par l 'Imam Abdallah Berrouachedi

 

 

 Le rapport entre l'homme et la femme est un rapport sacré.  Il y a une interdiction,  entre l'homme et la femme,  et pour lever cette interdiction,  il y a le mariage. De même,  pour envisager une séparation, il y a le divorce.   Nous avons une sourate complète sur le divorce,  c'est Al Talaq.  On ne joue pas avec le livre d'Allah ( Wa azeogel ). 

 

 

 C'est vaste sujet qu'est le divorce.  

 

Il y a 3 manières de mettre une terme à un contrat de mariage.  
1, l'abandon,  la femme se retrouve seule,  elle peut se présenter devant le juge qui va valider le divorce. 
2, c'est le cas de femme qui demande le divorce
3, cest al Talaq,  c'est libérer,  ce sont les deux conjoints qui demande la séparation.  Il appartient à l'homme de prendre la décision de la séparation. 

 

 

 A partir du moment où l'homme prononce Al Talaq,  le processus est engagé. Il ya 2 façons des prononcé al Talaq,  celle qui est explicite,  et c'est là où le processus commence, même si l'homme le dit en s'amusant,  c'est valable,  sauf si la personne perd sa conscience.  L'intention ne compte pas.  Ce sont des expressions non implicites. 

 

 

 Et d'une manière implicite,  

 

Il y a 2 sortes de divorce, celui du livre,  quand la femme est en état de pureté,  pendant lequel il n'y a pas de rapport intime.  Un croyant doit réfléchir,  c'est très important.  
Le divorce non conforme,  c'est quand le femme est indisposée, c'est haram, l'homme n'a pas le droit de prononcer le divorce. Selon les quatre écoles coraniques, approuvent ce processus.
Des que l'homme prononce ces mots,  il y a une période de viduité. Ce sont 3 mois lunaires, pour les femmes ménopausées, pour les femmes enceintes,  jusqu'à l'accouchement.  Et quand la femme est en état de pureté,  il faut attendre 3 cycles menstruels. 

 

 

 A partit du moment,  où un homme et femme qui n'ont pas consommer leur mariage,  sont considérés comme étant mariés normalement,  même si il font chambre à part.  L'homme n'a pas le droit de demander à sa femme de partir,  et la femme n'a pas le droit de partir. Mais ils n'ont pas le droit de se toucher.  

 

Sur la période de viduité,  on distingue 3 sortes de divorce. 
L'homme,  pendant les 3 mois lunaires, peut mettre un terme au processus de divorce.  Ils peuvent se remettre ensembles,  il l'a fait revenir,  et la femme n'a pas le droit de refuser.  
Le mieux,  ce de le dire. 

 

 

 Une fois la période de viduité est passée, l'homme et la femme ne sont plus mariés.  La femme peut refuser ou accepter.  Il faut un nouveau contrat de mariage doit être établi,   avec 2 témoins de bonne mortalité,  et avec le versement d'une dot. 

 

 

Le divorce irréversible,  il faut que le mariage ait été consommé,  mais il ne peut pas le demander 3 fois.  Le divorce est permis,  mais il ne faut pas en faire un jeu.  Si on ne sait pas, il faut demander aux gens qui ont la connaissance.  Il ne faut pas rejeter la miséricorde d'Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ).   

 

 

 Le divorce peut être prononcé par mail ou par SMS, par l'homme. 

Une femme battue peut demander le divorce. 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 27 octobre 2018

le 27 octobre 2017 : Conférence à la Mosquée Othmane de Villeurbanne sur le thème : "La rouille du cœur et sa purification" avec

 


Conférence à la Mosquée Othmane de Villeurbanne ssur le thème : « La rouille du coeur et sa purification », par Shakeel Siddik.

(Conférencier et enseignant à l'institut ETIC et au centre Shatibi) 

 

 

 

 

 

 

 Présentation de la Confénce par Karim Menhoudj

 

 

 

 

 

 

Lorsque le croyant commet un péché,  il a un point noir sur son coeur, verset 14 sourate 83.

Le coeur de l'être humain,  c'est comme une château fort,  et il doit empêcher l'ennemi de rentrer dans le château fort.  Le coeur,  c'est la même chose.  Shaytan,  veut pénétrer dans notre coeur,  c'est ça le point noir.  Son objectif,  c'est que le coeur devienne complètement noir,  c'est ce que nous appellerons les comportements humains, telles que la colère,  l'envie. 

 

 

 Quand le le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) se mettait en colère, non seulement,  il la maîtrisait pour avoir la satisfaction d'Allah ( Wa azeogel ). 

Ce comportement va nous pousser vers un acte négatif ou un acte positif.  Si le musulman ne contrôle pas sa colère,  ca va créer un point noir dans le coeur.  

 

 Alors,  là,  l'être humain va être confronté à deux options.  Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ) attend que tu te repentes, il faut que ça vienne du coeur.  Mais si tu ne te repends pas,  ce point,  va t'encourager a répéter cette colère.  C'est pourquoi,  il est important de se repentir rapidement.  

La première démarche,  c'est de faire des douas,  de faire des invocations.  C'est de s'acquitter de la zakat,  c'est une action purificatrice.  Le croyant, l'argent,  il l'a dans la main, il ne l'a pas dans le coeur. 

 

 Il y a une multitudes de tentations que tu ne puisses pas maîtriser.  C'est pourquoi,  il ne faut pas mettre la faute sur shaytan,  c'est toi qui doit maîtriser le point noir qui est dans ton coeur. Avec l'exemple du mois de Ramadhan,  shaytan est enchaîné,  c'est pour faciliter le nettoyage du coeur,  c'est une remise en question annuelle. 

