Faire ensemble, vivre ensemble, agir pour la Paix

« Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns et les autres par les bonnes actions. Votre retour à tous se fera vers Dieu, il vous éclairera au sujet de vos différends » (Sourate 48-verset 5).

posté le jeudi 01 novembre 2018

le 01 novembre 2018 : Cérémonie de commémoration au mémorial de la Doua 30 avenue Albert Einstein à Villeurbanne

 

 

Ce jeudi 1 er Novembre 2018, en présence de Monsieur Jean-Paul Chich Maire adjoint à la mémoire de Villeurbanne, de Madame Mélouka Hadj Mimoune, de Madame Zémorlda Khélifi conseillère municipale de Villeurbanne de Monsieur Afif Traouli conseiller économique et culturel auprès du Consulat de Tunisie à Lyon, nous avons rendu hommage et commémoré le centenaire de la mémoire des combattants Africains morts pour la liberté, pour la France .

Ils ont donné leur vie pas parce qu’ils étaient Sénégalais , Maliens, Ivoiriens, Camerounais, Marocains, Algériens, Tunisiens Musulmans, Chrétiens, animistes... 

 

 

 

Ils ont donné leur vie parce qu’ils voulaient être libres.

La diversité de ces combattants a été un élément déterminant pour repousser et faire capituler l'ennemis.

 

 

 Félicitations et encouragements à tous les bénévoles qui se sont impliqués dans l’organisation de cet événement.

Abdou Sonko et toute l’équipe de l’APAL Christophe Amany et toute l’équipe du collectif d’Africa Cinquante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Jean Eric Sendé et à Jaafar Greinch pour toutes les photos qui illustrent cet article

 

  

 Merci à toutes les Diasporas Africaines présentent à cette commémoration.

Rendez-vous le 11 Novembre le matin à Chasselay et l’après-midi à la Mulatière.

 

 


Commentaires

 
 
 
posté le mercredi 31 octobre 2018

Le 30 octobre 2018 : Célébration publique Forum Chrétien Francophone dans le hall de l'Université Catholique Campus Saint Paul 10

 

 

 Célébration publique Forum Chrétien Francophone dans le hall de l'Université Catholique Campus Saint Paul 10 place des Archives à lyon 2 ème 

  

 

 Tous les participants au premier Forum Chrétien Francophone 2018 à Lyon
 
 

 

Les oiseaux de paix accueillent en ce moment, les 220 participants du Forum Chrétien de Lyon. 

 

 

 Ce rassemblement est une grande première pour les Eglise de Belgique, Suisse, Luxembourg et France.

 

 

 Se mettre à l’écoute du Seigneur, partager nos itinéraires spirituels, nouer des amitiés, laisser retentir entre nous ce passage de Marc 3,12-14 :

« Il monte dans la montagne

et il appelle ceux qu’il voulait.

Ils vinrent à lui et il en établit douze

pour être avec lui et pour les envoyer prêcher. »

 

 

 UN FORUM CHRÉTIEN FRANCOPHONE SUR LYON

 

 

Les Églises de France et d’Europe Francophone (Belgique, Suisse, Luxembourg) veulent  contribuer significativement à la découverte et à la consolidation de leurs liens fraternels. 

 

 

 Elles vont s’appuyer sur la vision du  Forum Chrétien Mondial, formulée en 2002 afin  d’offrir un espace de rencontre entre des responsables ecclésiaux de toutes traditions et expressions et sur l’expérience des premiers Forums de 2007 au Kenya, de 2011 en Indonésie et de 2018 en Colombie.

 

 

 Récemment, plusieurs forums nationaux ou régionaux ont vu le jour (au Pays-Bas, au Bangladesh, en Indonésie, en Inde, en Tanzanie, en Pologne),

Le premier Forum Chrétien Francophone se tiendra  à Lyon, métropole européenne, dotée d’une intense histoire œcuménique.

Ce forum rassemblera 220 responsables ecclésiaux au Centre de conférences de Valpré, du 28  au 31 Octobre 2018. Il ne s’agit pas d’une conférence académique ou institutionnelle, mais d’une expérience à vivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le mercredi 31 octobre 2018

Le 30 octobre 2018 : Conférence à l'Institut Bioforce avec Marie Rajablat organisé par SOS MEDITERRANEE France AGIR POUR SAUVER DE

 

 

 Une conférence avec Marie Rajablat, auteure de «Les naufragés de l’enfer - Témoignages recueillis sur l’Aquarius», administratrice de SOS MEDITERRANEE, responsable du soutien psychologique des volontaires du navire Aquarius, à Bioforce, Lyon

 

 

 Depuis 4 ans, plus de 15 000 hommes, femmes et enfants sont morts noyés en Méditerranée en tentant la traversée sur des embarcations de fortune. SOS MEDITERRANEE est une association de citoyens qui affrète un navire, l'Aquarius, opéré en collaboration avec Médecins sans frontières (MSF), pour porter secours à celles et ceux qui fuient pour sauver leur vie.