Si tu fais plusieurs actes illicites,  le point noir dans coeur s'agrandit de plus en plus. Chaque individu au fond de son âme,  a pleins de taches noires sur son coeur.  

 

Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ) nous parle dans le Coran de 3 types d'âme.  Il y a l'âme qui est sereine,  c'est cette âme qui empêche que les tâche noires viennent noircir ton coeur.  Ensuite,  il y a l'âme qui se blâme,  c'est l'âme qui cherche à se repentir et pour finir,  il y a l'âme qui est devenue un pavé noir. On dit que le coeur se rouille,  comme les métaux.  

La solution,  c'est de lire le Coran,  de le méditer,  de le comprendre,  d'aller plus loin,  il faut l'expérimenter. Il y a aussi le rappel de la mort,  c'est pourquoi,  il faut assister aux salâts janaza.   

 

 

 

 

 C'est pourquoi,  il est important de purifier son coeur,  de nettoyer les portes de notre coeur,  il faut être généreux envers les pauvres,  c'est ce qui empêche l'avarice.  Et c'est déjà la cassure de cette tâche noire. 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le samedi 27 octobre 2018

le 27 octobre 2018 : Conférence au Centre Interculturel de Décines "Le Comportement du Prophète avec les non musulmans" par Shakee

 

 

 Conférence au Centre Interculturel de Décines Charpieu sur le thème «Le comportement du Prophète avec les non musulmans »

par Shakeel Siddik (Conférencier et Enseignant à l'institut ETIC et au centre Shatibi)

 

 

 

 

 

 

 Récitation coranique Sourate 33

 

 

 

 

 La relation du Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) avec les non musulmans.  


 En France,  on parle de kouffars,  c'est un mot difficile à traduire avec les kaffirs. 

Quand Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ) a révélé le Coran au Prophète Mohamed ( Sallallah Aleyi Wa Salem ),  c'était en langue arabe. Allah ne parle pas de mécréants,  ni de kouffars.  En langue arabe,  le kouffar est un agriculteur. C'est lui qui a fait un trou dans la terre, et dans ce trou, il y a mis une graine. Verset 172 de la sourate 16.  Toutes les âmes ont témoigné de l'unicité divine.  

 

Tout enfant naît sous la fitra,  il naît avec cette conscience et cette croyance.  Cette graine que cet agriculteur a mis sous terre,  et bien c'est cette foi qui est ancrée profondément en lui.  

N'importe quel être humain peut se tourner vers Allah ( Wa azeogel ).  Et le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) est né dans ce monde où il y avait beaucoup d'idôlatres.  

 

 

 N'importe qui qui ouvre le Coran,  peut trouver la loi d'Allah.  

Les non musulmans qui entouraient le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ),  l'appelait,  "le digne de confiance".  Même Kaddija, l'épouse du Prophète lui disait,  d'être proche des pauvres,  proche de l'orphelin,  proche des plus démunis,  avant même qu'il ne reçoive la révélation

 

 Et les gens vont se tourner en masse vers l'islam.  Comment a t il fait.  C'est en ouvrant les coeurs vers Dieu. Chaque musulman doit appliquer la Sunnah de Dieu pour être respecté de tous en ayant un bon comportement avec les gens qui l'entourait.  

 

Il faut aimer l'être humain,  pour être un bon musulman.  C'est Allah qui guide les gens,  à un moment donné,  il faut choisir sa voie.  C'est de mettre sa confiance en Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ),  c'est évident. 
A chacun sa religion,  nous ne sommes pas obligés de convertir les non musulmans à la religion musulmane.  

 

 

 En l'an 9 de l'hégire,  le Prophète ( Sallallah Aleyi Wa Salem ) a accueilli des chrétiens à la Mosquée,  sans rien leur demander en retour.  Et des faits de ce type là,  il y en a énormément,  mais on n'en parle pas.  Quand on vit en société,  le bien est universel.  Et en France,  nous avons beaucoup d'opportunités,  afin en mettre en exergue, avec des associations avec des valeurs humaines et universelles, c'est ce qui est un exemple à suivre.  Verset 29 sourate 48. 

 

 

 Les seules personnes qu'on peut tuer,  ce sont les personnes qui ont les armes à la main et qui veulent nous tuer.  

Le Coran est un livre qui est vivant,  c'est un exemple pour l'humanité.  C'est ça l'islam,  ton coeur va être purifié.  C'est à travers la paix que l'on peut transmettre le message d'Allah ( Soubhanallah Wa ta Allah ). 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le mardi 23 octobre 2018

le 22 octobre 2018 : Cérémonie de remise des diplômes de la promotion 2017/2018, du diplôme universitaire «Religion, Liberté reli

 

 

Cérémonie de remise des diplômes de la promotion 2017/2018, du diplôme universitaire « Religion, Liberté religieuses et Laïcité » et du certificat « Connaissance de la laïcité », en présence de Jacques Comby (Président de l'Université Jean Moulin Lyon 3), Thierry Magnin ( Recteur de l'Université Catholique de Lyon), Kamel Kabtane (Recteur de la Grande Mosquée de Lyon et Président de l'Institut dé e Civilisation Musulmane) et Abdelkader Laïd Bendidi (Vice Président du Conseil Régional du Culte Musulman Auvergne Rhône Alpes)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  
 

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article