 

 


 

Mars 2016 , c'est le départ de l'Aquarius des côtés libyennes. Le contexte politique a complètement changé.  C'est devenu problématique pour toutes les ONG humanitaires,  c'est une obligation en droit maritime de venir en aide aux personnes en difficulté.  Depuis 2017, la Lybie,  a fait savoir qu'elle voulait maîtriser les sauvetages.  En fait les gens sautent à l'eau,  parce que rackettés. En Italie, la politique a changé, on ne vient plus en aide aux pauvres.  Sommes dans l'attente d'un nouveau pavillon. 

 

 

 Depuis le début de ses opérations en février 2016, SOS MEDITERRANEE a secouru 29 523 personnes dont 23% étaient mineures. L'association est basée en France, en Allemagne, en Italie et en Suisse. Elle a reçu le Prix Unesco Houphouët-Boigny 2017 pour la Recherche de la Paix.

 

 

 Qui sont ces personnes que nous secourrons,  essentiellement des jeunes hommes,  parce qu'il faut être costaud.  25 % de mineurs,  25 % de femmes.  40% ne voulaient pas arriver en Europe.  

 

3 équipes à bord,  médecins urgentistes, journalistes,  il y a des sauvetages qui se passent mal,  surtout quand les libyens interviennent.  Puis il y a les bénévoles à terre,  ce sont des levées de fonds,  récupérer de l'argent,  interventions chez les scolaires,  le projet est fait avec Médecins du Monde. 
Faire du soutien psychologique à bord.   

 

 

 

Marie Rajablat est devenue le portevoix des personnes secourues en mer Méditerranée et des sauveteurs de SOS MEDITERRANEE en rédigeant «Les naufragés de l’enfer - Témoignages recueillis sur l’Aquarius». 

 

 

 

  

 

Infirmière psychiatrique et clinicienne, Marie Rajablat a également été chercheuse et enseignante avant de commencer une longue expérience d’humanitaire en travaillant notamment pour Médecins du Monde au Liban, en Palestine et pour la mission Rue à Toulouse. 

 

 

 

 

 

 

 

 
 


Commentaires

 
 
 
posté le lundi 29 octobre 2018

Le 29 octobre 2018 : Conférence et Goûter sur le thème de Vin & Lignage à l’Espace Culture & Paix de Lyon 56, route de Genas, Lyon

 

 

 Conférence et Goûter sur le thème de Vin & Lignage à l’Espace Culture & Paix de Lyon 56, route de Genas, Lyon 3ème Une initiative de l’équipe lyonnaise des Ambassadeurs de Paix

La relation entre le vin et le lignage à travers l’histoire providentielle :

·         Ce lignage céleste qui ne fut pas assuré par Adam et Eve !

·         Noé planta une vigne, s’enivra, puis Ham eût honte !

·         Offrande perdue d’Abraham !

·         L’eau du Nil changée en sang par Moïse. La circoncision !

·         L’eau changée en vin par Jésus, aux noces de Cana. Le vin bénit à la Cène.

·         Changement du lignage de sang avec le vin bénit.

 

 

 Une conférence originale sur « Vin et Lignage » s’est tenu ce lundi 29 octobre, dans le cadre des conférences hebdomadaires pour les Ambassadeurs de Paix, à l’Espace Culture & Paix de Lyon. Il ne s’agissait ni de Beaujolais, ni de Côte du Rhône, mais bien de ce vin bénit par Jésus aux Noces de Cana et celui partagé avec ses apôtres lors de la Cène : Un vin capable d’agir sur le lignage, permettant de se séparer du lignage de Satan pour recouvrer le lignage originel de Dieu.

 

 

 Noé avait cultivé du Beaujolais et s’enivra, mais cela n’enlevait en rien la reconnaissance infinie que Dieu avait pour lui. Malgré un tel fondement de foi, ses fils ne purent poursuivre sa mission. Tandis que, quelques siècles plus tard, les fils d’Abraham s’unirent à leur père, malgré qu’ils aient à passer par la circoncision.

 

 

 Moïse, aussi, dû circoncire son fils. Heureusement que Paul gagna le droit pour les chrétiens de ne plus être circoncis dans la chair, mais seulement dans le cœur. Tout cela dans le but de se séparer symboliquement de Satan.

 

 

Aujourd’hui les chrétiens baptisent leurs enfants alors que les juifs et les musulmans continuent à circoncire les leurs. Puis il y a ce vin bénit qui apporte une semence nouvelle. Avec tous ces outils providentiels ne devrait-on pas réussir à battre le diable ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Comme à chaque conférence, c’est un petit noyau d’Ambassadeurs de Paix qui ont l’opportunité de témoigner de leurs croyances et de leurs pratiques religieuses sans crainte d’être contredits. On apprend les uns des autres. Ce lundi soir nous n’étions que huit autour de la table mais c’est un bon nombre pour que chacun puisse s’exprimer. Le Ciel fait en sorte qu’il y ait toujours un éventail inter-religieux, ainsi on fait le tour de toutes les religions à chaque conférence.

 

 


Commentaires

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article